» La France et l’Italie échouent toutes deux à être à la hauteur des idéaux éclairés de l’Europe  » pour Dominique MOÏSI, de l’IFRI (Institut français des relations internationales)

((/images/Moïsi Dominique121.jpg))%%% Dominique Moïsi est aussi Professeur à Harvard, à l’ENA, à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, à l’Institut des sciences politiques ( IEP ) de Paris, et il a été l’assistant de Raymond Aron. Il est aussi membre du groupe Bilderberg. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Géopolitique de l’émotion, publié en 2010 chez Flammarion%%% __ » Nous vivons au-dessus de nos moyens en termes matériels et bien en-dessous de nos moyens intellectuels et spirituels  » __nous dit Dominique Moïsi, conseiller spécial à l’IFRI, Institut dont je suis fier d’être membre. %%% C’est un avis que je partage entièrement !%%% Voici le résumé de l’article fait par EUROTOPICS, à lire en entier et en VO sur __The Financial Times – Royaume-Uni__ :%%% __Dominique Moïsi préconise une réinvention de l’Occident__ %%% L’Occident doit se rappeler ses valeurs et en tirer de nouvelles forces dans la concurrence face aux pays asiatiques en plein essor, affirme Dominique Moïsi de l’IFRI

( Institut français des relations internationales ) dans le journal économique Financial Times : %%% « Dans un monde où nous serons bientôt en relative minorité, notre but doit être de devenir une niche d’excellence. %%% Aujourd’hui, ce modèle d’excellence est le plus visible chez les pays phares de Scandinavie où le pouvoir est modeste et honnête, où les femmes jouent un rôle majeur dans la société, où le capitalisme est humain et où le respect envers les immigrants est la règle. %%% Ce n’est certainement pas le modèle suivi par les Etats-Unis. __Ce n’est pas non plus le modèle de Nicolas Sarkozy ou de Silvio Berlusconi, et dans ce contexte la France et l’Italie échouent toutes deux à être à la hauteur des idéaux éclairés de l’Europe__%%% Le temps est venu de se rendre compte que nous vivons au-dessus de nos moyens en termes matériels et bien en-dessous de nos moyens intellectuels et spirituels. Les puissances occidentales doivent donc se réinventer mais en gardant en tête une idée importante : malgré toutes les peurs qu’entraîne l’ascension de l’Asie, leur futur dépend au bout du compte d’elles-mêmes. »%%% [http://www.ft.com/cms/s/ae75133e-9f32-11df-8732-00144feabdc0,Authorised=false.html?_i_location=http%3A%2F%2Fwww.ft.com%2Fcms%2Fs%2F0%2Fae75133e-9f32-11df-8732-00144feabdc0.html&_i_referer=|http://www.ft.com/cms/s/ae75133e-9f32-11df-8732-00144feabdc0,Authorised=false.html?_i_location=http%3A%2F%2Fwww.ft.com%2Fcms%2Fs%2F0%2Fae75133e-9f32-11df-8732-00144feabdc0.html&_i_referer=|fr]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *