Archives mensuelles : juillet 2011

Situation économique et sociale dans l’Union Européenne – Communiqué d’Europe Ecologie Les Verts : « Sommet européen de Bruxelles, peut mieux faire »

Comme toujours réaction dans l’urgence au bord du gouffre avec une solution de rafistolage a minima. %%% Mais toujours pas de décision pour enfin créer des structures démocratiques de décisions européennes. Le manque d’unité politique puis économique qui s’est révélé depuis la première crise financière aux USA commence à nous coûter très cher. Il faut une vraie Union Européenne et pas des Etats qui font leur petite cuisine dans leur coin et des responsables politiques dans certains pays qui tirent à boulets rouge sur l’UE par démagogie et pour cacher trop souvent leurs lacunes ou leur manque de volonté de partager leur pouvoir personnel. %%% Donc comme d’habitude depuis quelques années, on rafistole en catastrophe mais sans en tirer les conséquences sur le fond. Et aucune approche sociale alors que les populations épuisées commencent à se révolter. Et pas de changement de paradygme alors que nos systèmes économiques et financiers, obsolètes, doivent être modifiés en profondeur très rapidement afin de résoudre à l’échelle de l’U. E. les grands défis énergétiques, climatiques, sociaux, industriels, migratoires, géostratégiques, du vivre ensemble … et autres qui nous assaillent et qui étaient pourtant prévisibles depuis quelques décennies. %%% Donc manque de clairvoyance et de vision à long terme à l’échelon français depuis pas mal de temps, mais aussi depuis quelques temps en Europe : tout cela n’ira pas très loin, hélas pour nous, peuples d’Europe. Un rappel quand même : la situation dramatique de la Grèce est due à 80% aux énormes dépenses pour acquérir des matériels militaires et aussi aux achats de pétrole. Deux inepsie dans un pays où les énergies renouvelables devraient être reines et où la guéguerre avec la Turquie, et accessoirement les bisbilles avec la Macédoine et les tentations chypriotes, mélés aux problèmes de corruption à différents niveaux ont coûté et surtout vont coûter très cher au peuple grec et notamment à ceux qui n’ont pas profité de ces turpitudes, mauvaises gestions et erreurs du passé. % Mais voyons aussi la situation économique et financière de la France, loin d’être brillante ! Dette de plus en plus abyssale, endettement pour acheter notre énergie ( pétrole, gaz ;.. ), déficit de plus en plus grave de notre balance extérieure ( dû à nos achat énergétique notamment ), gestion financière et pas économique ( faible poids des PME, contrairement à l’Allemagne ou la Turquie par exemple, et absorption avec souvent délocalisation dès qu’elles atteignent un poids économiquement efficace ) ou sociale des difficultés … le tout intimement lié. Et voici notre communiqué du 24 juillet 2011 avec déjà quelques règles de base … qui n’ont même pas étaient décidées lors de ce sommet !
Continue reading

Des navires de guerre israéliens arraisonnent le bateau français de la flottille humanitaire pour Gaza, confirment l’emprisonnement de la population …et rendent inévitable la naissance du 194ème Etat de la planète : la Palestine

A lire en entier sur __[LE SOIR.BE|http://www.lesoir.be/actualite/monde/2011-07-19/israel-prend-le-controle-du-bateau-francais-pour-gaza-851837.php|fr]__ Pour moi, c’est un terrible et injuste blocus qui n’a que trop duré et a participé à la victoire du Hamas ( du 25 janvier 2006 : 50% des suffrages à Gaza pour des législatives démocratiques ) : près de quinze ans d’entraves puis de blocus : TROP C’EST TROP ! La naissance de l’Etat palestinien dans les semaines qui viennent est le seul recours pour secouer la torpeur et dénoncer la complicité de quelques Etats occidentaux qui prennent une responsabilité énorme depuis des années et participent à la provocation du régime israélien contre la volonté d’une partie de sa population lucide et responsable. Vive la déclaration de naissance de la Palestine comme 194ème Etat de la planète ! __« Une nouvelle fois, le gouvernement israélien répond par une démonstration de force disproportionnée, inacceptable, face à une initiative de solidarité citoyenne, explicitement non-violente », ont déploré les organisateurs de la flottille, exprimant « les plus vives inquiétudes quant au sort des passagers ».__ __DERNIERE MINUTE__ __Le Premier ministre turc Recep Tayyip ERDOĞAN bientôt à GAZA__ Erdogan souhaite se rendre dans la bande de Gaza
Continue reading

Le Dr André MINETTO Conseiller communal consultatif à NICE

((/images/CCC groupe 22 juin 2011 – copie.jpg)) La photo officielle réalisée lors de la réunion de  » Nice ville résiliente  » du 22 juin 2011 qui a débouché sur la création du Comité de pilotage auquel je participe dans le groupe A :  » État de l’existant en matière de prévention des risques à Nice « . Je suis très honoré et très ému de siéger au Conseil Communal Consultatif de Nice en remplacement de Guy MARIMOT, ancien Conseiller municipal Verts de Nice ( décédé le 1er février 2010 ). Je représente donc l’association VERT L’AVENIR dont je suis membre depuis des années. Voir mon article du mercredi 3 février 2010, rubrique Nice Côte d’Azur :  » Communiqué de VERT L’AVENIR suite au décès de Guy MARIMOT, écologiste et homme politique Niçois  » Je participe aussi à 2 commissions du CCC : – Commission 2 : solidarité – santé – famille – handicap, – Commission 3 : développement durable – logement – déplacements, et je suis donc aussi membre du Comité de pilotage de  » Nice ville résiliente « . ((/images/NCA image001.jpg))

Bus de « La Flamme Citoyenne » de la Fédération MOSAÏC : les jeunes ont voté à Nice – Article de Nice Matin

((/images/Mosaïc bus flamme citoyenne.jpg)) Coraline, Marie, Camille, Rodolphe et Joanna ont déposé les trois propositions pour l’élection présidentielle de 2012.%%% LAURENT CARRE%%% A lire en entier dans __[NICE MATIN|http://www.nicematin.com/article/nice/bus-de-«-la-flamme-citoyenne-»-les-jeunes-ont-vote-a-nice|fr]__ %%% Le bus de « La Flamme Citoyenne » a fait halte samedi à Nice. Avec une mission : inciter les jeunes à voter C’est sa première fois. Santino a 13 ans.%%% Dans le secret de l’isoloir, on ne voit que ses Birkenstock qui dépassent sous le rideau crème. Puis, il sort sourire aux lèvres et dépose son bulletin dans l’urne. « A voté ! ».%%% Comme Santino, des dizaines de jeunes, niçois ou pas, ont voté hier pour la première fois. Tous ont participé à l’opération « Flamme Citoyenne », qui à l’initiative de l’association Mosaïc, avait transformé la place Masséna en bureau de vote géant (1) le temps de l’après-midi. Tous ont proposé trois mesures qu’ils voudraient voir apppliquées par le président (ou la présidente) qui sera élu(e) en 2012.%%% « Moi j’ai demandé plus d’argent pour les clubs sportifs », sourit Santino. Il ajoute : « Et plus de stades aussi ! ». « Moi, je voudrais que les billets pour aller au stade soit moins chers ! » , renchérit son copain Adilson, 14 ans. Visiblement, de ce côté-là, le programme est plutôt sportif… … « 

8ème édition de la PINK PARADE à Nice samedi 16 juillet à partir de 17h place Garibaldi

((/images/Pink Parade 2011-06 .jpg)) -> LE MOT D’ORDRE : « EGALITE HOMO – HETERO, A QUAND LE COURAGE POLITIQUE ? » Infos, réflexions, suggestions et débats disponibles sur Facebook (groupe « PINK PARADE 2011 ») -> LE LIEU DE DEPART : RASSEMBLEMENT DES 16H – PLACE GARIBALDI – NICE ! -> LE PARCOURS 2011 (3,5 KM) : * Place Garibaldi,%%% * Traverse sous le Mamac,%%% * Rue Défly,%%% * Rue de l’Hôtel des Postes,%%% * Traverse l’Avenue Jean Médecin%%% * Rue de la Liberté,%%% * Rue de la Buffa,%%% * Rue du Congrés,%%% * Promenade des Anglais (chaussée sud),%%% * Avenue des Phocéens,%%% * Place Masséna,%%% * Bd Jean Jaurès%%% * Avenue Saint Sébastien (niveau Mamac) -> LA CHANSON : « D’HOMME A HOMME » Edition « collector » de 1000 CD physique très prochaînement en vente chez tous les partenaires commerçants d’Aglaé. En accord avec Lionel Florence et les Editions By-Lucien, tous les bénéfices de cette vente seront au profit d’Aglaé et de la Pink Parade. Un seul texte, plusieurs versions musicales !

L’opération « Je vote donc je suis » organisée par la Fédération MOSAÏC fait halte à Nice, Place Masséna, samedi 16 juillet de 15h à 21h

((/images/Mosaïc jevote_m.jpg)) Je vous en avait parlé en début d’année. Ça y est notre action nationale et itinérante arrive à Nice ! Elle repartira ensuite pour Marseille. COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 juillet 2011  » En partenariat avec l’OGC Nice, le Cavigal et la Mairie de Nice, l’opération « Je vote donc je suis » fait halte à Nice, Place Masséna, samedi 16 juillet de 15 H à 21H.%%% Son but : inciter les jeunes à s’engager dans la citoyenneté. «Votre vote compte ! Et c’est en votant que VOUS compterez ! » expliquent les organisateurs aux jeunes qu’ils rencontrent lors du tour de France du bus de la Citoyenneté mis en place à cette occasion. Libre de tout lien politique, la Fédération MOSAÏC a décidé de sensibiliser les jeunes – tous les jeunes-, à l’importance de leur vote lors des prochaines élections présidentielles. Ceci sans aucune consigne partisane. MOSAÏC appelle tous les jeunes, quelles que soient leurs origines, leurs croyances, ou leurs idées politiques, à participer à la vie citoyenne. L’opération a pour thème: « Je vote donc je suis ». Elle s’arrête dans 10 grandes villes françaises. Ayant débuté son circuit à Lille le 30 avril dernier, elle s’est poursuivie depuis à Clermont-Ferrand, Bordeaux, Toulouse, et Montpellier. Elle sera à Nice samedi 16 juillet, Place Masséna, de 15H à 21 H. ((/images/Logo MOSAÏC.jpg))
Continue reading

Les résultats de la Primaire de l’Écologie : Eva Joly désignée candidate pour l’élection présidentielle de 2012

La conférence de Presse en vidéo (avec Philippe Meirieu, Cécile Duflot, Eva Joly, Stéphane Hessel)


Primaire de l'écologie – Résultats du second… par EuropeEcologie

Les résultats de la Primaire de l’écologie

A l’issue du dépouillement du second tour de la Primaire de l’écologie, Eva Joly est désignée candidate pour l’élection présidentielle de 2012

– Eva Joly 13223 voix, soit 58,16%
– Nicolas Hulot 9399 voix, soit 41,34%
– bulletins blancs 112, soit 0,49%

 » 14 juillet: Pas touche au tabou républicain !  » pour François ALFONSI, Eurodéputé du groupe Vert / ALE

Eva JOLY a donné un bon coup de pied dans la fourmilière militaro-industrièle française … et elle a eu bien raison ! Mais elle a soulevé aussi pas mal de lièvres et sorti des cadavres du placard de l’histoire de France. Et au moins dans la droite ( et même la gauche ! ) qui voulait cacher son ultra-nationalisle, son bellicisme et son centralisme pas vraiment démocratique Eva a fait tomber les masques et sortir du bois la bêtise, l’inconscience … ou la haine xénophobe. Car enfin, comment défendre la France, seule démocratie d’Europe ( et d’ailleurs ) à faire défiler des engins de mort et montrer ses biscottos comme n’importe quelle dictature sanglante ? Ceux qui défendent cela au XXIème siècle sont irresponsables … au mieux et salissent l’image de la France et de son armée. Eva Joly a eu le courage d’ouvrir un débat essentiel. Sur le sens de notre volonté militariste avec prolifération massive d’armes de mort trop souvent vendues à des dictateurs pour réprimer leurs peuples ou des peuples voisins. Sur notre géostratégie stupide, inhumaine, mercantile et court termiste. Sur nos dépenses ostentatoires que nous ne pouvons plus nous payer dans un pays qui fait des coupes sombres dans ses budgets sociaux, sanitaires, pour les retraites, l’éducation, la culture, la sécurité… etc, etc !%%% Le débat est à la fois philosophique, politique, économique ( en effet, dans un pays au bord de la faillite, dixit Fillon il y a quelques temps, et ça a plutôt empiré depuis, ça fait désordre : voir le mauvais exemple de la Grèce dont une bonne partie de l’endettement provient des dépenses militaires exorbitantes pour rivaliser avec la Turquie ), géostratégique … et éthique. Car faire défiler ses engins de morts pour mieux les vendre aux chefs d’Etat tortionnaires, et exalter certains penchants bellicistes chez nous, ça rappelle d’autres moments terribles et pas joli-joli du tout de notre histoire ! Bravo Eva. Chapeau bas ! Voici le communiqué de François : « 14 juillet: Pas touche au tabou républicain ! Eva Joly a été désignée candidate d’Europe Ecologie à l’élection présidentielle. Sitôt désignée, sitôt décriée par la « bienpensance » hexagonale : pas assez médiatique, pas assez prévisible, et, surtout, pas assez française. Sa position, d’ailleurs très mesurée, sur le 14 juillet, pour remettre en cause la tradition, unique en Europe, du défilé militaire, a été le prétexte d’une curée médiatique qui se retourne contre ceux qui l’ont déclenchée. Car Eva Joly a un gros avantage sur ses détracteurs: elle parle juste ! C’est d’ailleurs ce qui a construit sa popularité durant toutes les années de l’affaire Elf, et permis son ascension dès l’instant qu’elle est entrée en politique. En fait la tradition française du défilé du 14 juillet est tout aussi jacobine que militaire. Car la « fête des Fédérations » instituée en 1790, largement girondine, fut récupérée un siècle après pour affirmer la République « une et indivisible » portée par la France jacobine. L’armée est en fait l’instrument de cet affichage uniformisé d’une « identité nationale » dont les valeurs sont à l’opposé de nos attentes. Le « défilé citoyen » qu’Eva Joly appelle de ses vœux n’est donc pas simplement le refus d’une vision militarisée du pays ; il est aussi le refus d’une vision uniformisée qui réduit à néant les différences culturelles. C’est en cela sans doute que la prise de position d’Eva Joly dérange le plus au sommet de l’oligarchie jacobine. Qu’une candidate à la présidence de la République, la fonction suprême, ait l’audace de s’attaquer aux symboles mêmes de la République, il n’en fallait pas plus pour faire sortir du bois tout ce que les médias comptent de plus parisien, et tout ce que la classe politique compte de plus jacobin. A droite, François Fillon s’est révélé par un dérapage xénophobe qui traduit, plus qu’une xénophobie réelle, à quel point la remise en cause de sa vision « traditionnelle » de la France lui est insupportable. A gauche, la solidarité due à une alliée potentielle victime d’attaques injustifiables a été bien longue à se manifester. Ségolène Royal, comme Martine Aubry, ont tout d’abord montré leur hostilité à la position d’Eva Joly, avant de se retourner contre la droite. Mais leur premier réflexe montre assez que « l’union politique » du second tour sera difficile à construire, et surtout, à traduire dans les actes d’un futur gouvernement. En fait ce qui peut nous rassurer tient dans la façon dont l’opinion a réagi aux propos d’Eva Joly. Ceux qui ont voulu la clouer au pilori sont loin d’avoir obtenu l’effet escompté. Ils ont dû en rabattre aussitôt face à la contre attaque dans laquelle Daniel Cohn Bendit a pris le premier rôle. La réalité d’une France figée est vite apparue à l’opinion, et le message qu’il fallait faire évoluer en profondeur le carcan de l’Etat français a rencontré un écho manifestement favorable. Les prochaines enquêtes d’opinion diront ce qu’il en est, mais il ne serait pas surprenant qu’Eva Joly ait gagné en popularité grâce à cette polémique déclenchée contre elle. Après trois décennies d’espoirs déçus et de blocages jacobins depuis la première victoire de la gauche en 1981, la « sixième République », souvent avancée dans les discours, amènera-t-elle enfin les opportunités que les « régionalistes » attendent ? Pour l’heure les programmes sont bien muets et ce n’est pas un hasard si la seule déclaration de candidature qui ait mis en avant la défense de langues régionales est celle d’Eva Joly. D’ailleurs, très significatif de l’état d’esprit qui règne à Paris, seul le Monde a repris ce point. Le déroulement de la polémique autour du 14 juillet ne peut que l’encourager à aller de l’avant, et à mettre la fin de l’Etat jacobin à l’ordre du jour de cette future « sixième République ». Ce qui, en soi, justifie le soutien que Régions et Peuples Solidaires doit lui apporter. Car les « régionalistes » ne peuvent rester en dehors du débat de l’élection présidentielle. Fin août, lors de leur Université d’Eté de Mouans-Sartoux, ils débattront de ces points en présence d’Eva Joly elle-même. Il faudra envisager avec elle les modifications prioritaires de la Constitution qui seront demandées, notamment la modification du « culturicide » article 2 qui élimine de facto toute diversité culturelle de l’Hexagone. La capacité à faire passer de tels points de programme dans les faits dépendra du poids final de la candidate écologiste. L’élection présidentielle n’est pas facile pour ceux que l’on relègue dans les rôles secondaires. Mais, en quelques jours, Eva Joly a démenti les pronostics qui, tous, la prédisaient battue lors de la primaire écologiste, puis elle a réalisé une entrée en campagne qui la place au cœur du débat politique. L’espoir est donc permis. François ALFONSI Eurodéputé du groupe Vert / ALE Membre du Bureau de Régions et Peuples Solidaires »

Présidentielles 2012 : Eva Joly, officiellement notre candidate, veut  » représenter la France qui relève la tête  » et faire triompher l’éthique … même  » à la tête de l’État  » !

Une phrase d’Eva que j’apprécie particulièrement et qui correspond à la société que je veux pour nos enfants, pour mes enfants : __ » Je représenterai la France qui place l’intérêt général au dessus des profits « __. PARIS, 12 juil 2011 (AFP) Eva Joly, largement élue candidate d’Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle, a souhaité mardi « représenter la France qui relève la tête », « la France qui n’accepte pas les discriminiations ni les ghettos », « la France des accents et du sang mêlé », et « des petits salaires ». « L’éthique est possible même à la tête de l’Etat », « avec nous plus d’affaire Tapie plus d’affaire Karachi, nous refuserons les compromissions du pouvoir », a-t-elle dit, très applaudie sous les « Eva, Eva », à l’issue de la conférence de presse annonçant les résultats définitifs d’EELV, en présence de Cécile Duflot, mais aussi des proches de Nicolas Hulot, Pascal Durand et Jean-Paul Besset.%%% Rappelant qu’elle était née Norvégienne, l’eurodéputée a souligné que la France « était pour (elle) un rêve ». « Je suis Française par choix et par conviction », « mon accent est la marque du rayonnement de la France et sa culture dans le monde entier », « qui peut douter que je ne sois une Européenne convaincue? », a-t-elle demandé.%%% « Je représenterai la France qui relève la tête », « qui place l’intérêt général au dessus des profits », « la France qui n’accepte pas les discriminations et les ghettos », « la France des régions souvent niées dans leur tradition, la France des accents et du sang mêlé », « des banlieues et des petits salaires », de « ceux qui pensent que la fraternité est notre bien le plus précieux » et « désirent de toutes leurs forces retrouver l’esprit de la République ».%%% Revenant sur la primaire, l’ex-magistrate s’est félicitée que « jamais le candidat écologiste n’ait été désigné sur une base aussi large », soulignant qu’il était « rare qu’un mouvement politique choisisse une tête nouvelle pour le représenter à la présidentielle ».%%% A Nicolas Hulot, à qui elle a rendu « hommage » pour avoir « quitté un certain confort pour s’engager en politique », elle a assuré que « le temps du débat entre (eux) était terminé », « ce qui nous rapproche est plus important que ce qui nous divise ».%%% « Il a, avec son équipe, un rôle de premier plan dans la mobilisation qui commence », EELV est « notre maison commune, ouverte et j’affirme avec joie notre unité », a-t-elle souligné.%%% A l’adresse du PS, Mme Joly a prévenu: « Sans une écologie forte et influente, il n’y aura pas de victoire de la gauche » en 2012. Selon elle, les dirigeants socialistes « ont été de tous les gouvernements de la gauche pour le meilleur souvent et parfois pour le moins bon ».

 » L’écologie n’est pas la défense de quelques intérêts particuliers mais celle de la planète et de ses locataires  » Nicolas HULOT

 » La primaire de l’écologie s’achève aujourd’hui avec un vote clair et un choix sans ambiguité. Il n y a d’autre attitude possible que de s’incliner avec respect et d’autre commentaire que de souhaiter à Eva Joly et à EELV de rencontrer l’adhésion du plus grand nombre dans la campagne présidentielle à venir. A cet instant je pense à celles et ceux, qui en interne, dès le premier jour m’ont apporté leur soutien. Je pense aussi à celles et ceux qui au delà du mouvement m’ont manifesté spontanément leur confiance et notamment dans les quartiers populaires. Tous je les en remercie et leur assure de ma totale fidélité à l’écologie. Je salue aussi le dévouement absolu de mon équipe de campagne qui dans une constante dignité a partagé cette étape. %%% Pour ma part le temps de la réflexion et de l’analyse commence et celui des décisions suivra, rien ne presse. Mon engagement écologique, chacun le sait, ne se résume pas à ce parcours dans la primaire. Demain comme hier seul compte de savoir là où je pourrai être le plus utile à cette cause majeure qu’ est l’écologie. Aujourd’hui, je veux redire aux françaises et aux français sans peut être avoir eu le temps de les convaincre comme je l’espérais, qu’au delà de la campagne, de ses aléas, de ses codes singuliers, je veux leur dire une fois encore que l’enjeu écologique est au dessus de tous les autres enjeux. L’écologie n’est pas la défense de quelques intérêts particuliers mais celle de la planète et de ses locataires. L’enjeu écologique détermine tout ce à quoi nous sommes attachés : la justice sociale, la démocratie, nos libertés, la paix, l’avenir de nos enfants et plus globalement le futur de l’humanité. Que chacun puisse ne pas l’oublier. Je sais que ces mots peuvent paraître vides de sens mais c’est sur ce seul constat que, sans relâche depuis plus de 20 ans, j’ai consacré toute mon énergie et que demain je la consacrerai à nouveau. L’écologie est la plus belle des causes, sous une forme ou une autre je serai toujours sur ce chemin.  » Nicolas Hulot

Communiqué d’Europe Ecologie Les Verts  » Solidarité avec la Palestine : protection du bateau français qui se dirige vers Gaza « 

Bien sûr que cette initiative EST UNE BONNE IDÉE ! Que propose donc d’autre le ministre Alain JUPPÉ pour aider les populations palestiniennes de cette situation de No Future permanente qui n’a que trop duré et d’impasse totale où l’ont amené la diplomatie états-unienne de l’époque G. W. BUSH et celle de l’Union Européenne inexistante ou laxiste, notamment ? Les relations bilatérales ne s’amélioreront qu’avec des pressions des soutiens politiques extérieures, côté israélien principalement, au stade actuel du blocage. Un extrait d’un article dans __[LE MONDE|http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/07/05/pas-de-crise-humanitaire-a-gaza-mais-un-blocus-persistant-et-destructeur_1544922_3218.html#xtor=EPR-32280229-%5BNL_Titresdujour%5D-20110706-%5Bzoneb%5D&ens_id=1539418|fr]__  » … __Plus de 70 % des quelque 1,5 million de Gazaouis reçoivent une aide humanitaire internationale, et le taux de chômage, officiellement estimé à 30,7 %, atteint en réalité 45,2 %__ (l’un des taux les plus élevés du monde), selon l’Unwra, l’office de l’ONU pour les réfugiés palestiniens. Depuis que le blocus de Gaza a été imposé par Israël, le nombre de gens vivant dans une extrême pauvreté (avec 1,5 dollar par jour), a triplé, pour atteindre 300 000 personnes …  » Les organisations humanitaires et internationales s’inquiètent enfin de la raréfaction des financements des donateurs. Selon le bureau de coordination de l’ONU pour les affaires humanitaires (OCHA), fin mai, __seuls 24 % des besoins des territoires palestiniens pour 2011 (estimés à 585,6 millions de dollars, soit 403 millions d’euros), étaient financés__. Le premier ministre palestinien, Salam Fayyad, a ainsi annoncé, dimanche 3 juillet, que pour cette raison les fonctionnaires palestiniens ne recevront qu’un demi-salaire en juillet.  » Une situation invivable et lourdes de risques sociaux, humanitaires, politiques et géopolitiques, qui n’a que trop duré. Une situation qui ne doit plus exister dès demain. L’Union Européenne et les USA notamment doivent s’y atteler et résoudre définitivement ce conflit hors d’âge qui empoisonne l’atmosphère mondiale. Et voici le communiqué de presse du 6 juillet 2011  » Les dix bateaux qui composent la Flottille internationale n° II à destination de Gaza ont été bloqués par les autorités grecques sans pouvoir appareiller. Le gouvernement grec au mépris du droit international s’est opposé par tous les moyens à ces départs. Les pressions faites sur le gouvernement grec par l’Union Européenne, le Quartet sur le Proche-Orient (Russie, UE, Etats-Unis et ONU) et tous les alliés du gouvernement israélien, pour qu’Athènes s’oppose au départ de la Flottille, constituent une atteinte grave au droit de libre expression d’une opinion internationale solidaire qui n’accepte plus le blocus maritime, aérien et terrestre que le gouvernement israélien impose à Gaza. Seul le bateau français Dignité-Karamé , avec huit passagers à son bord dont notre députée européenne Nicole Kiil–Nielsen et trois membres d’équipage, a réussi à déjouer les interdictions grecques et depuis lundi matin se dirige vers Gaza. Nous demandons instamment au gouvernement français d’intervenir auprès du gouvernement israélien pour que ce bateau, portant pavillon français, puisse poursuivre sa route vers Gaza. La France est dans l’obligation de protéger ces ressortissants. Elle ne peut pas se contenter de répéter comme vient de le faire le Ministre des affaires étrangères Alain Juppé que cette initiative « …n’est pas une bonne idée . Pour nous l’essentiel aujourd’hui est de favoriser la reprise des discussions entre les autorités israéliennes et palestiniennes. » Pour EELV, cette action pacifique et citoyenne en soutien à la population civile gazaouie prise en otage, doit pouvoir se poursuivre. Le blocus de Gaza est un acte illégal au vu du droit international et sa levée a été demandée à maintes reprises par des organismes internationaux, par de nombreux Etats dont le nôtre. EELV s’élève contre la politique d’alignement inconditionnel de la France et de l’Union Européenne aux désidératas du gouvernement israélien. Le message de solidarité humanitaire, politique et dans le respect du droit international que mène le bateau Dignité-Karamé ne constitue en aucune manière une menace quelconque pour Israël. Des voix s’élèvent aussi en Israël pour demander à leur gouvernement de laisser rentrer le bateau à Gaza. Le bateau Dignité-Karamé demande tout notre soutien. Pour la levée du Blocus de Gaza. EELV appelle au rassemblement en soutien à la Flottille qui aura lieu ce mercredi 6 juillet de 18h à 20h, Rond-Point des Champs-Elysées, métro Franklin-Roosevelt.  » Europe Ecologie les Verts

Communiqué de presse :  » POUR UN DROIT UNIVERSEL A L’AIDE A L’AUTONOMIE « 

Depuis des années je suis ce dossier des dépendances qui a du mal à évoluer de façon positive pour les personnes touchées ainsi que pour leur famille et entourage. Voici un Communiqué que je viens de signer. __POUR UN DROIT UNIVERSEL A L’AIDE A L’AUTONOMIE__  » Après six mois de débat national sur la perte d’autonomie organisé par le Gouvernement la barrière d’âge de 60 ans entre personnes en situation de handicap et personnes âgées dites dépendantes n’est toujours pas remise en cause. Le vieillissement n’apparaît plus comme la catastrophe annoncée, mais le vrai régime universel de protection garantissant à chaque citoyen le droit à l’autonomie, quel que soit son âge ou l’origine de son handicap n’est toujours pas en vue. Ce régime devrait assurer des traitements analogues aux différentes personnes avec des solutions personnalisées en fonction de leurs besoins individuels. Face à l’opposition rencontrée lors du débat national, le recours à l’assurance privée obligatoire à partir de 50 ans et le gage sur le patrimoine semblent bien avoir été abandonnés. Cependant les mesures et les moyens annoncés, 1,2 milliard d’euros, suffiraient à peine à court terme à débloquer les situations les plus urgentes (pour aider les conseils généraux les plus en difficulté dans le paiement de l’allocation personnalisée d’autonomie [APA], pour soutenir les services d’aide et d’accompagnement à domicile en crise). Le reste à charge pour les personnes et leur famille devrait rester important, de 500 à 1000 euros au moins, si aucune solution n’est apportée sur le long terme. Comme dans d’autres « réformes », les moyens ne sont pas mis en place dans la durée. Les signataires demandent que la réflexion entamée soit poursuivie et que des solutions équitables et solidaires soient instaurées. Notre pays devrait pouvoir consacrer 7 milliards d’euros supplémentaires aux populations fragiles les plus âgées, c’est-à-dire quelque 0,4% de la richesse nationale ! Non, l’aide à l’autonomie (comme la santé) n’est pas un bien marchand ! Elle doit s’appuyer, non seulement sur un socle de financement public, qui respecte le principe, intangible à nos yeux, qui veut que « chacun participe selon ses moyens — tous ses moyens — et chacun bénéficie d’une aide et de soins selon ses besoins », mais aussi sur un dispositif de gouvernance amélioré avec une forte coordination des acteurs ainsi que sur le développement de la prévention et de la recherche. A court terme, restons vigilants, afin que les mesures retenues par le Président de la République ne reprennent pas des idées qui iraient à l’encontre de cette vision. En tout cas, le maintien de cette barrière des âges à 60 ans risque de remettre en cause le pacte social entre les générations et d’entraîner la poursuite de la France devant la Cour européenne de justice pour discrimination par l’âge. S’il ne faut pas oublier les jeunes, il ne faut pas non plus oublier les plus âgés de nos concitoyens.  » Pour tout contact : %%%  Jean-Michel Caudron : jean-michel.caudron@orange.fr,  Annie de Vivie : anniedevivie@agevillage.com,  José Gongora : gongorajose@orange.fr,  Alain Villez : avillez@uniopss.asso.fr,

100 ans du train des Pignes 3/07/11 train officiel, festivités, villages, paysages … les photos !

Dimanche, très beau temps, accueil chaleureux et très belle fête dans chaque village pour notre train officiel ! Photos : Jeannine THIÉMONGE et F. MINETTO : ((/images/P1020350 – copie.jpg)) au micro, Jean Yves PETIT, Vice Président du Conseil Régional ( EELV ), à gauche, Joëlle FAGUER, Conseillère Régionale ( EELV ) ((/images/P1020352 – copie.jpg)) au premier plan, Philippe MUSSI, Conseiller Régional et Conseiller Municipal à Valbonne – Sophia Antipolis ((/images/03072011119 – copie.jpg)) Mari-Luz Nicaise, Conseillère Municipale à Nice, Jeannine THIEMONGE et André MINETTO ((/images/P1020388 – copie.jpg)) Jeannine THIEMONGE et Jean Claude ALBERIGO ((/images/P1020353 – copie.jpg)) ((/images/03072011083 – copie.jpg)) ((/images/P1020366 – copie.jpg)) ((/images/03072011088 – copie.jpg)) ((/images/03072011096 – copie.jpg))