Archives mensuelles : juin 2012

L’Eglise de la Nativité et la route de pèlerinage de Bethléem en Palestine inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO : une première et une excellente initiative !

A lire en entier sur le site de __[L’UNESCO|http://whc.unesco.org/fr/actualites/896|fr]__ C’est une grande victoire pour la Culture … et pour la Palestine. Et pour le courageux et juste combat du peuple palestinien dans son ensemble. Double succès que je salue à sa juste hauteur. D’autre part, le fait que le premier site reconnu soit chrétien a aussi une importance capitale. Le communiqué de L’UNESCO : __L’Eglise de la Nativité et la route de pèlerinage de Bethléem, Palestine, inscrite sur la Liste du patrimoine mondial ainsi que des sites en Israël, aux Palaos, en Indonésie et au Maroc__ Le Comité du patrimoine mondial a inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO : Le Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem (Palestine), les Sites de l’évolution humaine du Mont Carmel : Grottes du Nahal Mearot / Wadi el-Mughara (Israël), le Lagon sud de Rock Islands (Palaos), Le paysage culturel de Bali: le système des subak en tant que manifestation de la philosophie du Tri Hita Karana (Indonésie) et Rabat, capitale moderne et ville historique (Maroc). Les inscriptions se poursuivent aujourd’hui et demain.%%% Le Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem (Palestine) a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril en raison des dégradations liées à des fuites d’eau. Le bien inscrit est situé à 10 kilomètres au sud de Jérusalem sur les sites que les Chrétiens reconnaissent traditionnellement comme le lieu de naissance de Jésus depuis le 2e siècle. Une église y a été construite en 339 et l’édifice qui lui a été substitué après un incendie survenu au 6e siècle conserve des vestiges du sol en mosaïque du bâtiment original. Le site comprend également des églises et des couvents grecs, latins, orthodoxes, franciscains et arméniens ainsi que des clochers, des jardins en terrasses et une route de pèlerinage.
Continue reading

« La croissance à la matraque » par Hervé KEMPF dans « Le Monde »

Le ton semble donné par ce premier gouvernement du nouveau Président. Enfin le deuxième gouvernement, puisque le premier n’a vécu que quelques semaines. Et il avait notamment Nicole BRICQ comme ministre de l’écologie et cela semblait un gage de vouloir se donner les moyens de réussir dans ce domaine vital et d’avenir qu’est l’écologie ! __[Hervé KEMPF|http://fr.wikipedia.org/wiki/Hervé_Kempf|fr]__ dénonce cette partition désastreuse. %%% Comme je l’avais fait juste à la sortie de notre Conseil Fédéral des 23 et 24 juin à Paris, ces quatre très mauvais signaux donnés en quelques heures par le premier ministre ou le Président : – gaz lacrymogène contre des agriculteurs à NDDL (Notre Dame des Landes),%%% – gaz lacrymogène encore contre des écologistes autour du site du futur EPR à Flamanville, %%% – victoire du lobby pétrolier en Guyane … pour comencer,%%% – et soumission scandaleuse de la France au veau d’or nommé « Croissance n’importe où-n’importe comment » à Rio dans un sommet sensé parler d’écologie et d’avenir de la planète et de ses habitants. Mauvaise pioche et cacophonie par rapport à la petite berceuse pré electorale ! On est très loin d’un développement soutenable et d’une avancée démocratique de dialogue avec les citoyens en France !! Et pour l’instant le changement est dans la forme ( unpeu ) et pas sur le fond … là où ça compte. Voici le site d’Hervé KEMP : __[REPORTERRE|http://www.reporterre.net/spip.php?rubrique4l|fr]__ Et voici son texte que je partage entièrement, à lire en entier dans __LE MONDE__ : « La croissance à la matraque
Continue reading

Naissance du  » RASSEMBLEMENT POUR LA PLANÈTE  » par des ONG environnementales spécialisées : Conférence de Presse lundi 2 juillet 2012

((/images/Rassemblement Pour la Planète.jpg)) Et voilà encore une excellente nouvelle pour le domaine Santé – Environnement en France !  » Des ONG environnementales spécialisées ont l’honneur de vous annoncer la création du RASSEMBLEMENT POUR LA PLANÈTE Conférence de Presse %%% lundi 2 juillet 2012 %%% à 11h00 %%% suivie d’un déjeuner de presse au «Café le Rubis» %%% 165 avenue du Maine 75014 %%% métro Mouton Duvernet (ligne 4) / Gaité (ligne 13) %%% Alors que le nouveau Président élu doit engager prochainement la Conférence Environnementale, des ONG – reconnues pour leur expertise sur des domaines précis – ont décidé de s’unir pour peser dans les débats et ne pas bâcler certains sujets de fonds (notamment ceux traitant de la santé Humaine), comme cela fut le cas lors du Grenelle de l’Environnement. Ces ONG formeront dès lundi une fédération d’associations nationales spécialisées.
Continue reading

Politique migratoire, « l’humanisme » plutôt que « la fermeté » : Communiqué de presse d’EELV ( Europe Ecologie Les Verts )

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg)) Dans un entretien au Monde daté du 28 juin, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a déclaré vouloir mener la politique migratoire du gouvernement avec « fermeté et humanisme ». Or en la matière, Manuel Valls a clairement exprimé sa volonté de ne pas aller au-delà des 30 000 régularisations de sans-papiers par an, ce au grand dam de nombreuses associations de défense du droit des étrangers.
Continue reading

« Notre Dame des Landes: des accusations et poursuites inacceptables, priorité à la pacification » : Communiqué de presse d’EELV (Europe Ecologie Les Verts)

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg))  » Europe Ecologie Les Verts dénonce la garde à vue et les poursuites engagées pour « violences volontaires avec arme» contre Sylvain Fresneau, président de l’Association de Défense des Exploitants Concernés par l’Aéroport (ADECA). Ces accusations et ces poursuites sont, lorsque l’on sait les pratiques de non-violence pratiquées par Sylvain Fresneau et l’ADECA, tout à fait inacceptables. Europe Ecologie les Verts invite les pouvoirs publics à faire preuve de retenue et de discernement pour la suite des cinq enquêtes publiques relatives au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes. Enfin, Europe Ecologie les Verts soutient les demandes des associations de prolonger la durée de ces enquêtes publiques jusqu’à la fin de l’été, pour que les conseils municipaux des communes concernées par celles-ci puissent se prononcer au mois de septembre. La priorité doit être à la pacification, dans l’esprit de l’accord trouvé entre les grévistes de la faim et François Hollande en mai dernier, concernant la suspension des expulsions des citoyens comme des paysans vivant et travaillant sur le site.  » Jean-Philippe MAGNEN%%% Porte-Parole%%% 0637382072

La France est enfin décidée à tourner la page du mercure dentaire – Communiqué de presse

La France est enfin décidée à tourner la page du mercure dentaire C’est un revirement total de position : « compte tenu des préoccupations environnementales et des questions émergentes relatives aux conséquences de la multi-exposition et aux effets des faibles doses, […] les autorités françaises ne s’opposent pas à une suppression des amalgames au mercure dans le traitement de la maladie carieuse. »[i] Nous félicitons vivement les ministères de l’Environnement et de la Santé qui, rompant enfin avec l’argumentaire d’une Afssaps totalement compromise dans ce dossier, arrachent la France, consommatrice du tiers des amalgames de toute l’Europe[ii], à la place honteuse où elle campait jusqu’à présent[iii]. Nous croyons que cette annonce pèsera très favorablement dans le cadre de la révision de la stratégie communautaire et des négociations internationales sur le mercure où elle s’inscrit. La victoire est considérable pour Non Au Mercure Dentaire, qui se bat sur ce dossier depuis quinze ans, ainsi que pour les associations qui l’ont rejointe ces dernières années en dénonçant la toxicité de ces « plombages » dont on a rempli les bouches de tous les Français… alors qu’ils sont composés pour moitié de mercure, une substance si dangereuse qu’elle est interdite de poubelle !
Continue reading

Phtalates : pourquoi il faut les interdire ?

Après le danger du Bisphénol A, enfin reconnu par la société, on va vers la reconnaissance médiatique des dangers des phtalates. Enfin là aussi. Mais il y a tellement de molécules chimiques, de microparticules, d’ondes, de nanoéléments … etc qui nous entourent, pénètrent dans notre corps et nous rendent malades ou nous tuent que seul un projet de prévention global nous sauvera ! Sinon en France à l’allure où nous allons nous serons tous malades ou morts bien avant d’avoir réussi à débarrasser nos lieux de vie de tous ces éléments artificiels pathogènes. Eléments allègrement répandus par des industriels producteurs de risque irresponsables et criminels. Le texte à lire en entier sur __[TOP SANTÉ|http://www.topsante.com/sante-au-quotidien/maux-du-quotidien/Phtalates-pourquoi-il-faut-les-interdire/Ces-polluants-sont-ils-responsables-d-une-baisse-de-la-fertilite-au-sein-de-la-population|fr]__ Présents un peu partout dans notre environnement, ces plastifiants sont considérés comme des perturbateurs hormonaux. Pour la première fois, une étude prouve qu’ils réduisent la production de spermatozoïdes chez l’homme… De quoi se décider enfin à protéger la santé de tous? __1. C’est quoi, les phtalates ?__
Continue reading

LES MÉDECINS DE FAMILLE DE L’ONTARIO METTENT EN GARDE CONTRE LES DANGERS DES PESTICIDES – A quand la même chose en France ?

A lire en entier sur __[EQUITERRE|http://www.equiterre.org/actualite/les-medecins-de-famille-de-l’ontario-mettent-en-garde-contre-les-dangers-des-pesticides|fr]__ Le projet Equiterre est un excellent projet dont voici la mission :  » Équiterre s’est donné pour mission de contribuer à bâtir un mouvement de société en incitant citoyens, organisations et gouvernements à faire des choix écologiques, équitables et solidaires. Par son action, Équiterre veut porter l’attention sur les aspects fondamentaux de la vie. Manger, se transporter, habiter, jardiner et consommer : des besoins vitaux, mais aussi des moyens à la portée de chacun pour agir de façon responsable et changer le monde un geste à la fois. Ce sont les individus et les collectivités qui façonnent leur milieu. Équiterre propose des solutions concrètes par ses projets d’accompagnement, de sensibilisation et de recherche, afin de protéger la santé et l’environnement, de favoriser l’équité et la solidarité entre les citoyens et les peuples. L’organisation intervient également sur la scène publique et auprès des décideurs pour que les lois, règlements, politiques ou pratiques favorisent une société juste et durable.  » Et voici le communiqué
Continue reading

Déclaration du Groupe des députés Écologistes-« Seule, cette transition écologique de l’économie est en mesure de générer les activités nouvelles et les emplois que la simple recherche d’une croissance aléatoire ne saurait garantir

 » L’Assemblée nationale issue du scrutin de 2012 présente un visage à maints égards inédit : la gauche et les écologistes y possèdent une majorité large, ce qui leur confère des responsabilités considérables, alors que les crises environnementale, sociale et économique ébranlent la société française et menacent la cohésion de notre pays. Bien qu’en progrès significatif au regard des précédentes législatures, notre Assemblée demeure trop peu représentative de la diversité de notre société. Les femmes y sont toujours trop peu nombreuses. Les effets du mode de scrutin majoritaire enfin amplifient les distorsions de représentation des différentes familles politiques. Malgré cela, pour la première fois à l’Assemblée nationale, des député-e-s écologistes sont présents en nombre suffisant pour créer un groupe politique autonome. Cette accession des écologistes à la représentation nationale est une étape logique du mouvement qui a vu, tant sur le plan local qu’au Sénat ou au Parlement européen, l’écologie politique devenir une force durable dans la vie politique française. Cette représentation parlementaire a été rendue possible par un accord politique avec les socialistes, accord validé par les électeurs et les électrices lors des scrutins de 2012. Notre ambition première est de mettre en oeuvre concrètement le changement annoncé et ces engagements pris devant nos concitoyen-ne-s. %%% __Nous veillons particulièrement à ce que les impératifs de transformation écologique de l’économie et à ce que les préoccupations environnementales, sociales et sociétales qui sont au coeur de l’engagement écologiste trouvent des traductions politiques et législatives effectives.__
Continue reading

 » Aspartame : l’ANSES reconnait l’absence de bénéfice nutritionnel  » Communiqué de presse du RES ( Réseau Environnement Santé )

((/images/LOGO_RES-120.JPG.jpeg))  » L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) vient de publier une note d’étape concernant les « bénéfices et risques nutritionnels des édulcorants intenses » pour les femmes enceintes. L’ANSES indique clairement qu’il y a « une absence de bénéfice nutritionnel » à consommer ces produits. Le RES se félicite de cette prise de position qui correspond à ce qu’il avait plaidé lors de son audition le 4 avril 2012. Le RES regrette cependant que l’ANSES n’aille pas jusqu’au bout de sa logique, puisque, dans la mesure où cette substance n’a pas de bénéfice nutritionnel, le risque est encore moins acceptable. Or celui-ci est suffisamment démontré, selon le RES, par l’étude d’Haldorsson [1] publiée en septembre 2010 dans une revue de référence, l’American Journal of Clinical Nutrition. Cette étude menée auprès d’une très large cohorte de 59 334 femmes enceintes danoises met clairement en évidence que le risque de naissance prématurée augmente à partir de la consommation d’une boisson gazeuse avec édulcorants par jour (+ 27%). %%%
Continue reading

Motion de la Commission « Santé » de EELV (Europe Ecologie-Les Verts) « APPEL POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SANTE » adoptée lors du Conseil Fédéral des 23 et 24 juin 2012

Une motion dont je suis signataire en tant que Membre de la Commission « Santé » et que nous avons adoptée samedi 23 juin 2012 largement, et sans voix contre. Cela réume bien la situation française dans toute sa complexité. Et notamment ce que je dénonce régulièrement dans mes articles et qui apparaît dans notre motion : __ »Quand les dangers pour notre santé viennent des modes de vie et de consommation, nous voulons faire de l’éducation pour la santé et de la promotion de la santé un enjeu national majeur. Le premier objectif pourrait être de permettre à tous de reconquérir une alimentation saine et équilibrée. En complément d’un vaste programme d’éducation, il implique de dégager l’alimentation des manœuvres publicitaires et marketing de toutes sortes ainsi que des intérêts des lobbys des industries agro-alimentaire et chimique ; de limiter les transports par la production locale et de construire un équilibre des échanges avec les peuples du sud de la planète. Ce seul objectif, l’alimentation saine et équilibrée, est susceptible d’améliorer considérablement la situation sanitaire, d’entraîner des gains majeurs sur le plan des soins, et beaucoup plus largement encore sur le plan social et économique.__%%% __Quand les facteurs de risque sont liés aux pollutions de l’environnement et aux conditions de travail, nous voulons une politique de santé environnementale et au travail qui protège réellement la santé de la population. Nous proposons comme premier objectif qu’aucun parent de jeune enfant ne soit contaminé par des perturbateurs endocriniens, que sont en particuliers les pesticides, aujourd’hui très largement répandus.__%%% __C’est pourquoi nous voulons un nouvel investissement de 1% du budget des soins dans la prévention primaire, hors dépistage médical, soit 1,7 milliards d’ », qui permettrait de structurer dans chaque région un service d’éducation pour la santé et de promotion de la santé et un service de santé environnementale et au travail. __ Le texte complet  » Exposé des motifs : Le système de santé est en crise et nos concitoyens en ont conscience, qui font de la santé leur 2ème préoccupation, après le chômage, selon le sondage IFOP du 30 mars 2012. Ce qui caractérise cette crise est qu’elle est avant tout sanitaire. Le premier problème est l’explosion de l’épidémie de maladies chroniques : les cancers, qui sont devenus la première cause de mortalité dans notre pays, les maladies cardio-vasculaires, le diabète, qui a progressé à une vitesse impressionnante ces dernières années avec la surconsommation de sucre, en particulier chez les enfants, l’obésité qui l’accompagne ; l’asthme et les allergies avec les problèmes de qualité de l’air ; la souffrance psychique, en particulier au travail, le suicide, qui est devenu un problème de santé publique très important, les maladies psychiatriques et neuro-dégénératives, telles que l’Alzheimer, qui sont en expansion, les troubles de la reproduction liés aux perturbateurs endocriniens ! Les principaux facteurs de ces maladies portent sur les modes de vie et sur l’environnement, ce qui fait de la crise une crise écologique, avec celles du climat, de l’énergie, de la biodiversité.
Continue reading

Pascal DURAND très largement élu Secrétaire National d’Europe Écologie Les Verts lors de notre Conseil Fédéral du 23 juin – Infos Assemblée Nationale

((/images/Duflot près CF 23 juin 2012.JPG)) ((/agora/images/urand pres CF 23 juin 2012 copie.JPG)) Photos Dr AM© Nous avons voté pour remplacer Cécile DUFLOT ce soir lors de notre dernier Conseil Fédéral avant l’automne. Et comme toujours nous étions entourés de nombreux journalistes. Nous avons élu Pascal DURAND avec 96% des votes. Et aucune voix contre. 3 votes blancs et 3 nuls. Quelques phrases de son discours que j’ai appréciées, notamment celles ouvertes sur la triste réalité des peuples soumis de notre planète : L’introduction : « Je veux dédier mon discours au peuple guyanais sacrifé sur l’autel de la productivité »%%% Puis, ce que je dis souvent … aussi : « La démocratie n’est jamais définitivement installée » « Il faut sortir de l’anthropocentrisme » « Il n y a pas d écologie dans la guerre … y compris entre nous ! » « Mettre vos actes en conformité avec vos discours » « Sortir d’une économie carboné » Puis il nous a cité la phrase d’Aimé CÉSAIRE :%%%  » On me parle de progrès, de « réalisations », de maladies guéries, de niveaux de vie élevés au-dessus d’eux-mêmes. Moi, je parle de sociétés vidées d’elles-mêmes, de cultures piétinées, d’institutions minées, de terres confisquées, de religions assassinées, de magnificences artistiques anéanties, d’extraordinaires possibilités supprimées. ». __Autres infos__ Danièle AUROI devrait devenir Vice Présidente de l’Assemblée Nationale et Denis BAUPIN devrait devenir Président de la commission développement durable

 » EELV et RPS : la stratégie gagnante  » par François ALFONSI eurodéputé Vert / ALE

Un député européen qui fait très bien son travail et qui en plus sait faire une analyse politique intelligente et sérieuse. Ça change d’un certain autre qui se répand dans les médias, avec leur oreille complice et ravie, et qui règle des comptes personnels dont la population se fiche bien pas mal … et le fait de façon fielleuse et fausse en plus ! Cécile ( DUFLOT ), maintenant que tu nous quittes en tant que Secrétaire Nationale et que tu nous a annoncé que tu ne viendra plus au Conseil Fédéral, sauf comme ministre, puisque tu n’es pas Conseillère Fédérale comme nous, merci pour tout ce formidable boulot accompli et tout ce chemin parcouru par l’écologie politique depuis quelques années ! Grâce à toi et à bien d’autres qui ne crachent pas sur tout et n’importe quoi, et en flinguant, en plus dans des médias hostiles ou jaloux, tous ceux qui agissent pour porter toujours plus haut nos couleurs ! A un moment, la moutarde me monte au nez, et me donne envie de dire BASTA aux schtroums grincheux ! Ce ne sont pas ses incursions agressives inutilement dans les médias que les Français attendent de nous, alors que ces mêmes personnes sont efficaces dans leurs fonctions d’élus ! C’est d’être à leurs côtés et de les défendre dans leurs angoisses et leurs difficultés quotidiennes ou existentielles. Avec nos idées régionalistes, écologistes, sociales, solidaires, d’économie sociale et solidaire, de révolution énergétique en France, d’alter-économie mondiale, de justice dans tous les domaines, d’intégrité, de faire de la géopolitique humaine et solidaire, de respect mutuel, de suppression à l’échelon mondial des armes nucléaires, chimiques et autres …etc, etc. Nous avons une séquence capitale qui s’ouvre où nous devons tous ensemble montrer ce que nous savons faire dans toutes les instances politiques nouvelles : Sénat, Assemblée Nationale, Ministères. En compléments de toutes celles où nous sommes déjà et où nous faisons largement nos preuves par notre sérieux et notre efficacité avec tous nos élus ( Parlement Européen, Conseils Régionaux, Communes, Conseils Généraux …). Et bien sûr, merci aussi à François pour ce texte juste et bienvenu. Espérons que nous le trouverons dans de nombreux médias aujourd’hui ! Le voici :  » En remportant un groupe de 18 députés à l’Assemblée nationale, dont le député breton RPS Paul Molac, le mouvement écologiste et le mouvement régionaliste ont atteint leurs objectifs. La stratégie RPS de lien structurel avec le mouvement écologiste leur permet d’obtenir un nouveau parlementaire, trois ans après l’élection au Parlement Européen. C’est dans le Morbihan, dans la circonscription de Ploermel, que Paul Molac a été élu avec 52,56% des voix au second tour, faisant basculer dans la majorité de gauche une circonscription jusqu’ici dévolue à la droite. Désigné par l’UDB, Paul Molac a bénéficié de l’investiture commune EELV et PS, dans le cadre d’une des 63 circonscriptions de l’accord national négocié entre Europe Écologie et le Parti Socialiste. Ce n’était pas, sur le papier, la plus « gagnable » des circonscriptions négociées en Bretagne administrative. Mais, au final, c’est la seule qui a vu la victoire du « candidat officiel » désigné par l’accord, des candidats dissidents s’étant imposés dans deux autres circonscriptions. Face aux dissidences qu’il a dû lui aussi affronter, Paul Molac a pu opposer la légitimité de son implantation locale, et son travail de longue haleine au service de la culture bretonne. Il a facilement dominé ses rivaux de premier tour, en ayant soin de bien positionner sa candidature d’union au service de toute la gauche bretonne. Et, au second tour, le rassemblement a été général, et facilité par l’inconsistance de la candidature UMP portée par le fils de Claude Guéant, prototype du candidat parachuté en terrain hostile aux parachutages. Ce succès de RPS est à resituer dans une longue stratégie de compagnonnage entre écologistes et régionalistes. Pour les Européennes 2009, l’objectif d’un député européen avait été fixé : il a été tenu. Pour les élections régionales 2010, chaque composante RPS partie prenante de l’accord a pu bénéficier d’élus régionaux alors que certaines n’en avaient jamais eu -Mouvement Région Savoie, mouvement Amazigh-, ou n’en avaient plus depuis fort longtemps -Partit Occitan, tandis que Bretons et Corses retrouvaient leurs groupes dans leurs assemblées régionales respectives. Puis, pour ces législatives, le Congrès RPS de Mouans Sartoux d’Août dernier, tout en soutenant la candidature d’Eva Joly à l’élection présidentielle, avait fixé son objectif, un député RPS au Palais Bourbon, et décidé que la priorité serait donnée à l’UDB. La négociation a été menée en ce sens, dans la solidarité la plus totale, puis l’investiture obtenue, Paul Molac a su mener campagne avec efficacité et succès. Il est désormais l’élu de référence de Régions et Peuples Solidaires au Parlement. L’autre stratégie gagnante, à l’évidence, c’est celle d’Europe Ecologie. Dans l’euphorie de la campagne présidentielle, Jean Luc Mélenchon et le Front de Gauche imaginaient avoir définitivement supplanté le mouvement écologiste dont la candidate était la tête de turc des médias. Puis, patatras ! A la fin du film, une fois les élections terminées, le Front de Gauche compte deux fois moins de députés qu’Europe Ecologie, ne réussissant pas à former un groupe, alors qu’ils en comptaient quatre fois plus que les écologistes lors de la mandature précédente. Alors que les observateurs avaient relégué le mouvement écologiste en « deuxième division », ils les retrouvent plus forts que jamais, avec un groupe charnière au Sénat et un groupe conséquent à l’Assemblée Nationale ! Certes, cela a été rendu possible grâce à l’accord avec le PS. Mais le PS aurait-il gagné seul l’élection présidentielle ? Et les députés socialistes auraient-ils été aussi nombreux sans la réciprocité apportée par l’accord ? En tous les cas la démarche stratégique qui a consisté à mettre en perspective la succession des scrutins, et de s’attacher à des objectifs concrets, est la preuve d’une maturité politique réelle. Le mouvement écologiste, avec de tels choix judicieux, s’implante définitivement dans le paysage politique français et européen.  » François ALFONSI