Benoît Petit – Communauté Urbaine de Marseille: quand le pathétique prend le dessus sur la démocratie

((/images/Benoit-portrait.jpg)) [http://benoit.petit.over-blog.fr/article-18836688.html|http://benoit.petit.over-blog.fr/article-18836688.html|fr] Voici un article très intéressant de Benoit Petit, délégué régional PACA de CAP21, sur la situation politique marseillaise. Notre région Provence Alpes Côte d’Azur est la seule région comportant 2 importantes métropoles: Marseille et Nice. Cette ambigüité devra un jour être résolue ! En attendant, ce qui se passe dans la capitale régionale nous concerne directement. Nice est aussi aux avant-postes des relations Euro-Méditerranéennes et doit s’impliquer davantage. Voici l’article qui montre la politique politicienne que nous condamnons et qui se joue entre l’UMP et le PS dans les Bouches du Rhône:  » Pour ceux qui aiment la politique politicienne, la tactique des trahisons et les gué-guerre médiatiques, la nouvelle sera savoureuse… pour les autres, ceux qui veulent juste que nos élus soient responsables et fassent leur boulot d’élu, la nouvelle sera désespérante: la Communauté Urbaine de Marseille vient de basculer dans l’absurdo-cratie.%%% Petit retour en arrière pour bien comprendre l’histoire.%%%

Quelques semaines avant les municipales, l’UMP marseillais s’est livré à une petite guerre interne entre les partisans de Renaud MUSELIER d’une part, et de Guy TEISSIER d’autre part. L’enjeu ? Le poste de 1er adjoint de Jean-Claude GAUDIN si celui-ci parvenait à conserver la Mairie de Marseille. En fait, ni l’un ni l’autre n’a obtenu gain de cause, puisqu’en définitive, c’est Roland BLUM qui décroche le job. Mais en guise de compensation, l’on promet à Guy TEISSIER la Présidence d’Euroméditerranée, et à Renaud MUSELIER la Présidence de la Communauté Urbaine de Marseille.%%% En fait, ce petit jeu de chaises musicales n’a finalement qu’un seul objectif : réduire à néant les prétentions de Renaud MUSELIER à la succession de Jean-Claude GAUDIN en 2014. Le mode opératoire est simple : le dégager de tous ses mandats précédents (puisqu’il cumulait jusqu’alors les postes de 1er adjoint et de Président d’Euroméditerranée), et lui promettre plus gros, plus grand (et surtout plus loin de la Mairie) : la « CUM ».%%% Et il y a cru dur comme fer, Renaud MUSELIER ! Il a même refusé un poste au gouvernement FILLON aux lendemains des municipales… le pauvre (ironique). Il faut dire que le coup était vraiment tordu : normalement, il devait disposer d’une majorité de plus de 80 voix sur 157… c’était gagné d’avance !%%% Et bien non ! Rien n’est jamais gagné d’avance en politique, surtout pour lui. Avec seulement 77 voix (contre 79), Renaud MUSELIER est battu au profit de…. Eugène CASELLI, Premier secrétaire fédéral de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône !!!%%% Hors-jeu donc, Renaud MUSELIER ?… Il faudra quand meme attendre le prochain Conseil d’Administration d’Euroméd en mai prochain. Car puisque les promesses n’engagent que ceux qui les croient, et que la tendance est aux petites trahisons entre amis au sein de la droite phocéenne, rien ne dit que Renaud MUSELIER ne prendra pas sa revanche très bientot, au détriment de Guy TEISSIER à qui l’on a promis le poste…%%% D’autant que ce dernier, à l’instar de Renaud MUSELIER, n’est pas franchement dans les petits papiers de Jean-Claude GAUDIN. Lui qui révait d’entrer dans le gouvernement FILLON II, il n’a pas reçu l’once d’un soutien de la part du Maire de Marseille… et vu qu’il s’est fait griller au poteau par Roland BLUM sur le poste de 1er adjoint, rien ne dit que son avenir à lui sera plus radieux que celui de Renaud MUSELIER… Il lui faudra sans doute se dépatouiller tout seul pour obtenir son du !%%% Tout ceci est écoeurant et ridicule. Non pas que je sois déçu de voir tous ces baronnets de la droite se ramasser (au contraire, d’un point de vue strictement politicien, ca m’amuse plutot)… mais bon, voila : tous ces postes qui leur échappent comme des anguilles, c’est des fonctions importantes dont dépendent en grande partie les développements économique et social de Marseille et de notre région. Tous ces élus qui ne pensent qu’aux élections de 2014, qui se battent comme des chiffoniers pour être calife à la place du calife, qui organisent des trahisons et des stratégies pour dégommer l’autre… ont-ils seulement conscience des conséquences de leurs gamineries sur la population, sur l’idéal républicain et sur les valeurs démocratiques ?%%% Parce que bon, pour en revenir deux secondes à la « CUM »… C’est bien beau d’avoir un président socialiste avec une majorité de droite… mais comment on fait fonctionner l’institution ?? Pour preuve : le premier rapport administratif présenté par le nouveau Président a été rejeté par 89 voix contre 68 !! Ca commence bien !%%% Et c’est finalement là que le plus ridicule de l’histoire réside… Alors que tout le monde sait bien qu’Eugène CASELLI a été élu uniquement par défaut, pour faire barrage à Renaud MUSELIER, toute la gauche réunie feint hypocritement de penser que « la candidature d’Eugène Caselli a rassemblé des femmes et des hommes qui ont transcendé des clivages politiques » (dixit Jean-Noel GUERINI). Michel VAUZELLE ose même déclarer : « La gestion par un homme de gauche de la communauté urbaine permettra, sans nul doute, de mieux travailler ensemble au développement nécessaire et équilibré de Marseille, du département (des Bouches-du-Rhône) et de la région » !! Tu parles… mais ils nous prennent à ce point pour des imbéciles, au Parti Socialiste ??%%% Plutot que de refuser d’être les complices de cette mascarade pathétique, la gauche jubile d’avoir obtenu un mandat de plus… comme si c’était celà qui comptait. Hors de question qu’Eugène CASELLI démissionne, clament-ils tous !!%%% Mais revenons sur Terre un peu : il ne pourra pas gérer la « CUM » comme il l’entend… pire, il sera sans cesse contraint de se plier à la volonté de Jean-Claude GAUDIN. « Dialogue et concertation seront les maîtres mots de cette mandature » nous dit le nouveau Président… belle façon de formuler que pour un strapentin et des honneurs, l’on est prêt à manger dans la main de son soit-disant ennemi.%%% Alors bon, y en a marre de leurs conneries, à tous !%%% Combien de temps allons-nous continuer à alimenter, par nos voix dans les urnes, un système politique qui perd la boule ? Droite, gauche… ou est la différence ? Entre ceux qui détournent les institutions de la République pour assurer leur propre parcours personnel, et ceux qui renient leurs convictions pour un poste sans pouvoir… n’avons nous que ce choix là comme perspective ?? Quelle desespérance !%%% Vivement la 6e République… ce pays en a grand besoin ! Car quitte à vouloir virer les hommes politiques de droite et de gauche qui profitent du système, autant bazarder carrement le système en même temps !! Il est grand temps d’instaurer enfin la Démocratie dans ce pays, avec ses valeurs de responsabilité et de probité… « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *