Le nucléaire et ses crimes contre l’humanité – Chernobyl 25 ans après, no future : toujours des cancers, des malformations, des larmes, … et l’indifférence

((/images/afficheA4-vignette-ba731.jpg))%%% Alors que certains pays d’Europe foncent comme des bêtes vers l’énergie nucléaire ( dont la France qui répand comme une traînée de poudre son chapelets morbides de centrales de la mort ), quel bilan peut-on faire en 2010 ?%%% Contact Chernobyl Day : %%% [http://www.chernobyl-day.org|http://www.chernobyl-day.org|fr] %%% Un tract excellent, le voici en partie :%%% __EPR, le sauveur ou le Destructeur ??__%%% ” Par ailleurs, un document confidentiel interne à EDF montre que la conception des réacteurs de type EPR est source de sérieux risques d’accident majeur: risque de fusion du coeur comme à Tchernobyl. __Sécurité – Inocuité ???__%%%

Durant l’été 2008, les installations de la Drôme ont connu huit ” incidents ” ( sic ). Le plus grave: fuite de 360 kg d’uranium à la Socatri-Areva, contamination des puits d’eau potable et du Rhône. Par ailleurs, un document confidentiel interne à EDF montre que la conception des réacteurs de type EPR est source de sérieux risques d’accident majeur: risque de fusion du cœur, comme à Tchernobyl. __L’énergie nucléaire est-elle rentable ?__%%% Le prix de revient de l’électricité nucléaire est largement sous-estimé. Ainsi, la construction de l’ EPR en Finlande accumule déja un surcoût de 3 milliards d’€. Le démantèlement de la centrale de Brennilis (Finistère)a coûté 24 fois plus que prévu. Entamé en 1998, le démontage du surregénérateur de Creys Malvill (qui n’a jamais rien surgénéré, à part des déchets mortellement toxiques) n’en était en 2006 qu’à 38% de son achèvement. De même, comment prévoir le prix de la gestion des déchets. __Que faire des déchets ?__%%% Les réacteurs nucléaires français produisent chaque année 1200 tonnes de déchets hautement radioactifs.%%% Aucun ingénieur au monde n’a encore trouvé une technique satisfaisante pour les stocker durablement. Parmi eux, 49 tonnes de plutonium dont la perte de radioactivité est extrêmement lente : il faut __240 siècles__ pour qu’elle baisse de moitié ! ( 2 )%%% Or, il suffit d’inhaler 1 microgramme de plutonium pour mourir d’un cancer du poumon…Uranium appauvri L’usine Eurodif du Tricastin produit, elle, 16000 tonnes d’uranium dit appauvri ( UA ) par an. Chaque année depuis 30 ans, 5000 à 8000 tonnes d’UA sont exportées en Sibérie pour stockage à l’air libre ! ( 1 )%%% __Recycler les déchets ?????*__ %%% L’industrie de l’armement fabrique des munitions antichar à l’ uranium appauvri depuis 1979. Ces armes, à l’impact, émettent un nuage de nanoparticules radiotoxiques. %%% En Irak (1991) au Kossovo (1999) et en Afghanistan (2001) elles ont massivement contaminé les populations civiles et militaires. (“syndrôme du Golfe” chez les GI, cancers et bébés malformés chez les civils). La France a massivement fabriqué ces obus radiotoxiques (60000 flèches d’obus de 120 mm, usinées à la SICN d’Annecy en 1995). Elle est aujourd’hui le seul pays d’Europe qui persiste à en produire.%%% __Et l’effet de serre… ?*__%%% Le gouvernement français et le parlement européen soutiennent que l’énergie nucléaire est une des solutions pour lutter contre l’effet de serre. C’est totalement faux ! •L’extraction de l’uranium consomme des quantités fantastiques d’électricité, produite sur place (au NIGER principalement ) par des centrales à charbon extrêmement polluante. . •Si l’électricité nucléaire émet, au global, un peu moins de CO2que les autres technologies, elle rejette énormément de chaleur dans l’atmosphère et les fleuves. 1 Pour 1 kwh d’électricité produit, 2 sont perdus en chaleur !! 2 Le résultat est un réchauffement direct de climat et une accélération de la catastrophe climatique. %%% __Une information constamment tronquée*__%%% • années 50 : décision, prise dans la plus grande opacité, de construire des réacteurs nucléaires civils ” en cohérence avec le programme militaire “.%%% • 1959 : l’ Agence Internationale de l’Energie Atomique ( AIEA ) signe avec l’ Organisation Mondiale de la Santé ( OMS ) un véritable accord de désinformation sur les risques du nucléaire. Cet accord a été très fermement rappelé à l’OMS par l’AIEA après Tchernobyl. %%% • années 70 : programme nucléaire français imposé sans concertation, et poursuivi malgré une forte contestation (énormes manifestations de Malville en 1976 et 1977, un mort, nombreux blessés graves); %%% • années 80 : promesse non respectée de moratoire par le gouvernement de gauche, répression violente de manifestations pour le rappel de cette promesse ; %%% 1986 : Tchernobyl : mensonge de l’Etat français, avec l’éclatante complicité des autorités de sureté nucléaire, sur les retombées radioactives et leurs conséquences sanitaires. %%% • aujourd’hui : alibi des instances locales de “ concertation ”, information expurgée des sujets sensibles, questions de fond évacuées. %%% Lors du Grenelle de l’environnement, comme ailleurs, la question du nucléaire est évacuée. %%% Bref, une remarquable continuité dans l’irresponsabilité, l’opacité et le déni de démocratie. Sources : 1:Greenpeace 2:Réseau Sortir du Nucléaire 3:Rouge et Vert, bulletin des Alternatifs 4:EDF “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *