Libération d’Ingrid Betancourt: enfin ! La réaction de Marielle de Sarnez

((/images/671349_Ingrid-Betancourt-avec-ses-enfants-Melanie-et-Lorenzo.jpg))%%% Ingrid Betancourt et ses enfants Mélanie et Lorenzo ( AFP )%%% Enfin !%%% Une nouvelle que nous attendions depuis des années et qui a fini par arriver. Six ans de calvaire pour cette femme politique exemplaire, courageuse et prête à tout pour sortir son pays de sa terrible impasse.%%% La députée franco-colombienne, qui a crée son parti, Oxygeno, et qui a été Candidate écologiste aux élections présidentielles de 2002, est libre ainsi que d’autres otages pris dans cet enfer et victimes de ce bras de fer insensé et inutile entre une guérilla monstrueuse et anachronique et un régime où la corruption et les atteintes aux droits de l’Homme ne sont pas rares.%%% N’oublions pas les centaines d’otages qui croupissent encore dans la jungle dans de terribles conditions, victimes de la barbarie. Il faut continuer à faire pression pour exiger la fin de cette terrible injustice et un retour à une vie politique normale définitivement pour le peuple colombien. Et donc à une vie enfin digne et correcte dans un pays broyé où rien n’est tout blanc ou tout noir.%%% Voici le début de la réaction de Marielle de Sarnez, Député au Parlement européen, une femme politique qui est aussi pétrie de qualités.%%%

[http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/sarnez-reaction-liberation-ingrid-betancourt-030708.html|http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/sarnez-reaction-liberation-ingrid-betancourt-030708.html|fr] %%% “Comme tous les Français, je suis extrémement heureuse de la libération d’Ingrid Bétancourt. J’ai été super émue quand j’ai vu son visage, quand je l’ai vue sortir sur la passerelle de l’avion. J’ai envie de remercier toutes les Françaises, tous les Français anonymes qui depuis 6 ans ont été là… C’est quelque chose qui m’a beaucoup touchée depuis le début, tous ces comités de soutien qui naissaient spontanément en France et à l’étranger, toutes ces manifestations de solidarité avec elle, tous ces portraits d’Ingrid sur les murs des mairies, à Paris bien sûr,mais aussi dans les plus petites communes de France, y compris sur le Mont-Blanc. Il y a eu , comme cela, tout un peuple qui était à ses côtés, qui l’a soutenue pendant 6 ans, et c’est aussi à eux que l’on doit une partie de ce qui s’est passé….”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *