» Plaine du Var : quels enjeux écologiques pour un avenir commun  » débat le 14 janvier à l’Université Saint Jean d’Angely à 18h30 avec des responsables associatifs niçois et Michèle RIVASI, agrégée de biologie et députée Européenne

__DERNIERE MINUTE__%%% __La conférence débat est reportée au 4 février à la même heure__%%% *********************************************************%%% ((/agora/images/RIVASI St J A 1 janv 11- Colloque Plaine du Var.jpg))%%% __DERNIERE MINUTE__%%% __La conférence débat est reportée au 4 février à la même heure__%%% ********************************************************** Un choix de vie qui aura des conséquences énormes sur l’avenir de notre ville et sur sa qualité de vie. %%% Un projet comme l’OIN, opaque et qui avance masqué, devrait être présenté et discuté largement par toute la population de la plaine du Var et du bassin de vie niçois à minima, mais aussi, pourquoi pas, par les habitants du département. %%% Encore un déficit démocratique fort qu’il faut dénoncer en dehors de tout côté partisan, puisqu’aucun débat public indépendant n’avait été organisé pour l’instant. Il faut rejeter toute cette politique politicienne, défendre l’intérêt général et pas quelques intérêts particuliers.%%% Sans parler de la mainmise de Paris sur une partie de notre territoire et de la spoliation de notre pouvoir de décision sur ce que l’on va faire de notre terre et sur ce que l’on va y installer. Et tout cela dans un silence assourdissant et complice.%%% __Après la duperie des ARS ( Agences Régionales de Santé, usine à gaz gérée par des cotisations supplémentaires et obligatoires pour les professionnels médicaux ), qui nous obligent à aller à Marseille pour gérer le 06, là où nous décidions avant sur place, et en plus pour avoir un rôle uniquement consultatif, on assiste à une sacrée recentralisation des pouvoirs en France !__

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *