Primaire Europe Écologie Les Verts : Jean DESESSARD, sénateur, soutient Nicolas Hulot

((/images/Jean Desessard .jpg)) Site de __[Jean DESESSARD|http://www.desessard-senateur.org/|fr]__, sénateur EELV ((/images/Hulot pic badge.jpg)) __[2012 HULOT|http://www.2012hulot.fr/|fr]__ Article à lire en entier sur __[PUBLIC SENAT|http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/primaire-hulot-joly-grande-salade-verte-va-t-elle-mal-tourner-122259|fr]__ : __Primaire Hulot-Joly : la « grande salade verte » va-t-elle mal tourner ?__ «  » Nicolas Hulot, qui a reconnu avoir pensé à « un tandem » avec Borloo, est la cible des amis d’Eva Joly, dans le cadre de la primaire des écologistes. « L’ouverture, ce n’est pas la confusion », affirme Yannick Jadot. Les soutiens d’Hulot prédisent un « effet boomerang » pour l’ex-magistrate… « Il y aura des bagarres politiques pour la primaire, mais saluons la synthèse de ce week-end ». Le sénateur d’Europe Ecologie-Les Verts, Jean Desessard, résume la situation à sa manière, au moment où la formation écologique sort de son congrès et rentre dans sa primaire. Un congrès qui a vu sa secrétaire nationale Cécile Duflot réélue par les délégués avec un score plus que large : 92,7% ! Un score dû à la fusion avec la motion de Daniel Cohn-Bendit, dont la défaite, après le vote des militants, lui est restée au travers de la gorge. Absent ce week-end à La Rochelle, l’eurodéputé a affirmé qu’« à ce congrès rien ne s’était passé »… « Le rôle que joue Dany est assez incompréhensible depuis quelques mois, ce qui explique le mauvais score de sa motion »,__ tacle le conseiller régional EELV du Centre et soutien de Nicolas Hulot, Christophe Rossignol__, joint par publicsenat.fr. Daniel Cohn-Bendit n’a remarqué qu’une chose à La Rochelle : %%% « Ce qu’on a appelé la boulette de Nicolas Hulot ». Lors d’un repas avec des journalistes, l’animateur télé s’est laissé aller à cette confidence : il a un temps pensé à un « tandem » avec l’ex-ministre de l’Ecologie de Nicolas Sarkozy, Jean-Louis Borloo. Il n’en fallait pas moins pour que les supporteurs d’Eva Joly, partisans d’une alliance à gauche, s’engouffrent dans la brèche. Yannick Jadot : « Il porte un sujet qui est un vrai sujet pour l’écologie politique : est-ce qu’il suffit de se proclamer écologiste pour l’être ? Quel est le sens de l’écologie politique ? Est-ce que Jean-Louis Borloo mérite de rejoindre potentiellement EELV ? Ou bien le fait qu’il ne soit plus aujourd’hui dans la majorité présidentielle parce que Sarkozy n’a pas voulu en faire son premier ministre est disqualifiant ? Je considère que c’est disqualifiant », tranche Yannick Jadot, interrogé par publicsenat.fr. « Borloo n’a rien trouvé à redire quand le chef de l’Etat à dit « l’environnement, ça commence à bien faire ». Il n’a rien dit non plus sur le discours de Grenoble », insiste-t-il. « __Joly c’était la droitisation du parti quand elle est arrivée__ » En face, on pense au contraire que « ces réactions révèlent un mouvement de panique assez fort chez les amis de Joly. %%% __Beaucoup de gens basculent pour soutenir Hulot en ce moment », assure Christophe Rossignol__. %%% S’il reconnaît que son favori « manque encore de quelques codes », suite à sa déclaration, il défend sa position : « La logique de rassemblement des écologistes pour Nicolas Hulot, ce n’est pas le combat entre droite et gauche. Il y a des gens pour qui c’est un blocage. L’idée, c’est de dire bienvenu à tout le monde, à condition de partager nos positions. De toute façon Jean-Louis Borloo est clairement dans la majorité pour le moment donc la question ne se pose pas ». Christophe Rossignol prédit « un effet Boomerang pour Eva Joly. On lui fait jouer le rôle de responsable de l’extrême gauche des Verts, or tout le monde sait que ce n’est pas vraiment ça. Pour beaucoup, Joly c’était la droitisation du parti, quand elle est arrivée », lance le conseiller régional, rappelant la tentation du Modem pour l’ex-magistrate. Il ajoute : « C’est contreproductif pour elle. Ça la ramène à son passé ». … « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *