L’article de l’Express sur notre 2ème colloque de la Fédération MOSAÏC à l’Institut du Monde Arabe à Paris : En banlieue, le  » délit de code postal  » …

((/images/bandeauv16.jpg))%%% ((/images/ima4.JPG))%%% Un colloque magistral et pourtant très concret, des auditeurs captivés qui posent des questions passionnées et percutantes à la hauteur des thèmes graves abordés, des conférenciers de haut niveau et qui vivent à fond la caisse leur combat ou leur mission, dont certains étaient intervenus lors du 1er colloque au Centre Universitaire Méditerranéen, à Nice le 31 octobre 2009 ( comme Aziz Senni, Abdel Aïssou, Fayçal Douhane ), des élus ou des ministres ( en place ou ex comme Jean Pierre Sueur ) intervenant avec brio ( certains, plus que d’autres !! ), une réception nocturne très conviviale ( et à peine protocolaire, donc l’idéal ! ) dans les hauteurs de l’Institut du Monde Arabe ( que je n’ai même pas eu le temps de visiter ), des rencontres exceptionnelles et qui me conforte dans mon action de dialogue interculturel et ma passion Euro-Méditerranéenne ( responsable du CRIF connu sur Facebook, représentant de l’Archevêque de Paris, membres du CFCM ou de la Mosquée de Paris, écrivain ou avocate d’origine turque, ambassadeurs, élus, ministres, dirigeants divers … la liste serait trop longue ) : voici ma première impression lapidaire. %%% Mais j’arrive à peine de ce colloque qui nous a demandé un énorme effort, à la hauteur du résultat ( ouf ! ), et j’y reviendrai avec grand plaisir, et beaucoup plus en détail, dans un prochain article.%%% Et voici une partie de l’article de « l’Express », à lire en entier sur : [http://www.lexpress.fr/actualite/societe/en-banlieue-le-delit-de-code-postal_890148.html|http://www.lexpress.fr/actualite/societe/en-banlieue-le-delit-de-code-postal_890148.html|fr] %%%  » __La fédération Mosaïc [http://www.federationmosaic.com/|http://www.federationmosaic.com/|fr] a organisé mercredi son 2e colloque sur la banlieue.__%%% Drogue, extrémisme religieux, délinquance… Trop souvent associée à ces maux, la banlieue veut tordre le cou à ces idées reçues. La Fédération laïque des Français de sensibilité musulmane (Mosaïc) organisait mercredi 5 mai son deuxième colloque national à l’Institut du Monde Arabe de Paris.%%% Présent à l’ouverture, Bertrand Delanoë, le maire de Paris, a déclaré: « Une société ne peut voir grand si elle préfère l’uniformité à la diversité. Un monde sans différence perd de son potentiel. » « La France est un pays vieillissant, a ajouté Fadela Amara, secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la ville. Elle a besoin de tous les talents pour rester compétitive. » De talents, certes, mais le « délit de code postal », autrement dit la discrimination géographique, leur barre toujours la route de l’emploi. « Dans le 93, les jeunes diplômés ont 5 fois moins de chance d’obtenir un entretien », précise Yazid Chir, président de l’association Nos quartiers ont du talent.%%% …%%% Et Abdel Aissou, président du Conseil National des entreprises pour la banlieue et directeur général de l’agence d’intérim Randstad, ajoute: « En banlieue, on forme davantage au CAP/BEP, alors que dans les autres quartiers, on est plus orientés vers les bac+2 ou 3, davantage recherchés par les entreprises aujourd’hui. »%%% « Dans le 93, les jeunes diplômés ont 5 fois moins de chance d’obtenir un entretien »%%% Alors comment valoriser ce réservoir de jeunes talents et offrir une véritable égalité des chances? Pour Aziz Senni, entrepreneur et fondateur du fond d’investissement « Business Angel des Cités », il y a plusieurs obstacles à surmonter. « Les premiers sont dans la tête, affirme-t-il. A force de répéter qu’il n’y a que des fainéants dans les banlieues, les jeunes manquent de confiance en eux. Ensuite, autre difficulté, obtenir des crédits. Il faudrait proposer aux banques plus de transparence sur ceux qu’elles accordent par territoire. »%%% L’issue pour le Dr Marouane Bouloudhnine, président de la Fédération Mosaïc, se résume en une phrase, qu’il a transformée en adage: « Il faut se lever plus tôt et se coucher plus tard que les autres ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *