Enfin un accord pour la réunification de Chypre début 2010 ?

C’est un thème que j’ai déja abordé à plusieurs reprises:%%% Cela permettra enfin de réunifier cette île coupée en deux depuis trop longtemps, et d’accélérer les négociations sur la future adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Selon la Commission européenne, plusieurs chapitres d’adhésion seraient prêts à être soumis à l’avis des Etats membres. Selon les deux co-présidents – l’eurodéputé néerlandais Joost Lagendijk (Verts) et le député turc, Yaşar Yakış – « l’ouverture de chapitres supplémentaires renforcera la détermination de la Turquie de prendre les mesures nécessaires pour rapprocher le pays des normes européennes et de l’acquis communautaire ». %%% En tant que membre du Mouvement Européen, je reçois quotidiennement des informations sur notre continent. Voici un de ces articles que je vous fais partager, pour vous donner envie d’adhérer ! %%% Rappelons que la Turquie avait envoyé des troupes lors de la tentative d’annexion de Chypre par le régime dictatorial des Colonels en Grèce qui ont appuyé le coup d’état contre le dirigeant chypriote, Mgr Makarios, archevêque et primat de l’Église orthodoxe de Chypre devenu Président élu de ce pays démocratique en 1960. Les instigateurs de ce coup d’état voulaient réaliser « l’Enosis » (rattachement à la Grèce). Cette volonté d’intervention grecque a été qualifié d’invasion par le Président Makarios devant le Conseil de sécurité des Nations unies, le 19 juillet 1974. L’intervention turque a participé à la fin de la « dictature des colonels » en Grèce, qui a ramené la démocratie. ((/images/siteon0-47f6a.jpg))%%% [http://www.mouvement-europeen.eu/|http://www.mouvement-europeen.eu/|fr]%%%

 » La partie grecque est membre de l’UE depuis 2004, au contraire de la partie Nord de l’île, occupée depuis 1974 par 30000 soldats turcs. Les gouvernements précédents des deux camps se montraient jusqu’alors peu enclins à favoriser la réunification de Chypre. Mais il semblerait que la donne ait changé. En effet, vendredi 10 avril s’est tenue, à Nicosie, la 25e réunion depuis septembre 2008 des deux présidents progressistes et amis de longue date: le chypriote-turc, Mehmet Ali Talat, et le chypriote-grec, Demetris Cristofias, élu en février 2008. %%% Malgré les progrès vers une résolution du conflit effectués ces 6 derniers mois, des points d’achoppement demeurent. Les négociateurs se heurtent à de nombreux obstacles, à commencer par le partage du pouvoir et l’organisation de l’exécutif, une fois l’île réunifiée. Le sort des propriétés confisquées et perdues par les deux communautés pose également problème. Cependant, selon le quotidien chypriote Politis, l’ONU aurait fixé à novembre la date butoir pour l’élaboration d’un plan de réunification pour un référendum prévu en janvier 2010. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *