Je suis avec Nicolas HULOT pour 2012, pour Nice, pour la France, pour nos banlieux … pour L’Europe et pour la planète – L’appel d’habitants du 93 en faveur de la candidature de Nicolas HULOT

2012 AVEC NICOLAS HULOT – __Pour l’écologie, la justice sociale, et la démocratie__ L’appel d’habitants du 93 en faveur de la candidature de Nicolas Hulot :  » Pour nous cette ouverture au monde, cette nouvelle justice – sociale parce qu’écologique, écologique parce que sociale – passe par le soutien à la candidature de Nicolas Hulot à l’élection présidentielle de 2012. » « C’est une évidence, notre époque est celle des crises. Qu’elles soient sociales, économiques, financières énergétiques, environnementales, urbaines, politiques, ces crises témoignent que notre société est en pleine mutation, que notre histoire actuelle est celle des ruptures avec le monde ancien. __Un monde nouveau apparaît.__

La conscience que nous en avons s’affine jour après jour lorsque nous faisons l’expérience du mal logement, de la mal bouffe et du mal vivre. Notre volonté de transformation se précise parce que concrètement nous apprenons le plus souvent à nos dépends, que les richesses naturelles se raréfient, que l’énergie fossile coûte trop cher et qu’elle détruit notre environnement, que le nucléaire nous plonge dans une insécurité durable au delà de nos propres générations. Notre aspiration à une existence différente, plus harmonieuse, plus respectueuse des modes de vie de chacun, se fait plus forte parce que nous sommes au bout d’un système qui mène à une impasse. La banlieue est au cœur de ce moment de transformation, de réorganisation de nos manières de penser, d’être et d’agir. Le monde des frontières nationales est derrière nous, l’ethnicise et la violence qui se conjuguent au quotidien dans nos villes en sont les preuves accablantes. Notre réalité est celle de la diversité, du cosmopolitisme. Notre heure est celle de la construction d’une culture et d’une nouvelle loi communes. Le productivisme et le système de l’hyperconsommation sont à bout de souffle. La vie est de plus en plus chère, les charges de plus en plus lourdes. Habiter, manger, se chauffer, se laver sont des actions de plus en plus coûteuses malgré leur banalité. L’eau, la culture, le pain, la communication…Tout est à vendre. Tout est à consommer. La ville égoïste et repliée sur ces intérêts locaux est finie. Nos communes sont des territoires de la mégalopole, des territoires urbains et humains denses et divers. Notre génération doit bâtir une métropole démocratique où la fiscalité locale et les ressources seront justement réparties. Une métropole à l’échelle des défis de la mondialisation mais qui sache se contraindre au respect du droit au travail, à la culture, à la formation, au logement, aux transports, au sport pour tous et à la qualité de vie. La politique élitiste a fait son temps. Qu’il s’agisse des notables locaux ou des élites mondialisées, une nouvelle classe politique doit voir le jour. Il est temps de démocratiser la démocratie. La banlieue est au cœur d’un monde nouveau où s’invente la nouvelle urbanité, les nouvelles pratiques sociales et écologiques. C’est là que s’inventent de nouvelles formes de représentations démocratiques, de nouvelles coopérations. Il est temps de se doter de représentants modernes, humbles et utiles, responsables et ouverts au monde. Pour nous cette ouverture au monde, cette nouvelle justice – sociale parce qu’écologique, écologique parce que sociale – passe par le soutien à la candidature de Nicolas Hulot à l’élection présidentielle de 2012. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *