Daniel COHN-BENDIT : ” IL Y AVAIT BEAUCOUP D’ESPOIR EN TURQUIE ” – L’Union Européenne au bord de la faute géostratégique majeure ?

((/images/EELV bandeau.jpg))%%% Extrait très intéressant d’une interview réalisée par Christophe Midol-Monnet et publiée sur le site de la chaîne Euronews ( [http://fr.euronews.net/2010/11/08/daniel-cohn-bendit-ceux-qui-defendent-l-adhesion-de-la-turquie-sont-une-espece-/|http://fr.euronews.net/2010/11/08/daniel-cohn-bendit-ceux-qui-defendent-l-adhesion-de-la-turquie-sont-une-espece-/|fr] ).%%% L’Europe a besoin de visionnaires pour retrouver son élan et son miracle initial au sortir d’un désastre continental sanglant et destructeur. Au sortir de la 2ème guerre mondiale, il fallait l’être sacrément pour proposer une union de la France et de l’Allemagne ( et des autres pays qui s’étaient déchirés dans une guerre totale ). C’est un peu la même chose aujourd’hui au niveau planétaire où certaines populations n’acceptent plus le diktat ( économique, culturel … etc ) imposé par les pays riches et occidentaux. %%% Le dialogue avec les peuples écrasés par notre système économique et oublié par notre géopolitique ( en Asie, Amérique, Afrique … ) DOIT être rétabli avant une révolte plus importante et la Turquie est un acteur MAJEUR de ce dialogue en Méditerranée ou l’écart entre pays et populations se creuse dangereusement; les guerres n’étant pas les moindres drames; les défis écologiques présents et futurs non plus. Ne pas le reconnaître serait une FAUTE GÉOSTRÉGIQUE MAJEURE.%%% Voici le début de l’interview dont je partage entièrement les propos, la bonne connaissance du pays … et le bon sens.%%% ” Si le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, n’est guère prolixe sur la candidature de son pays à l’entrée dans l’Union, Daniel Cohn-Bendit pourrait bien en être l’un des meilleurs janissaires. De passage à Istanbul début novembre, le chef de file des Verts au Parlement européen est venu tenter de ranimer un processus d’adhésion, qui a montré ces derniers temps quelques signes d’essoufflement. Malgré cela, pour les Verts européens, la Turquie continue d’avoir toute sa place en Europe.%%% __Nous sommes ici sur la rive européenne du Bosphore. Alors, depuis ici, quelle allure l’Europe a-t-elle ?__%%% Disons que l’Europe n’est pas tout à fait comprise vue d’ici. C’est-à-dire qu’il y avait beaucoup d’espoir en Turquie, dans une partie de la Turquie, dans ce processus d’accession, et que maintenant, on a l’impression que l’Europe bloque la Turquie. Et donc, par réaction, la Turquie n’est plus tellement tentée par l’Europe. Ce qui n’est pas un bien.%%%

__On le sait, vous êtes favorable à l’adhésion de la Turquie. Alors, vous considérez-vous comme une espèce en voie de disparition ?__%%% Pour l’instant, ceux qui défendent la perspective d’adhésion sont en minorité. Une espèce non pas en voie de disparition, mais une espèce qui quand même est menacée. Mais je crois que si on voit l’importance de la Turquie aujourd’hui, l’importance diplomatique, donc l’importance politique, l’importance économique, l’Europe doit se poser des tas de questions car les relations entre l’Europe et la Turquie sont de plus en plus entremêlées. Et on ne pourra pas se sortir du processus simplement en disant un ‘Non’. Donc je crois que l’avenir va démontrer que l’Europe a besoin de la Turquie et que la Turquie a besoin de l’Europe. … ” [http://fr.euronews.net/2010/11/08/daniel-cohn-bendit-ceux-qui-defendent-l-adhesion-de-la-turquie-sont-une-espece-/|http://fr.euronews.net/2010/11/08/daniel-cohn-bendit-ceux-qui-defendent-l-adhesion-de-la-turquie-sont-une-espece-/|fr]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *