La réforme des collectivités territoriales ( 2014 ) : quel avenir nous prépare-t-on ? Signez la pétition. Et les banlieues dans tout ça ? Ce ne sont pas les MÉTROPOLES qui vont arranger les choses au quotidien pour les citoyens !

__Coup de gueule !!__%%% Pour mémoire et en préambule, dans la rubrique de l’explosion de la DETTE ( qui en parlait déjà et mettait sa réduction dans son programme présidentiel ?? ) et des dépenses publiques, anormales ou somptuaires et qui ne vont pas dans les « banlieues », les zones rurales, les études épidémiologiques sur les pathologies cancéreuses, la prévention sanitaire ( substances CMR ), les collectivités territoriales, les hôpitaux, la recherche ( énergies renouvelables … ), la formation et la meilleure répartition des policiers dans des commissariats plus nombreux et ouverts 24h sur 24 ( idem pour les gendarmes et les gendarmeries ) … etc, etc, bref des dépenses publiques là où il en faudrait ! %%% Pour mémoire donc :%%% – Présidence française de l’UE, en moyenne le double des autres Présidences ( 171 millions d’euros ! ), %%% – dépenses pour le déjeuner de l’Union Pour la Méditerranée du 13 juillet 2008 : 4,383 millions d’euros dépensés pour une durée de QUATRE heures,%%% – budget sondages de l’Elysée : 3,281 millions d’euros en 2008,%%% – appartements de l’Elysée refaits à neuf cet été ( là, ça sera dans le Rapport 2010 ),%%% – … etc, etc %%% les rapports de la Cour des Comptes en regorgent jusqu’à plus soif.%%% __Scrutin majoritaire à un tour !__%%% Le Premier ministre a confirmé, le 25 septembre, devant les parlementaires UMP, que les futurs conseillers territoriaux, amenés à remplacer conseillers généraux et régionaux, seraient élus « __au scrutin majoritaire à un tour__ ». %%% « Le mode de scrutin qui vous est proposé pour la désignation des conseillers territoriaux favorisera leur positionnement: notre choix est en effet celui de l’élection dans le cadre du canton, donc au scrutin majoritaire à un tour, qui garantit l’ancrage territorial et la proximité des élus avec la population », a déclaré François Fillon, en clôture des Journées parlementaires de l’UMP. %%% Donc mandats très raccourcis pour ceux qui seront élus en 2010 et 2011 ( régionales et cantonales ).%%% __Signez la pétition__%%% [http://www.mesopinions.com/detail-petition.php?ID_PETITION=478eb0f88b4926bdba35938b1975192d|http://www.mesopinions.com/detail-petition.php?ID_PETITION=478eb0f88b4926bdba35938b1975192d|fr] %%%

Auteur : Olivier Henno, Maire Mouvement Démocrate de Saint-André lez Lille, Conseiller Général%%% Frédéric Leturque, Adjoint au Maire Mouvement Démocrate d’Arras, Conseiller Régional %%%  » A l’attention de : Monsieur le Président de la République __Protégeons nos communes !__ Écoles, crèches, cantines scolaires, centres communaux d’action sociale, accompagnement des associations sportives, socio-culturelles, humanitaires… les 36 783 communes de France …. Petites ou grandes, elles constituent pour tous le premier niveau de l’administration publique et le premier échelon de proximité. Aujourd’hui, la réforme des collectivités territoriales défendue par le Gouvernement pourrait remettre en cause, si nous n’y prenons garde, la relation de proximité privilégiée entre la commune et ses concitoyens. Le transfert de compétences communales vers les métropoles nouvellement créées, les possibles fusions de communes, la suppression de la taxe professionnelle et la remise en cause de l’autonomie financière de cette collectivité sont autant d’éléments pouvant porter un mauvais coup aux communes. __Mobilisons-nous !__ Face à l’insécurité économique, sociale et environnementale, ne sacrifions pas notre dernier espace de démocratie. Opposons-nous fermement contre toute réforme visant à accentuer l’éloignement entre l’administration publique et le citoyen. Affirmons notre attachement indéfectible aux services de proximité offerts par l’échelon communal. Nous appelons l’ensemble des citoyens et élus de notre territoire national, quelque soit leurs opinions politiques, à montrer leur attachement au rôle primordial des communes dans la gestion des services publics de proximité et comme pilier de notre démocratie en signant cette pétition pour la protection et la sauvegarde des communes.  » [http://www.mesopinions.com/detail-petition.php?ID_PETITION=478eb0f88b4926bdba35938b1975192d|http://www.mesopinions.com/detail-petition.php?ID_PETITION=478eb0f88b4926bdba35938b1975192d|fr] %%% __Et les Banlieues ?__%%% Il convient d’ajouter qu’un récent rapport de la Cour des comptes dresse un tableau accablant de la gestion des fonds attribués par l’État aux banlieues depuis cinq ans. %%% En parlant de rapport de la Cour des Comptes, et pour comparer la différence d’attention de nos dirigeants entre 2 groupes humains, je vous conseille aussi la lecture __du rapport sur la gestion des fonds pour la Présidence française de l’UE, le double des autres Présidences ( 171 millions d’euros ! ), et surtout celui sur les dépenses scandaleuses pour le déjeuner de l’Union Pour la Méditerranée du 13 juillet 2008 : 4,383 millions euros dépensés pour une durée de QUATRE heures !! Et quand on voit l’état comateux de l’UPM !__%%% [http://www.maitre-eolas.fr/post/2009/10/27/L-hygiène-n-a-pas-de-prix|http://www.maitre-eolas.fr/post/2009/10/27/L-hygiène-n-a-pas-de-prix|fr].%%% Revenons aux « banlieux », dysfonctionnements, retards de paiement aux associations, opacité, lourdeur des dispositifs … etc. L’enquête pointe l’échec de la politique de l’État en faveur des quartiers sensibles depuis cinq ans alors que la secrétaire d’État à la politique de la ville, Fadela Amara doit présenter en janvier un nouveau plan banlieue. %%% Cette dernière a promis, le 7 novembre, de « simplifier » la politique de la ville pour qu’elle « ait un impact en direction des gens qui habitent dans les quartiers ». Interrogée sur le plan banlieue qu’elle prépare, Fadela Amara a expliqué qu’elle prévoyait « une remise à plat » de cette politique. %%% De leurs côtés, les 120 maires de l’association Ville et Banlieue qui rassemble des élus de diverses sensibilités, viennent de lui adresser ainsi qu’à Christine Boutin, ministre du logement, trente propositions pour préparer ce plan. %%% Parmi les priorités des maires : __réengager l’État dans la desserte des villes de banlieue. Et favoriser le logement social. Ce qui reprend 2 points importants du programme des Présidentielles de 2007 de François Bayrou. Encore 2 ans de perdus !!__%%% Le chantier de la politique de la ville est gigantesque et n’aboutit pas : 19 ministres ou secrétaires d’État s’y sont succédé depuis 1990. Et l’échec s’amplifie de jour en jour. %%% __Et ce ne sont pas les MÉTROPOLES qui vont arranger les choses !__

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *