» Visite de Jean-Marc AYRAULT à Marseille : nos attentes  » communiqué de presse d’EELV ( Europe Ecologie Les Verts )

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg)) La fin du Communiqué : « • Enfin, __face à une conjoncture économique plus que morose, nous suggérons au Premier Ministre des pistes d’économies en abandonnant la réalisation de projets écologiquement insoutenables, à l’utilité sociale plus que contestable et au coût astronomique__. %%% Dans notre Région, plusieurs projets sont concernés : – __ITER__ à Cadarache ;%%% – __la LGV Paca__ (priorité doit être donné au maillage du réseau régional pour facilitation des trajets quotidiens des habitants) ;%%% – __les travaux du Stade Vélodrome (ndlr : à Marseille ) et du stade de Nice__ ; …%%% » Le communiqué en entier :  » A l’occasion de la visite de deux jours du Premier Ministre Jean-Marc AYRAULT dans la capitale phocéenne, qui fait suite au séminaire inter- ministériel de jeudi dernier et aux annonces de rigueur budgétaire du Président de la République, nous souhaitons émettre plusieurs suggestions :

• Tout d’abord, nous manifestons notre étonnement face à l’audience privée accordée par le Premier Ministre au Président du Conseil général des Bouches du Rhône Jean-Noël GUÉRINI. Si M. GUÉRINI reste présumé innocent, il nous paraît important et fondamental de ne pas légitimer des élus locaux mis en examen avec des charges d’accusation extrêmement lourdes et en situation de conflits d’intérêts présumé. Le redressement de Marseille passe aussi et d’abord par une rupture franche avec des pratiques politiques d’un autre temps fondées sur le clientélisme, la collusion d’intérêts privés-publics, la cooptation, le népotisme… %%% Il convient dès à présent de moraliser la vie politique locale afin que le monde politique donne l’exemple et renoue avec les valeurs républicaines fondées elles sur l’égalité des droits, la méritocratie, l’égalité de traitement… A cet effet, nous demandons à nouveau au Parti socialiste de tout mettre en œuvre pour permettre un changement de présidence au Conseil général des Bouches du Rhône. Les conseillers généraux socialistes des Bouches du Rhône doivent pousser au retrait de Jean-Noël Guérini du Conseil général afin qu’il assure sereinement sa défense et que le climat judiciaire ne pèse pas sur la vie institutionnelle locale.%%% • Nous rappelons notre satisfaction globale vis à vis des conclusions du séminaire gouvernemental avec notamment le lancement d’un processus de métropolisation au périmètre large réunissant les pôles de recherches, d’études, d’emploi, de déplacements des habitants, permettant ainsi d’esquisser un processus d’éco-métropolisation par :%%% – le développement des transports collectifs dans une zone en saturation automobile,%%% – la reconversion de sites industriels liés à la société du pétrole,%%% – la mutualisation des programmes d’isolation thermique des bâtiments,%%% – le lancement de nouvelles filières économiques, adossées à des pôles de recherches développement forts autour des emplois verts et de l’urgence écologique,%%% – le développement d’équipements culturels et sportifs sur l’ensemble du territoire métropolitain et le renforcement de l’autonomie financière de la collectivité.%%% • Satisfaction aussi des moyens déployés dans le champ éducatif avec :%%% – le retour de la scolarisation des élèves dès 2 ans dans les zones prioritaires ;%%% – l’ouverture amplifiée des écoles sur l’extérieur ;%%% – l’aide renforcée au soutien scolaire ;%%% – la création d’une seconde école de la deuxième chance… ;%%% – des modifications législatives en matière d’urbanisme et de droit au logement avec notamment la hausse à 25% du seuil de logements sociaux imposé sur l’ensemble des arrondissement de Marseille pour favoriser la mixité sociale et faire face à la crise du logement (32 000 demandeurs de logements sociaux sur liste d’attente à Marseille) mais aussi l’accélération des programmes de rénovation urbaine en interaction plus franche avec la politique de la ville.%%% • Nous attendons du gouvernement des annonces précises concernant les moyens mis en œuvre pour développer un véritable axe Nord – Sud en tramway reliant l’Hôpital Nord à Luminy pour désenclaver la ville de Marseille et sortir d’une situation d’apartheid urbain ainsi que le déblocage de crédits pour créer un véritable RER sur l’aire métropolitaine (Aubagne, Marseille, Aix, Marignane + Martigues).%%% • Nous regrettons enfin l’absence d’annonce d’un grand débat public réunissant experts, monde médical et judiciaire autour de la question de la dépénalisation et de la légalisation du cannabis. Il parait dommageable que cette question ne soit même pas envisagée comme susceptible de constituer une piste pour lutter contre les trafics mafieux de stupéfiants et ramener le calme dans certaines cités gangrénées par ce trafic et les règlements de compte qu’il génère.%%% • Enfin, __face à une conjoncture économique plus que morose, nous suggérons au Premier Ministre des pistes d’économies en abandonnant la réalisation de projets écologiquement insoutenables, à l’utilité sociale plus que contestable et au coût astronomique__. %%% Dans notre Région, plusieurs projets sont concernés : – __ITER__ à Cadarache ;%%% – __la LGV Paca__ (priorité doit être donné au maillage du réseau régional pour facilitation des trajets quotidiens des habitants) ;%%% – __les travaux du Stade Vélodrome et du stade de Nice__ ;%%% – les projets de contournements autoroutiers (Arles, Avignon…) ;%%% – le second tube de Toulon * (…) « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *