Journées d’Été d’Europe Écologie Les Verts, le « vrai parti du changement » : un succès complet ! Unité de l’écologie politique, grande affluence, lancement de la campagne d’Eva JOLY, présence attentionnée d’autres partis…

((/images/Eva JOLY été 2011.jpg)) « __Nous sommes là pour forger les conditions de la victoire__ », a lancé Eva Joly samedi soir. © REUTERS Un excellent cru ! Et un bon départ de campagne pour Eva JOLY. Les militants étaient présents en grand nombre, les sympathisants et visiteurs aussi. Avec 2350 participants c’est un record d’affluence ! Excellente ambiance dans les ateliers et écoute maximum lors des forums, et ceci malgré la chaleur très lourde de Clermont Ferrand en plein mois d’août ! Dommage que certains médias ne cherchent que le sensationnel et les petites phrases sorties de leur contexte et de l’explication globale, comme celle de Laurence VICHNIESKY, par exemple. Car le débat de fond, sur les retraites ou autres, est très important pour l’avenir de notre pays et celui de ses habitants, et il mérite bien mieux. Et c’est beaucoup plus intéressant pour aider à faire le bon choix de société en 2012. Mais là c’est un autre journalisme ! Pas celui qu’on essaie de plus en plus de nous imposer et qui n’apporte rien de bon à une société déjà bien malmenée par ses différentes crises prévisibles mais pas prévues par nos dirigeants politiques actuels ! Pour Nicolas HULOT, il semble normal de le laisser se remettre d’une déception bien légitime. Personne n’aimant perdre un combat. Mais la page doit être tournée et l’avenir de l’écologie politique, brillamment dopé par EELV, a besoin de son poids, de son savoir faire et de sa longue expérience de grand homme public, passionné, passionnant et écouté depuis des décennies. %%% La guerre n’est pas perdue, nous sommes même en pleine remise en question après les gifles financières que vient de se prendre dans la gueule le grand loup capitaliste, qui dévore ses enfants sans vergogne, après avoir dévoré goulûment ceux des pays non Occidentaux. Nicolas a un rôle majeur dans la prise de conscience des inconscients qui croient encore que les chantres des néolibéralismes, ceux des socialismes … ou les « néocroisés » de l’ultra-nationalistes qui recommencent à enivrer et à ensanglanter l’Europe sont LE remède miracle. Oslo : LE RETOUR. __[Et deux excellents articles pour réfléchir|http://www.lcr-lagauche.be/cm/index.php?view=article&id=2185:autour-des-attentats-doslo-leurope-lislam-et-lassimilation-du-racisme&option=com_content&Itemid=53|fr]__%%% A force de jouer avec le feu …%%% Où les premières nouvelles, innocentes et jeunes victimes sont tombées et où cela rappelle de terribles souvenirs ( sans oublier, bien sûr, les ignobles attentats fascistes de la deuxième moitié du XXème siècle en Italie, Espagne … ) dans une Europe où leurs spectres rodent encore et toujours, comme une tare originelle, vers les Balkans, la Russie, la Slovaquie, la Hongrie, la Pologne, la Tchéquie, les Pays Bas, le Danemark, la Finlande, l’Italie, l’Autriche, l’Espagne, le Royaume Uni, la Norvège et son boucher d’innocents, membre du parti du Progrès ( !! ), la France, … etc ). %%% Ce ne sera aucun de ceux-là qui vont nous sortir de l’abîme vers lequel certains nous enfoncent en France ou dans le monde.

Quant aux états d’âmes « saisonniers », comme le dit Cécile DUFLOT pour ceux de Daniel COHN BENDIT, ils n’étonnent plus guère que quelques journalistes distraits ou provocateurs ( eux aussi ) ! A lire en entier sur __[EUROPE 1|http://www.europe1.fr/Politique/Eva-Joly-defie-le-PS-677683/|fr]__ : __Eva Joly défie le PS__ Samedi soir, la candidate écologiste a mis en garde les socialistes. Eva Joly a mis les points sur les i samedi soir à Clermont-Ferrand lors de son premier meeting de candidate à la présidentielle : non, le soutien des écologistes au PS n’est pas automatique, a-t-elle dit en substance. « Le vrai parti du changement, c’est nous » « On nous parle sans cesse du 21 avril 2002, mais on oublie que la gauche a perdu en 1995 et en 2007. Alors qu’il nous soit permis cette fois de faire différemment », a plaidé la gagnante de la primaire écologiste . Devant quelque 1.600 militants Europe Ecologie-Les Verts, Eva Joly a défié les socialistes : « nous allons démontrer que le vrai parti du changement, c’est nous. Nous n’avons aucun complexe face au Parti socialiste. Il s’est trop souvent comporté de manière hégémonique voire méprisante face à nos demandes légitimes. Il a trop souvent renié ses engagements et poursuivi encore des grands travaux inutiles, » a dénoncé la patrone des Verts. « Pas là pour jouer les seconds rôles » … « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *