Décès de Youssef Chahine: une grande perte pour la culture mondiale et pour le dialogue des civilisations – Un grand humaniste nous quitte

((/images/youssef_chahine_personnaliteLarge.jpg)) __ » La pensée a des ailes. Nul ne peut arrêter son envol. »__ [ Youssef Chahine ] – Dialogue de son grand film __AL MASSIR ( Le Destin )__, retraçant la vie de __Ibn Ruchd ( Averroès )__, grand philosophe et grand médecin. En avance sur son temps, comme Youssef Chahine, artisan du dialogue et victime du manque de démocratie, il sera très en avance sur son temps, le XIIème siècle. C’est avec une grande tristesse que j’apprends le décès de cette homme à l’immense générosité, défenseur de la démocratie en Egypte, où le chemin est encore long vers ce que nous n’apprécions plus trop chez nous en Europe, et qui n’est pas irréversible. Réalisateur engagé, il a connu la censure et la prison dans son pays. Il était aussi un acteur clé du dialogue inter-culturel, avec le but de faire reculer l’intégrisme, plaie universelle de notre époque. Nous venons de perdre un homme de culture universelle, de tolérance et de dialogue. Le monde est en deuil, notre monde Méditerranéen est en deuil.  » LE CAIRE (AFP) — Le plus célèbre des cinéastes égyptiens, Youssef Chahine, est décédé dimanche à l’aube à l’âge de 82 ans, après avoir passé six semaines dans le coma à la suite d’une hémorragie cérébrale.

« Youssef Chahine est décédé à 03H30 ce matin à l’hôpital militaire de Maadi », dans la banlieue du Caire, a déclaré son ancien disciple, le réalisateur Khaled Youssef. Ses funérailles auront lieu lundi à 13H00 (10H00 GMT) en la cathédrale grecque-catholique du Caire. Puis le cinéaste sera enterré dans le caveau familial à Alexandrie, la grande ville du nord où il est né, a précisé l’agence officielle Mena. « Au revoir Chahine », saluait dimanche la télévision publique dans un bandeau, après avoir annoncé la mort du dernier monstre sacré des cinéastes égyptiens.%%% La chaîne a rendu hommage au « remarquable » cinéaste, diffusant de brefs extraits de ses films et des images d’archives de Youssef Chahine, notamment au festival de Cannes. Youssef Chahine avait été hospitalisé en France pendant un mois à la suite d’une hémorragie cérébrale survenue en Egypte, qui l’avait plongé dans le coma à la mi-juin. Même si ses relations avec le régime étaient, du propre aveu du cinéaste, « très mauvaises », le président Hosni Moubarak avait fait annoncer que l’Etat égyptien prendrait à sa charge ses frais d’hospitalisation en France.%%% Ceux qui ont tourné sous sa direction, ou à ses côtés, car sa vocation première était d’être acteur, le décrivent comme une « personnalité mythique du cinéma arabe », a dit l’actrice égyptienne Yosra.%%% « C’était l’un des cinéastes les plus importants du monde, et pas seulement du monde arabe », a affirmé un autre acteur égyptien, Nour el-Chérif.%%% Chahine était une véritable « école du cinéma égyptien », a pour sa part estimé le critique de cinéma Kamal Ramzi. « Tous ceux qui ont travaillé avec lui ont beaucoup appris de son style ». La presse égyptienne, gouvernementale comme d’opposition, avait donné en « Une » la nouvelle de l’attaque cérébrale qui avait frappé un cinéaste déjà entré dans la légende. Le réalisateur, scénariste et producteur, né en 1926, avait obtenu en 1997 le Prix du cinquantième anniversaire du Festival de Cannes pour l’ensemble de son oeuvre. C’est l’actrice française Isabelle Adjani qui lui avait remis le prix, en saluant « son humanité, sa tolérance et son courage, en des temps difficiles et troublés ».%%% Parmi ses films les plus connus figurent « Le Destin » (1987), une dénonciation du fanatisme, ainsi que « La Terre » (1969) et « Alexandrie, Pourquoi » (1978), premier volet d’une trilogie autobiographique.%%% C’est lui qui découvrit au début des années 50 Omar Charif, l’autre grand nom du cinéma égyptien, seul grand acteur arabe de stature internationale. Eduqué en français et en anglais, Youssef Chahine était parti étudier à 21 ans le cinéma en Californie.%%% Il s’insurgea contre l’islamisme, lui qui connut dans son enfance une Egypte tolérante et multi-ethnique, où les chrétiens comme lui, mais aussi les juifs, vivaient en harmonie.%%% __Très critique envers le régime égyptien__, son dernier film, __Heya Fawda, « Le chaos »__ ( titre Français ), co-réalisé avec Khaled Youssef en 2007 et qui dépeignait __la corruption et la torture en Egypte__, ne remporta pas le succès qu’il escomptait dans son pays ni à l’étranger. Francophone et francophile, Youssef Chahine avait été décoré de la Légion d’honneur française en novembre 2006.%%% Le cinéaste était marié à une Française, Colette. Il n’avait pas d’enfants.%%% En France, où les réactions ont été nombreuses, le président Nicolas Sarkozy a salué « un fervent défenseur de la liberté d’expression » qui a « cherché, tout au long de sa vie, à travers l’image, à dénoncer la censure, le fanatisme et l’intégrisme ».%%% Le Premier ministre François Fillon lui a également rendu hommage, ainsi que l’ancien président Jacques Chirac qui a évoqué « un ardent défenseur de la tolérance et du respect ». »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *