Nucléaire: CAP21 choqué par la garde à vue de Stéphane LHOMME

((/images/cap21.jpg)) [http://www.sortirdunucleaire.org/|http://www.sortirdunucleaire.org/|fr] Stéphane LHOMME est le porte-parole du Réseau Sortir du Nucléaire.%%% Il s’agit des suites de l’affaire du document “confidentiel défense” qui reconnaît que, contrairement à ce que prétendent EDF, AREVA et les autorités françaises, le réacteur nucléaire EPR n’est pas conçu pour résister à un crash suicide réalisé avec un avion de ligne. %%% Pour la seule détention de ce document “Confidentiel défense”, Stéphane Lhomme risque 5 ans de prisons et 75 000 euros d’amende. %%% Le Réseau “Sortir du nucléaire” estime que c’est pour lui un devoir absolu de faire connaître aux citoyens la vérité – fût-elle classifiée “secret défense” – sur un sujet aussi crucial que l’énergie nucléaire et les risques extrêmes qu’elle fait courir.%%% Voici le communiqué de presse de soutien de CAP21.%%%

25/03/2008%%% CAP21, parti écologiste présidé par l’ancienne Ministre de l’Environnement Corinne LEPAGE tient à exprimer son soutien au Réseau Sortir du Nucléaire suite à la mise en garde à vue de son porte-parole Stéphane Lhomme.%%% Cette mise en garde à vue et les pressions exercées depuis plusieurs mois sont extrêmement choquantes et disproportionnées. Le seul tort en effet de Stéphane Lhomme est d’avoir publié un document révélant la vulnérabilité du futur réacteur EPR en cas de crash suicide d’une avion de ligne afin de donner un éclairage au débat public sur les questions de sécurité entourant l’exploitation de centrales nucléaires.%%% CAP21 demande la libération du porte-parole du réseau « Sortir du nucléaire » et appelle à une véritable transparence de l’information dans le domaine du nucléaire pour décider des choix publics en toute connaissance de cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *