Transport en train des familles nombreuses: 3 millions de personnes bientôt pénalisées ?

((/images/NIV-01.jpg)) Photo: [http://www.lesgares.com/index.htm|http://www.lesgares.com/index.html|fr] Lu sur LEMONDE.FR avec AFP : Le secrétaire d’Etat aux transports Dominique Bussereau a déclaré, jeudi 10 avril, sur France Info que la carte famille nombreuse à la SNCF allait « certainement disparaître » pour être remplacée par « un instrument comparable ». « Il y aura une table ronde la semaine prochaine avec la SNCF et les associations de consommateurs et j’ai demandé à la SNCF de trouver un instrument comparable mais qui soit plus juste socialement », a-t-il indiqué. Plus de trois millions de personnes bénéficient de la carte famille nombreuse, qui offre plusieurs avantages mais permet surtout de profiter de réductions sur les billets de trains, comprises entre 30 et 75 %, et de 50 % à la RATP.

« C’est pas pour cette année… La SNCF a tout le temps de la réflexion. Si cette mesure est mise en œuvre, elle interviendra après 2009 », a ajouté M.Bussereau. « On essaie plutôt de faire quelque chose qui soit juste, cette carte a eu un usage très important dans les années 1960. De plus en plus, les formules commerciales sont plus avantageuses. Il vaut mieux passer à un système plus clair et plus transparent », a-t-il précisé. Un porte-parole de la SNCF a déclaré de son côté : « La décision qui est prise est une décision de supprimer la compensation pour perte de recette à la SNCF. Après on va voir ce qui va advenir, quelles seront les propositions qui seront faites par les associations de consommateurs qui seront réunies, les directives qui seront données. » ANNONCE EN PLUSIEURS TEMPS Le gouvernement avait annoncé vendredi son intention de ne plus compenser le coût des tarifs « sociaux », alors qu’il verse actuellement dans ce cadre une indemnité à la SNCF (70 millions prévus en 2008). La secrétaire d’Etat à la famille Nadine Morano avait assuré que le gouvernement « ne supprimait pas la carte famille nombreuse », tandis que Dominique Bussereau avait demandé à la SNCF de mettre au point des prix « au moins aussi avantageux » que les tarifs sociaux, pour une mise en œuvre entre 2009 et 2011. Dénonçant « les économies faites sur le dos des familles », l’Union nationale des associations familiales juge que « la tarification famille nombreuse doit rester indépendante d’une politique commerciale, par nature changeante ». Pour la Confédération syndicale des familles, « même si la SNCF apporte une réponse alternative en mettant en place des offres commerciales, celles-ci resteront des offres commerciales, soumises à conditions quelquefois difficiles à atteindre ». La SNCF « doit reprendre la carte dans les mêmes conditions », a jugé pour sa part Famille rurales. La fédération CGT-Cheminots condamne de son côté « la fin des tarifs sociaux permettant entre autres, à des familles modestes d’utiliser le train comme moyen de transport ». Le syndicat SUD-Rail et la Fédération des usagers des transports et des services publics (FUT-SP) ont dénoncé conjointement « un nouveau recul qui pénalisera les plus démunis de nos citoyens ». Hervé Mariton, député UMP de la Drôme et rapporteur spécial du budget des transports, s’est dit lui aussi opposé à la suppression de ces tarifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *