Louisa BENZAÏD candidate pour les Banlieues : « Je soutiens Nicolas Hulot »

*Déclaration d’Eva Joly le 19 juin 2011 : %%% « Hulot se trompe (d’élection présidentielle, il fait en 2012 ce qu’il aurait dû faire en 2007..), aujourd’hui, la souffrance est telle que, dans les quartiers, on ne demande pas qu’on leur explique la vie, on demande à changer la vie ». « Dans le cadre de ma candidature à la primaire en faveur de la banlieue, jai eu l’occasion , de rencontrer Nicolas Hulot à plusieurs reprises ces dernières semaines. Outre des échanges informels sur la situation sociale et politique des quartiers, j’ai recemment répondu à son invitation pour participer à un déplacement à Clichy s/bois. J’ai très vite perçu la différence qui existe entre Hulot et «Les autres» : %%% Contrairement à ce qui inquiète certains, il m’est apparu très clairement que le candidat à la primaire n’ était pas venu dans l’intention d’expliquer quoi que ce soit à qui que ce soit *mais bien parcequ’il a compris que l’énergie humaine, l’envie de vivre et de réussir qui existent dans les quartiers sont non seulement utiles mais nécessaires au changement Lorsque je l’ai accompagné à Clichy, j’ai bien observé les interactions avec les habitants reflétant un respect mutuel et une écoute sincère. %%% Oui c’est indiscutable, Nicolas HULOT est populaire dans les quartiers, ces citoyens ordinaires le connaissent et l’aiment depuis longtemps. Son engagement politique ne fait que renforcer ce lien affectif car cela le rend encore plus accéssible et plus proche de nous.

Ce jour là,il n’était pas dans la posture de celui qui venait chercher un soutien en banlieue, il m’a plustôt semblé chercher à rencontrer ,écouter et encourager les Citoyens actifs : les acteurs et les porteurs du changement . Nicolas Hulot a compris avant les autres que c’est sur le terrain que sont les gens qui ont l’expérience du quotien et la reflexion sur les problématiques des quartiers. Il sait que ces personnes ont su poser les diagnostiques et ont réfléchi à des solutions possibles et valables. Mais il est également porteur d’un formidable espoir par son projet qui vise à remettre de l’humain et le mieux être dans notre société. Au fil des échanges que nous avons eus, je suis rasurée et fière de constater que nous partageons quelque chose de très fort pour un changement en profondeur dans nos quartiers: son projet de nouvelle démocratie plus proche du citoyen est essentiel pour proposer une altérnative à un système qui a fait de l’humain une toute petite variable d’ajustement. OUI, donner l’accès à la démocratie de proximité est une priorité pour casser la distance et l’incompréhension qui existent entre les politiques et les citoyens. C’est en connaissance de cause que j’apporte un soutien indéfectible à Nicolas HULOT. » Louisa BENZAID

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *