Comment améliorer la sécurité ?

De façon générale, ni la sécurité quotidienne, ni surtout le sentiment de sécurité n’ont progressé depuis de très nombreuses années. Bien au contraire. Proposition: Création d’une Maison du Citoyen dans chaque canton, où seront organisées des réunions d’éducation civique, de citoyenneté, d’intégration, d’éducation à l’écologie et de découverte d’une consommation différente, respectueuse de la nature et des citoyens des pays moins industrialisés.

Nice est encore épargnée par ce tourbillon de violences de groupe ponctuelles très ( trop ? ) médiatisées que le petit écran nous déverse. Pour combien de temps ? Mais violences et dégradations sont hélas bien présentes. De façon générale, ni la sécurité quotidienne, ni surtout le sentiment de sécurité n’ont progressé depuis de très nombreuses années.%%% Bien au contraire.%%% Les derniers et terribles faits divers nationaux ainsi que les chiffres croissants des violences aux personnes (y compris les agressions antisémites et racistes ), par exemple, en sont la preuve. Sans parler de l’inflation de voitures brûlées et autres dégradations volontaires de biens privés ou publics subies tous les jours.%%% De même pour l’augmentation du nombre de blessés chez les policiers qui est catastrophique et très révélatrice.%%% Quelle dérive lamentable et quelle chute d’image de marque, gravissime et déstabilisante dans une société démocratique, de nos représentants de la loi qui deviennent des cibles humaines permanentes ! %%% En sont aussi victimes les pompiers, les chauffeurs de bus, les enseignants ainsi que bien d’autres professionnels, mais aussi de simples citoyens, jeunes ou moins jeunes : quel résultat dramatique et inadmissible!%%% La banalisation de la violence subie et le risque éventuel d’en mourir s’insinue dans certains esprits. Quelques groupes politisés essaient scandaleusement de récupérer ce sentiment. D’un autre côté, filmer sur des téléphones portables des agressions physiques provoquées par des adolescents devient un jeu!%%% Non la sécurité ne s’est pas améliorée dans notre vie quotidienne.%%% Oui les rapports violents se banalisent et gangrènent notre tissu social.%%% Le respect et le civisme doivent être réappris rapidement.%%% – Projet d’espoir – Assurer la sécurité de chaque citoyen, puissant ou humble, doit être la première mission de l’Etat; les collectivités locales ont aussi un rôle de prévention et de répression à jouer. Mais l’obsession pseudo-sécuritaire friande de politique spectacle ne résout rien. Bien au contraire. Et stigmatiser certaines populations rend explosive la situation, enracine la logorrhée extrémiste et ne traite pas les causes : problèmes sociaux, déficit d’éducation parentale, déstabilisation de la famile traditionnelle, perte de repère moral, discriminations inadmissibles etc.%%% Prenons l’exemple des “enfants perdus” selon le terme et les propositions justes et clairvoyantes de François Bayrou : on ne doit ni ” les abandonner, ni les laisser continuer à perdre les autres, ni les laisser tout casser “, ni les laisser harceler leur voisinage, ni déraper jusqu’à risquer de tuer leur prochain où, ce qui est aussi grave, entrainer un handicap définitif qui détruit la vie sociale de la victime.%%% Cette phrase est malheureusement toujours d’actualité en 2008 !%%% En même temps qu’une peine adaptée à leurs délits, il faut aussi les prendre par la main, les confier à des éducateurs dans une structure d’éloignement, et les remettre dans le chemin du respect de la République, de ses valeurs et de ses lois.%%% Car le succès se jaugera au nombre d’êtres humains “perdus”, sortis de leur cercle infernal et redevenus des citoyens responsables. Et non en remplissant des prisons toujours insuffisantes, débordantes et coûteuses, ou données, demain, au secteur privé. %%% Ce succès viendra aussi avec une justice qui jouera son rôle, et dans un délai rapide indispensable, aussi bien pour la victime que pour le délinquant.%%% Cela signifie que l’institution judiciaire aura elle aussi, enfin, les moyens nécessaires à sa mission primordiale. Ce n’est pas le résultat obtenu par la réforme en cours qui est surtout une réforme comptable. Laisser impunis les ” petits “délinquants et les remettre dans leur milieu au bout de quelques heures ou quelques jours, impressionne très négativement leurs copains, renforce les aînés qui les utilisent et discrédite l’action de la police. Et cela ne traite pas la cause. %%% A l’inverse, mettre des mineurs en prison créerait une bombe à retardement pour le jour de leur sortie, en plus des dégâts psychologiques aggravés: donc aucun bénéfice, ni pour eux, ni pour la société. Il faut donc changer radicalement l’approche de la sécurité à l’échelon local avec un souci permanent d’efficacité et de résultats concrets, à l’échelle des quartiers, et non seulement statistique. Et ceci aussi bien pour le bénéfice de victimes qui n’existeront plus, du responsable des troubles qui ne passera pas à l’acte, et pour celui de leur entourage enfin apaisé. Il faut en parallèlle permettre aussi à nouveau aux policiers, aux pompiers et autres professionnels de remplir sereinement leur indispensable mission dans un climat de respect et de respect mutuel à reconstruire rapidement. Avec un équilibre entre prévention efficace et répression dissuasive. Et en amont, l’application conjointe et quotidienne des trois valeurs issues de notre noble devise républicaine: – la Liberté, l’Egalité et la Fraternité – La police municipale doit y participer activement. – Proposition – Création d’une – Maison du Citoyen – dans chaque canton, où seront organisées des réunions d’éducation civique, de citoyenneté, d’intégration, d’éducation à l’écologie et de découverte d’une consommation différente, respectueuse de la nature et des citoyens des pays moins industrialisés. Selon les principes de François Bayrou sur la présence des services publics, dans les quartiers connaissant des difficultés, les moyens matériels et humains fournis seront plus importants. Les mineurs, de plus en plus impliqués dans des actes de délinquance et de façon de plus en plus violente, seront les cibles privilégiés de ces actions préventives.%%% Cette Maison du Citoyen fonctionnant jour et nuit, entraînera la création de postes de ” correspondants de nuits “, chargés de régler les petits litiges et assurant une triple mission de médiation, de prévention et d’aide à la personne (conseils, aide matérielle …), avec permanence téléphonique 24 heures sur 24. %%% D’autres professionnels pourront y assurer des permanences nocturnes: psychologues, médecins spécialistes, chirurgiens dentiste … Un poste de police doté de moyens réels y sera intégré, afin d’assurer une présence constante et d’avoir à nouveau une bonne connaissance des quartiers et de ses habitants et dédramatisera les relations entre jeunes et policiers. Cela évitera aussi la prolifération de caméras aggravant la dette de la commune, et qui ne doivent pas devenir LA solution miracle.%%% Je préfère la présence humaine indispensable, irremplaçable et créatrice d’emplois.%%% Cette Maison du Citoyen accueillera aussi un parc de moyens de transport non polluants en location à bas coûts (vélos, microautomobiles …). Y seront aussi organisés des conférences, débats, expositions, projections de film, animés par des spécialistes; les associations oeuvrant dans ces domaines seront aussi présentes sur place.%%% La dynamisation des quartiers, la rénovation des logements ainsi que le retour de commerces de proximité, encouragé par un programme municipal et cantonal spécifique aux dépens de nouvelles installations de grandes surfaces, participeront à ce programme visant à plus de sécurité ressentie et réelle dans tous nos quartiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *