Décès de l’islamologue Mohamed Arkoun, érudit musulman ayant a contribué à faire connaître en occident l’islam des philosophes et de la science

((/images/arkounjpg – Copie.jpg))%%% Le professeur Mohamed Arkoun a dirigé, entre autres dans son oeuvre importante et riche, une « __Histoire de l’islam et des musulmans en France du Moyen-Age à nos jours__  » dont je recommande la lecture.%%% A lire en entier sur __ZAMAN FRANCE__ :%%% [http://www.zamanfrance.fr/fr/newsDetail_getNewsById.action?newsId=4407|http://www.zamanfrance.fr/fr/newsDetail_getNewsById.action?newsId=4407|fr] %%% Le professeur Mohamed Arkoun, grand islamologue et « passeur » entre les religions, est mort mardi soir à Paris à l’âge de 82 ans, a annoncé le « curé des Minguettes » Christian Delorme, qui était un de ses proches. %%% Professeur émérite d’histoire de la pensée islamique à la Sorbonne, il était un des initiateurs du dialogue interreligieux. %%% Mohamed Arkoun était né en 1928 à Taourit-Mimoun, petit village de Kabylie, dans un milieu très modeste. Après avoir fréquenté l’école primaire de son village, il avait fait ses études secondaires chez les Pères Blancs à Oran, puis avait étudié la littérature arabe, le droit, la philosophie et la géographie à l’Université d’Alger. Il avait ensuite préparé l’agrégation en langue et littérature arabes à la Sorbonne. %%% Sa carrière d’enseignant il l’a passa dans plusieurs universités avant d’être nommé, en 1980, professeur à la Sorbonne nouvelle-Paris III. Il y enseignait l’histoire de la pensée islamique et y a développé une discipline: l’islamologie appliquée. %%% Mohamed Arkoun était convaincu que l’événement historique de « la parole coranique devenue texte » n’avait pas bénéficié de l’intérêt scientifique qu’il méritait, et que d’immenses chantiers restaient à ouvrir. %%% __Pour lui, les « trois définitions de la révélation »: la définition juive, la définition chrétienne et la définition musulmane ne pouvaient pas être dissociées, et leur étude apportait à chacune des éclairages salutaires.__%%% En 2008, il avait dirigé la réalisation de l’Histoire de l’islam et des musulmans en France du Moyen-Age à nos jours, un ouvrage encyclopédique auquel avaient participé de nombreux historiens et chercheurs (ed. Albin Michel) qui racontait et expliquait une histoire commune et millénaire. %%%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *