RASSEMBLONS NOUS, nous qui voulons un véritable changement, qui construirons une société vivable pour les générations futures et défendons un retour à la séparation des pouvoirs, y compris le pouvoir des affaires … !

« Si l’on veut faire du concret, si l’on veut faire du vrai, il faut pouvoir faire travailler ensemble des gens différents. »

François BAYROU

Le MoDem évolue, il mûrit; heureusement dans un monde où tout évolue de plus en plus vite.
Et de toute façon les choses bougent très vite, trop vite et mal, entraînées par le pouvoir actuel. Donc à nous de savoir anticiper, au profit des idées que nous voulons voir appliquer et de nos valeurs humanistes. Et si cela semble plus faisable avec une bonne partie du PS, des Verts … etc ( militants ou responsables ) sans forcément perdre notre âme et surtout nos valeurs qui ont besoin de concrétisation et de succès, et bien, allons-y !
Et déplorons ce système férocement bipolaire, non modernisé ( avec de la proportionnelle plus démocratique et représentative par exemple ), et qui est maintenu artificiellement en vie. Vivement la VIème République !
Et pour moi, c’est un désir lucide et réfléchi de quelqu’un qui vient de ce que certains appelaient au temps jadis, « la droite » !

L’UMP connaîtra une érosion, et c’est surtout le Président qui profite de cette politique « Fouquet’s » et démago, et toutes dents blanches dehors ( surtout les canines ! ), plus que « son » parti, ou ses partis satellites, artificiels, ou les nouveaux arrivants comme le MPF de de Villiers ( à quand le FN et consort ?? ).
Le PS a besoin rapidement d’évolution forte, et si cela se réalise grâce et avec nous et qu’une structure nouvelle en sort comme le Parti Démocrate, pour prendre l’exemple des USA ( mais sans singer leur système bipolaire paralysant dans la pratique, voir les déboires de la réforme du système de santé d’Obama ), ou plus proche de nous, le parti italien, pourquoi pas ? Cela fonctionne bien dans certains pays d’Europe plus avancés que nous vers la véritable Démocratie.


Je pense que les 2 structures, PS et MoDem, et au-delà, et l’ensemble qui va des militants aux électeurs devraient y être plutôt favorables avec un peu de pédagogie et devant l’évolution sociétale française actuelle en général. Et celle du PS et du MoDem en particulier : est-il sain dans une démocratie de vouloir marginaliser, détourner ou éradique son opposition et ses responsables ?
Certains, des deux côtés, hésitent, mais ils doivent ouvrir les yeux et réaliser que notre pays mute, qu’on le fait muter de plus en plus vite à son insu et contre sa volonté tout en assurant le contraire avec aplomb. Et que l’on s’éloigne tous les jours un peu plus de ce qui a fait la spécificité historique ( gaullienne ? ) de la France, de nos valeurs démocrates et de la société que nous souhaitons pour notre pays.

Et puis la gauche républicaine, sociale ou écologiste, ce n’est pas le Diable tout de même !! De Gaulle lui-même n’avait pas hésité, bien au-delà du socialisme ! Notre Président actuel n’a-t-‘il pas été obligé de lui prendre ses mots, ses idées, ses héros et même ses femmes et ses hommes à cette gauche, pour remplir son gouvernement ? Bon, d’accord, par pure démagogie, je vous le concède. s, puisque notre position centrale nous permet de rassembler efficacement, au lieu de détourner des personnes qui se fannent comme de simples fleurs, coupées de leur milieu naturel et de leur base ! « Ce rassemblent avec ceux qui le voulaient bien à gauche ou à droite sur notre projet de société était aussi un des axes intéressant du programme de F. Bayrou en 2007; il faut savoir s’adapter car en 2009, qui le veut à droite ?

Tous les progrès sociaux, humains, démocratiques et pacifistes de notre société française et européenne depuis plus de deux siècles ( 65 ans pour la Paix ) ne viennent-ils pas de la gauche et du centre, sous les quolibets et les coups d’une droite conservatrice, antisociale et raciste, accrochées aux privilèges, à l’esclavage, à l’exploitation des ouvriers d’Europe, aux profits illimités aux dépens de notre santé et à la colonisation brutale et sanguinaire des peuples du monde ? Une droite qui a réussi à détruire, réduire à l’impuissance et dévoyer l’idéal européen centriste qui aurait été le seul rempart contre cette mondialisation financière barbare et ses fonds de placement « vautours ». Et la marginalisation des paysans, eux qui ont toujours été maîtres sur leur terre, devenus dépendants d’aide publique ( qui ont détruit l’agriculture des trois quarts de la planète en jetant les paysans dans les mers er les déserts pour venir dans notre Eldorado moderne, toujours au péril de leur vie ) pour gaver leurs champs rendus stériles, avides des production de l’industrie chimique recyclée des gaz toxiques de guerre, dans notre Europe occidentale en paix ? Et l’introduction de l’intérêt privé de quelques uns qui doit dominer l’intérêt général avec comme corollaire l’affaiblissement de l’Etat, réduit à l’impuissance, d’abord dans les pays pauvres et maintenant chez nous ? Et l’irréalisme du PNB et PNB/habitant, cache-misère au sens littéral, qu’il aurait fallu remplacer depuis longtemps. Et ce ne sont que quelques exemples !

Nous, nous voulons, nous devons bâtir :
– une société humaine, sûre, généreuse mais non laxiste, pour nos parents, nos enfants et les plus fragiles de ceux qui sont en âge de travailler .
– une société à l’écoute, réellement, de ceux à qui ont fait payer une paix sociale artificielle; et pas par effet médiatique ephèmère ou mensonger !
– une société solidaire avec ceux qui sont écrasés par la crise financière dont ils ne sont pas responsables et qui ne leur à rien rapporté ( contrairement à une « élite » financière mondiale );
– une société humaniste, ouverte sur les peuples et pas sur ces capitaux « vautours »;
– une société qui résout enfin nos problèmes quotidiens de classes moyennes ou populaires … au lieu d’en créer, et où l’éducation, la santé, la culture …etc ne sont pas présentées comme des fardeaux insupportables à réduire ou à livrer aux capitaux privés, avides et voraces, comme cela commence à se faire pour la santé notamment;
– une société qui invente un « Vivre autrement » indispensable pour éviter d’être obligé un jour de coloniser une autre planète quand nous aurons asséché la nôtre !
– une société qui réalise la chance qu’est l’Europe et qui la bâtit politiquement et socialement pour ses peuples et pas pour des valeurs boursières ou des multinationales égoïstes et inhumaines; et une Europe des valeurs et pas des « valeurs » boursières !
– une société mondiale où 85% de la population ne serait pas asservie, désespérée, encore plus appauvrie, y compris depuis quelques temps dans les pays « riches »;
– une société qui défend et maintient un Etat fort et responsable dans chaque pays, mais sans être dépensier ou corrompu, et qui arrête l’hémorragie de la dette publique.

Seule question réelle : celle du timing, est-ce le bon moment ? Je le pense, et je trouve même qu’on a trop attendu, en ayant encore dans nos têtes et à notre insu le clivage Gauche/Droite.

Sinon, on risque de rater une occasion de faire enfin bouger les choses en France dans le bon sens et d’éviter une fracture sociale violente.
Pour éviter d’être livré en pâture au système financier fou et irresponsable qui casse l’économie y compris dans les grandes entreprises en imposant le diktat irréaliste et « court thermiste » des financiers au détriment des ressources humaines, de la recherche et développement, et de l’équilibre écologique de la planète qu’ils ont mis gravement en péril et de façon irréversible, c’est à dire du moyen et long terme. Sans parler du poids dramatique des lobbys pro-OGM, pro-Diesel, pro-nucléaire … etc qui nous intoxiquent et n’assument pas les conséquences des maladies qu’ils engendrent ou engendreront ( produits CMR, Cancérogènes, Mutagènes et Réprotoxiques );
Pour éviter des choix énergétiques obsolètes qui nous engagent pour 50 ans et qui nous ont fait perdre il y a 50 ans l’avance que nous avions en France dans les énergies renouvelables.
Pour éviter une géopolitique insignifiante, irréaliste ou prétentieuse.
Pour éviter … regardez autour de vous, hélas, les exemples de contresens de la politique actuelle ne manquent pas, et ceci sans esprit partial, hélas sur le plan humain !

Alors au boulot tous ensemble venant du « centre », de « gauche » … et de « droite » ! Car le plus dur reste à faire pour faire remonter la pente à notre pays et cette à Europe que nous aimons tant : crise sociale, dette, démographie, vieillissement, manque de PME en nombre faute d’aide judicieuse pour faire face aux multinationales, délitement sociétal, égoïsme ou repli sur soi, banalisation de l’insécurité affective artificiellement créée, « vivre ensemble » non encouragé entre les différentes composantes de notre société, baisse de la fertilité masculine qui aggrave le déficit de naissances ( les produits réprotoxiques vus plus haut ), antagonisme créé entre les différentes composantes de la société ( diviser pour régner est inadmissible en Démocratie ) …..

Ne ratons pas, en France, ce tournant de l’Histoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *