Pour un  » plan vélo  » sérieux à Nice mais pas n’importe comment, avec des « pistes cyclables  » bidons juste là pour faire du chiffre et des kilomètres .. sur le papier !

Un président de Comité de quartier ( le Dr Hervé Cael, président du comité de quartier du Parc-Impérial, assure que la nouvelle bande cyclable du boulevard Gambetta est dangereuse, « à cause des voitures qui stationnent sur la piste verte ». ) qui a raison de se battre contre une telle inepsie.%%% Voici un exemple de ce qu’il ne faut pas faire et que je dénonce depuis un bon moment !%%% Des pistes faites sans conviction réelle, sans réflexion GLOBALE et comme trop souvent à Nice sans concertation réelle avec les riverains ( comme nous le déplorons aussi dans les Comités de quartiers à Nice Est ). %%% Des pseudos pistes juste par effet de mode, qui ne servent à rien. Et qui sont même dangereuses, comme le remarque à juste titre Hervé Caël. Car boulevard Gambetta, par exemple, les pauvres cyclistes doivent slalomer en dehors, à cause de nombreuses voitures stationnées sur leur voie de circulation, et ils sont pris entre une circulation dense sur ce boulevard et les véhicules stationnés, correctement eux, à leur droite mais dont les portes s’ouvrent, ou qui déboitent pour sortir ! On voudrait se débarasser des vélos ( et de leurs propriétaires ! ) qu’on ne ferait pas mieux. %%% __Alors que le vélo doit être une solution d’avenir des déplacements urbains__ Le Plan vélo doit être un élément clé du PDU ( Plan de Déplacement Urbain, celui de Nice a été approuvé par le conseil communautaire le 28 janvier 2008 ) : – aux côtés de lignes de tram sur toute la Communauté urbaine, et pas seulement 8 kilomètres de tram ( on fait sourire, ou franchement rire, dans d’autres villes de France ou d’Europe ), surtout que pendant ces 6 ans de mandat de C. Estrosi l’extension du réseau est en train de s’assoupir dangereusement, – reliées à des gares mutimodales, – y compris avec des NAVETTES MARITIMES solaires, pour les marchandises pour diminuer le nombre de camions, et pour les passagers, – et des petits véhicules électriques SOLAIRES ( et pas nucléaires ! ), – des promenades aménagées et reliées pour les piétons dans toute la ville, – et envisager un péage urbain avec compensation sociale … etc. Et beaucoup moins de voiture à terme bien sûr, et plus de gros camions ( donc choisir un autre mode de consommation que des grandes surfaces et ces gros camions qui polluent et barrent les trottoirs comme autour du centre commercial de Delfino à Nice Est, par exemple. __On a encore pas mal de chemin à accomplir à Nice pour envisager un jour ( lointain ) d’être une ville verte !__ Et l’article de Nice Matin : __Bande cyclable sur Gambetta: une affaire qui ne roule pas__%%% A lire en entier sur __NICE MATIN__ :%%% Le comité de quartier veut le rétablissement des quatre voies de circulation

Hervé Cael, président du comité de quartier du Parc-Impérial, ne décolère pas. En cause : le tracé d’une bande cyclable sur le boulevard Gambetta. Un aménagement « dangereux », selon lui : « Il suffit de descendre dans la rue pour constater qu’un cycliste engagé sur cette voie risque à tout moment la collision avec un quelconque engin motorisé. » En cause, l’absence de séparation avec le reste de la chaussée et un espace dont les automobilistes profitent pour s’arrêter en double file, bouchant ainsi la voie aux vélos. « On a évoqué ce problème en assemblée générale au mois d’avril » rappelle Hervé Cael. « On pensait avoir été entendu par les pouvoirs publics. Pourtant, les travaux ont continué ! » « Question de sens civique » …  » %%% [http://www.nicematin.com/article/nice/bande-cyclable-sur-gambetta-une-affaire-qui-ne-roule-pas|http://www.nicematin.com/article/nice/bande-cyclable-sur-gambetta-une-affaire-qui-ne-roule-pas|fr]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *