Communiqué d’Europe Ecologie Les Verts  » Solidarité avec la Palestine : protection du bateau français qui se dirige vers Gaza « 

Bien sûr que cette initiative EST UNE BONNE IDÉE ! Que propose donc d’autre le ministre Alain JUPPÉ pour aider les populations palestiniennes de cette situation de No Future permanente qui n’a que trop duré et d’impasse totale où l’ont amené la diplomatie états-unienne de l’époque G. W. BUSH et celle de l’Union Européenne inexistante ou laxiste, notamment ? Les relations bilatérales ne s’amélioreront qu’avec des pressions des soutiens politiques extérieures, côté israélien principalement, au stade actuel du blocage. Un extrait d’un article dans __[LE MONDE|http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/07/05/pas-de-crise-humanitaire-a-gaza-mais-un-blocus-persistant-et-destructeur_1544922_3218.html#xtor=EPR-32280229-%5BNL_Titresdujour%5D-20110706-%5Bzoneb%5D&ens_id=1539418|fr]__  » … __Plus de 70 % des quelque 1,5 million de Gazaouis reçoivent une aide humanitaire internationale, et le taux de chômage, officiellement estimé à 30,7 %, atteint en réalité 45,2 %__ (l’un des taux les plus élevés du monde), selon l’Unwra, l’office de l’ONU pour les réfugiés palestiniens. Depuis que le blocus de Gaza a été imposé par Israël, le nombre de gens vivant dans une extrême pauvreté (avec 1,5 dollar par jour), a triplé, pour atteindre 300 000 personnes …  » Les organisations humanitaires et internationales s’inquiètent enfin de la raréfaction des financements des donateurs. Selon le bureau de coordination de l’ONU pour les affaires humanitaires (OCHA), fin mai, __seuls 24 % des besoins des territoires palestiniens pour 2011 (estimés à 585,6 millions de dollars, soit 403 millions d’euros), étaient financés__. Le premier ministre palestinien, Salam Fayyad, a ainsi annoncé, dimanche 3 juillet, que pour cette raison les fonctionnaires palestiniens ne recevront qu’un demi-salaire en juillet.  » Une situation invivable et lourdes de risques sociaux, humanitaires, politiques et géopolitiques, qui n’a que trop duré. Une situation qui ne doit plus exister dès demain. L’Union Européenne et les USA notamment doivent s’y atteler et résoudre définitivement ce conflit hors d’âge qui empoisonne l’atmosphère mondiale. Et voici le communiqué de presse du 6 juillet 2011  » Les dix bateaux qui composent la Flottille internationale n° II à destination de Gaza ont été bloqués par les autorités grecques sans pouvoir appareiller. Le gouvernement grec au mépris du droit international s’est opposé par tous les moyens à ces départs. Les pressions faites sur le gouvernement grec par l’Union Européenne, le Quartet sur le Proche-Orient (Russie, UE, Etats-Unis et ONU) et tous les alliés du gouvernement israélien, pour qu’Athènes s’oppose au départ de la Flottille, constituent une atteinte grave au droit de libre expression d’une opinion internationale solidaire qui n’accepte plus le blocus maritime, aérien et terrestre que le gouvernement israélien impose à Gaza. Seul le bateau français Dignité-Karamé , avec huit passagers à son bord dont notre députée européenne Nicole Kiil–Nielsen et trois membres d’équipage, a réussi à déjouer les interdictions grecques et depuis lundi matin se dirige vers Gaza. Nous demandons instamment au gouvernement français d’intervenir auprès du gouvernement israélien pour que ce bateau, portant pavillon français, puisse poursuivre sa route vers Gaza. La France est dans l’obligation de protéger ces ressortissants. Elle ne peut pas se contenter de répéter comme vient de le faire le Ministre des affaires étrangères Alain Juppé que cette initiative « …n’est pas une bonne idée . Pour nous l’essentiel aujourd’hui est de favoriser la reprise des discussions entre les autorités israéliennes et palestiniennes. » Pour EELV, cette action pacifique et citoyenne en soutien à la population civile gazaouie prise en otage, doit pouvoir se poursuivre. Le blocus de Gaza est un acte illégal au vu du droit international et sa levée a été demandée à maintes reprises par des organismes internationaux, par de nombreux Etats dont le nôtre. EELV s’élève contre la politique d’alignement inconditionnel de la France et de l’Union Européenne aux désidératas du gouvernement israélien. Le message de solidarité humanitaire, politique et dans le respect du droit international que mène le bateau Dignité-Karamé ne constitue en aucune manière une menace quelconque pour Israël. Des voix s’élèvent aussi en Israël pour demander à leur gouvernement de laisser rentrer le bateau à Gaza. Le bateau Dignité-Karamé demande tout notre soutien. Pour la levée du Blocus de Gaza. EELV appelle au rassemblement en soutien à la Flottille qui aura lieu ce mercredi 6 juillet de 18h à 20h, Rond-Point des Champs-Elysées, métro Franklin-Roosevelt.  » Europe Ecologie les Verts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *