DISONS NON A LA LOI LOPPSI 2 : Face à la xénophobie et à la politique du pilori imposées aux niveaux national et local, nous résistons ! Samedi 2 avril à à Nice, Jardin Albert 1er à partir de 13h

 » Appel Citoyen ! Face à la xénophobie et à la politique du pilori imposées aux niveaux national et local, nous résistons ! Liberté, Egalité, Fraternité pour tous les êtres humains Une société créative et dynamique ? OUI, par la Liberté et l’exercice des droits citoyens.%%% Un travail valorisant ? OUI, par l’Egalité, le partage et l’abolition des privilèges.%%% L’ordre et la sécurité ? OUI, par la Fraternité, la justice et l’éducation. NON à la haine.%%% OUI à la solidarité.

De toutes origines, de toutes sensibilités, DISONS NON A LA LOI LOPPSI 2 Samedi 2 avril Repas partagé à 13 h suivi d’animations à partir de 14h Jardin Albert 1er à côté de la place Massena à NICE NOS LIBERTES EN DANGER Nous sommes tou-te-s concerné-e-s par une loi indigne qui vient d’être adoptée sans débat citoyen : LOPPSI 2 Loi d’Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure Elle est l’expression d’un délire sécuritaire nourri de la peur distillée par le pouvoir. Ce texte inutile et illisible fait de nous tou-te-s des délinquant-e-s potentiel-le-s, ouvre la porte à toutes les dérives et propose un inquiétant modèle de société et de régressions sociales : Plus de police, moins de justice.%%% Plus de répression, moins de prévention.%%% Plus d’inégalités, moins de solidarité. FACE A CES ATTEINTES SANS PRECEDENT, NOUS REFUSONS : La banalisation du fichage et de la surveillance généralisée, sans contrôle suffisant : Filtrage Internet, mouchards informatiques, espionnage de l’espace public. La criminalisation de la précarité. Le recul de l’intervention judiciaire qui menace nos droits au profit de décisions administratives. Le renforcement et l’extension du pouvoir des polices, création d’une « réserve civile » véritable milice de volontaires. La privatisation des missions et des fonctions de la police. Ainsi que toutes les autres attaques liberticides que ce texte impose. Cette loi concrétise le fantasme de l’ennemi intérieur, affaiblit la prévention et les garanties judiciaires, et engage notre pays dans un nouvel ordre répressif fondé sur la défiance, le contrôle et la répression. Texte diffusé par les organisations suivantes : ADN, AFPS, Agir Contre le Racisme, Alternatifs, Amis de la Démocratie, Artisans du Monde, Associations de protection de l’environnement de la vallée de la Roya, ATTAC, CFDT, CGT, CIMADE, Confédération paysanne COVIAM, Don Quichotte Nice, Europe Ecologie-Les Verts, FSU06, Habitat &Citoyenneté, FASE, LDH Nice, Médecins du Monde, MFPF, MRAP, Mouvement des Jeunes Socialistes, NICEA, NPA, Observatoire des Droits et Libertés, PCF, PS, RESF06, S.U.D, Syndicat de la Magistrature, Solidaires, SOS Racisme, UNSA, Vie& Partages,…citoyennes et citoyens à titre individuel. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *