OIN Vallée du Var : la large concertation réclamée s’impose après un simulacre de démocratie ! – Et un article de Nice Matin :  » Débat sur l’Eco Vallée, fin du pemier round « 

((/images/OIN EcoVallee Debats Art NM 11 oct 2011 verso PHOTO.jpg)) Christian Tordo, président de l’Opération d’intérêt national (OIN) et adjoint au maire de Nice, a ouvert hier soir au parc Phœnix, la réunion de restitution des ateliers d’acteurs, au sujet du projet de territoire de l’Eco-Vallée.%%% À Nice lundi soir, pendant près de trois heures, les acteurs de la concertation sur l’aménagement de la plaine du Var, dans le cadre de l’OIN, ont dressé la synthèse de très riches échanges ((/images/OIN EcoVallee Debats Art NM 11 oct 2011 verso.jpg)) L’article à lire en entier dans __[NICE MATIN|http://www.nicematin.com/article/cagnes-sur-mer/debat-sur-leco-vallee-fin-du-premier-round|fr]__ Un extrait :  » « __Oui, mais c’est dommage qu’on ne débatte pas des projets déjà lancés», lâche, en aparté, Annabelle JAEGER, élue verte à la Région.__%%% La concertation officielle et finie. Certainement pas le débat citoyen …  » La concertation s’impose en effet comme l’ont rappelé notamment trois de nos élus lors de la conférence de presse de ce lundi, Annabelle JAEGER, Conseillère Régionale EELV, Mari-Luz NICAISE, Conseillère Municipale EELV de Nice et André ASCHIERI Vice Président du Conseil Régional et Maire de Mouans Sartoux.%%% Et les opposants à ce mauvais projet, appartenant à différentes associations dont le __[Collectif OIN Plaine du Var|http://collectif-oin-plaineduvar.over-blog.com/|fr]__, étaient nombreux dedans et dehors ! %%% Non, l’agriculture n’est pas une option facultative ou marginale. Nous avons déjà commis l’erreur de donner notre fabrication industrielle à la Chine, entre autres, y compris les fabrications primaires innovantes, ce qui a été beaucoup plus grave. %%% De même, la Chine est passée première pour les panneaux solaires. Allons-nous faire de même pour les productions agricoles qui commencent à arriver de Chine ? %%% A Nice nous devons dire NON et protéger nos riches hectares cultivables et même les reconquérir dans la Plaine du Var ! Basta !%%% Et ce n’est pas seulement un problèmes d’agriculteurs comme notre duo d’édiles du 06 voudrait nous le faire croire, mais un problème de future sécurité alimentaire qui nous concerne tous à Nice et dans les Alpes Maritimes. Vous pouvez aussi (re)lire mon article du 22/09/2011 ( qui rappelle aussi celui du 16/03/2011 ) dont voici le début :  » Vallée du Var : Lancement du Projet de territoire Eco-Vallée et présentation du processus de concertation … il serait temps !!  » On avance au pas de charge, des projets sonr déjà actés et sur les rails, on trie de façon inadmissible, et en préparant des conflits d’intérêt futur, les participants aux ateliers de cette pseudo-concertation, on impose ses vues et on sort du chapeau ( un lapin ? même pas ! ) … un projet inachevé, sans vision globale et dont la vocation agricole et nourricière de notre Plaine du Var ressortira définitivement stérilisée, goudronnée, bétonnée dans ses moindres recoins !! %%% __Déjà qu’entre 1990 et 2009, on est passé de 435 ha à 210, il faut arrêter le massacre. Rappelons que tout les 7 ans l’équivalent d’un département en terre agricole disparaît en France !!__ %%% Et cette partie du département sera défigurée à jamais si la folie des hommes aboutit. Concertation vous avez dit ?? Eco Vallée quès aco ? Un attrape couillon et un attrape sous pour une infime minorité qui avance masquée dans l’opacité et l’obscurité. Ecœurant ! Soyons nombreux pour dire NON à ce projet anti niçois et même pas d’intérêt national ! La démocratie doit reprendre ses droits bien vite. Pour rappel, un passage d’un de mes articles du 16 mars 2011 sur le sujet :  » L’OIN m’apparaît comme une idée creuse et masquée, là où il faudrait un projet construit, cohérent et porteur d’avenir sur ce site majeur de notre département. Et pas une « Opération » juteuse pour quelques uns, surtout dans le privé, au niveau des quelques grosses entreprises qui trustent les marchés locaux et qui seront abreuvées d’argent public ( le nôtre ! ). Et sur le terme Intérêt National, je veux bien que cela soit bon pour le National, mais ce qui m’intéresse, c’est que cela soit SURTOUT excellent pour l’échelon LOCAL en priorité. Et ce subterfuge « National » nous dépossède aussi de notre pouvoir de décision local sur NOS terres. Et est prétexte au manque total de démocratie que nous contestons aussi. Je rappelle au passage un des principes que je défends : __Vivre, travailler et DÉCIDER au pays !__ « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *