Fête de l’Aïd El Kébir des 17, 18 et 19 novembre 2010 ( sacrifice d’Abraham ) : spiritualité et convivialité doivent pouvoir s’exprimer dans la joie et l’insouciance

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ” Notre société démocratique et imprégnée par les Droits de l’Homme doit accepter définitivement l’expression normale, et dans le respect mutuel, des différentes religions ( ou de la non croyance ). Et la liberté d’expression, y compris religieuse, est un fondement de notre République. Tout doit être mis en oeuvre pour que les citoyens de confession musulmane de notre département, à l’instar des autres croyants, puissent accomplir leurs rites et assurer dans la dignité ces moments de festivité. A l’approche de ce grand moment familial et fraternel, nous demandons donc à ce que tous les citoyens soient traités sans distinction de religion. Nous appelons les décideurs à prendre les mesures qui rendent définitivement impossible ce qui s’est passé l’an dernier ( surveillance excessive, incidents … ), notamment à cause de l’absence d’infrastructure pour l’abattage des moutons. Et ceci afin de pouvoir assurer une célébration normale dans le respect des rites, des règles sanitaires et conforme à l’aspect chaleureux de toute fête.” Dr André MINETTO Membre de la Coordination Nationale de CAP21 M. Eric BELISTAN Délégué CAP21 Alpes Maritimes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *