JO 2018 à Nice, c’est NON ! Bilan financier: au moins un million d’euros à payer par les contribuables des Alpes Maritimes

((/images/jpg_nice-jo2018-ok_medium.jpg))%%% %%% __Pour la candidature de Nice__%%% Voici le détail du coût, a minima, de cette lubie de nos responsables politiques locaux, d’après les chiffres officiels de la délibération du Conseil Municipal 19 décembre 2008. %%%%%% __Il faut espérer que ce budget déjà exorbitant ne soit pas dépassé réellement, à ce jour. Voir à la suite le cas d’Annecy, ville de 50.000 habitants à majorité UMP – Nouveau Centre derrière Jean-Luc Rigaut, son maire.__%%%%%% __Et pour couronner le tout, il ne manquerait plus qu’à postuler pour des JO d’été !__ %%%

Somme que le Conseil Général devrait payer, donc nous, contribuables du 06.%%% __Ville de Nice__%%%%%% 50 000 €: aide versée au Comité national olympique et sportif français%%%50 000 €: aide versée à l’association Nice Côte d’Azur 2018%%% = 100 000 € __Conseil général des Alpes-Maritimes__%%%%%% 38 025 €: mise à disposition de locaux au profit de la ville de Nice (don en nature)%%%234 416 €: élaboration du dossier par le cabinet Price Waterhouse Coopers%%% 80 000 €: affectation d’agents départementaux à la ville de Nice%%%450 000 €: frais de communication%%%80 000 €: acquisition d’objets promotionnels%%% 100 000 €: aide versée à la ville de Nice%%% %%% = __982 441 €__ Pour l’instant ! __Pour la candidature d’Annecy__ C’est Annecy qui a été désignée dès le premier tour, à la majorité absolue, par les 42 membres du Conseil d’aministration du CNOSF ( Comité National Olympique et Sportif Français ) pour représenter la France aux Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver 2018. Choisie avec plus de la moitié des voix, 23, 10 pour Nice, 9 pour Grenoble, 0 pour Pelvoux, elle représentera donc la France devant le CIO à Durban en juillet 2011. Pour la période de septembre à mars 2009, le premier coût estimé était de 1 million d’euros il a été porté en janvier 2009 à 1,4 millions ( 50 000 euros de dépôt de candidature, 200 000 euros pour la prestation de l’agence Havas qui monte le dossier, 20 000 euros de subvention à l’association Impliquonsnous … etc ). 4 millions d’euros sont à ce jour estimés nécessaires pour les frais de candidature pour la période de mars 2009 à juillet 2010. Ce coût devrait se répartir selon la clef suivante: %%% – 30% privé %%% – le solde entre la ville, le Conseil Général, la Région, l’Etat (en précisant que les engagements de l’Etat ne sont toujours pas confirmés selon un communiqué du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF). Mais pour les coûts réels, ils devraient être de l’ordre de 20 à 25 millions d’euros ! Pour les infrastructures et le fonctionnement, les modalités de financement ne seront communiquées qu’une fois le dossier déposé. Les Anneciens n’auraient-ils pas droit d’en connaître les coûts ? Même flou artistique que dans notre ville à majorité UMP – Nouveau Centre ? Heureusement, Nice échappera à la suite des dépenses ! Pour l’organisation des JO, les infrastructures nécessaires sont estimées à 242 millions d’euros hors construction des villages olympiques à Pringy et dans la vallée de l’Arve. __En 2010, le CIO annoncera les villes retenues pour la dernière phase de candidature avec le choix définitif en 2011__. Munich, si une ville d’Europe est choisie, semblant actuellement bien placée. %%% Autre candidat: PyeongChang, en Corée du Sud ( et pas Pyong Yang, en Corée du Nord ! ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *