Présidentielles 2012 : Eva Joly, officiellement notre candidate, veut  » représenter la France qui relève la tête  » et faire triompher l’éthique … même  » à la tête de l’État  » !

Une phrase d’Eva que j’apprécie particulièrement et qui correspond à la société que je veux pour nos enfants, pour mes enfants : __ » Je représenterai la France qui place l’intérêt général au dessus des profits « __. PARIS, 12 juil 2011 (AFP) Eva Joly, largement élue candidate d’Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle, a souhaité mardi « représenter la France qui relève la tête », « la France qui n’accepte pas les discriminiations ni les ghettos », « la France des accents et du sang mêlé », et « des petits salaires ». « L’éthique est possible même à la tête de l’Etat », « avec nous plus d’affaire Tapie plus d’affaire Karachi, nous refuserons les compromissions du pouvoir », a-t-elle dit, très applaudie sous les « Eva, Eva », à l’issue de la conférence de presse annonçant les résultats définitifs d’EELV, en présence de Cécile Duflot, mais aussi des proches de Nicolas Hulot, Pascal Durand et Jean-Paul Besset.%%% Rappelant qu’elle était née Norvégienne, l’eurodéputée a souligné que la France « était pour (elle) un rêve ». « Je suis Française par choix et par conviction », « mon accent est la marque du rayonnement de la France et sa culture dans le monde entier », « qui peut douter que je ne sois une Européenne convaincue? », a-t-elle demandé.%%% « Je représenterai la France qui relève la tête », « qui place l’intérêt général au dessus des profits », « la France qui n’accepte pas les discriminations et les ghettos », « la France des régions souvent niées dans leur tradition, la France des accents et du sang mêlé », « des banlieues et des petits salaires », de « ceux qui pensent que la fraternité est notre bien le plus précieux » et « désirent de toutes leurs forces retrouver l’esprit de la République ».%%% Revenant sur la primaire, l’ex-magistrate s’est félicitée que « jamais le candidat écologiste n’ait été désigné sur une base aussi large », soulignant qu’il était « rare qu’un mouvement politique choisisse une tête nouvelle pour le représenter à la présidentielle ».%%% A Nicolas Hulot, à qui elle a rendu « hommage » pour avoir « quitté un certain confort pour s’engager en politique », elle a assuré que « le temps du débat entre (eux) était terminé », « ce qui nous rapproche est plus important que ce qui nous divise ».%%% « Il a, avec son équipe, un rôle de premier plan dans la mobilisation qui commence », EELV est « notre maison commune, ouverte et j’affirme avec joie notre unité », a-t-elle souligné.%%% A l’adresse du PS, Mme Joly a prévenu: « Sans une écologie forte et influente, il n’y aura pas de victoire de la gauche » en 2012. Selon elle, les dirigeants socialistes « ont été de tous les gouvernements de la gauche pour le meilleur souvent et parfois pour le moins bon ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *