Contre la loi Bachelot et toutes les réformes ultra-libérales de la santé: tous jeudi 5 mars à MARSEILLE et Communiqué du Centre National des Professions de Santé

Usagers et personnel de santé en action: JEUDI 5 MARS à MARSEILLE Départ lycée Massena 7h30 Renseignements, inscriptions,…. UL Nice : 04 93 62 20 88 Encore une mesure de ce gouvernement qui rencontre une vive Résistance… En tant que membre du CDPS 06 ( Centre Départemental des Professions de santé, membre du CNPS ) je m’associe bien évidemment à ses actions de défense de notre système de santé que d’autres pays qui ont choisi l’ultra-libéralisme et la notion de rentabilité à tout prix nous envie. Les dégâts dans le système hospitalier que l’on commence à découvrir dans l’opinion publique va se propager dans les cabinets libéraux si la réforme du R. Bachelot est appliquée. ((/images/affiche_a4-2-212×300.jpg))%%% %%% [http://www.cnps.fr/images/stories/campagne/hspt_2009/affiche_a4-2.pdf|http://www.cnps.fr/images/stories/campagne/hspt_2009/affiche_a4-2.pdf|fr]

Au point que les professionnels de la santé commandent une campagne de presse contre ce projet, après la grève du 12 février dans le secteur hospitalier… [http://www.cnps.fr/content/view/227/137/|http://www.cnps.fr/content/view/227/137/|fr] %%% PARIS (AFP) — Le Centre national des professions de santé (CNPS), qui regroupe des syndicats de médecins, chirurgiens dentistes et de tous les autres professionnels de santé libéraux, a lancé jeudi une campagne de communication accusant le gouvernement de “sacrifier” la santé des Français avec la réforme actuellement examinée par les députés. Cette campagne prend notamment la forme de visuels qui seront publiés le 16 février dans la presse quotidienne régionale et la presse professionnelle. “Attention danger: le gouvernement sacrifie la santé”, pourra-t-on lire sous l’image d’une femme téléphonant anxieusement au chevet d’un enfant malade. ((/images/affiche_a4-212×300.jpg))%%% [http://www.cnps.fr/images/stories/campagne/hspt_2009/affiche_a4.pdf|http://www.cnps.fr/images/stories/campagne/hspt_2009/affiche_a4.pdf|fr] La campagne, présentée jeudi lors d’une conférence de presse à Paris, se déclinera également sur Internet et par des affiches distribuées dans les cabinets de médecins, chirurgiens dentistes libéraux. “Nous invitons les Français à saisir leurs députés, qui ne prennent pas bien conscience des dangers du projet de loi” Hôpital, Patients, Santé, Territoires” (HPST), actuellement examiné par les députés, a expliqué à l’AFP le président du CNPS Michel Chassang. Selon le CNPS, la loi va conduire à une “étatisation du système de santé” par le biais de la création des Agences régionales de santé (ARS), qui auront vocation à superviser la médecine libérale au même titre que l’organisation de l’hôpital. “C’est la fin de la liberté d’installation”, a ajouté M. Chassang. Cette loi va conduire à l’apparition “de files d’attente”, “de soins au rabais” et signifie “la fin de la liberté de choix” pour les patients, estime le CNPS sur ses affiches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *