Bilan et rappel de nos victoires politiques écologistes en 2012 par le Dr André MINETTO Conseiller Fédéral EELV – COPÉ oppose une fin de non-recevoir à FILLON : l’UMP et l’effet boomerang !

Une dépêche qui vient de tomber au sujet de l’élection interne de l’UMP qui s’est soldé par la défaite de Frnçois FILLON de 98 voix derrière Jean François COPPÉ :  » Le président de l’UMP, Jean-François COPÉ, a opposé mercredi une fin de non-recevoir aux partisans de François FILLON, qui viennent de contester les résultats de l’élection à la tête du parti et de revendiquer la victoire de leur champion.  » Un bon élagage des branches pourries qui continue à Droite … je savoure car ils vont finir par enlever la mauvaise greffe sarkozyste. Allez encore un effort !%%% Après le massacre imbécile du Centre à la tronçonneuse par Sarkozy, et sa drague des idées du FN, les dégâts collatéraux directs arrivent ! Et c’est l’UMP qui trinque de cette politique grossière et, une fois de plus contraire à la vie démocratique. %%%

Mais c’est grave pour l’image de la politique et pour celle de la France ( où ce qu’il en reste après 10 ans d’égarement de plus en plus nauséabond ). Revenons d’abord sur cette année 2012, excellente dans le domaine politique, et sur des acquis antérieurs. Mais pas encore dans le domaine social, économique, écologique … Ce qui est tout de même beaucoup plus important qu’une élection interne ! __Le premier Sénat qui n’est plus à Droite grâce aux Sénateurs Écologistes__ Elle a commencé avec l’installation du premier Sénat de notre histoire récente qui n’était plus dominé par la Droite, mais par une majorité de la Gauche et des Écologistes. Et par les premières bonnes directions dans les intentions, les études et dans les lois, notamment. %%% 12 sénateurs Écologistes actuellement : Leila AÏCHI (Paris), Aline ARCHIMBAUD (Seine-Saint-Denis), Esther BENBASSA (Val-de-Marne), Marie-Christine BLANDIN (Nord), Corinne BOUCHOUX (Maine-et-Loire), Ronan DANTEC (Loire-Atlantique), Jean DESESSARD (Paris), André GATTOLIN (Hauts-de-Seine), Joël LABBÉ (Morbihan) ), avec comme Président du groupe, Jean Vincent PLACÉ (Essonne).%%% Mais il manquait les étapes « Président » puis « Députés ». __La victoire de François HOLLANDE grâce aux voix écolos__ Puis le rejet par une majorité de Français de la politique de SARKOZY et donc de sa personne à la tête de l’Etat, avec la victoire de François HOLLANDE était l’étape suivante à réussir. Victoire capitale pour éviter la continuation des dérives, dérapages, destructions en tout genre et cassure entre Français dans notre pays et ceci comme jamais. En dehors de période de guerre ou d’occupation.%%% Au regard de l’écart entre les 2 candidats pour être à la tête de l’UMP, nous dirons que nous avons eu une victoire écrasante. %%% Victoire assurée, rappelons-le aux esprits chagrins ou distraits, grâce, entre autres mais notamment, aux voix des Écologistes qui ont largement fait la différence et apporté leur pierre à la construction de cette victoire. Remarquons au passage que notre électorat dépassait tout aussi largement les 2,31 % d’Eva JOLY. Certaines voix s’étaient égarées chez d’autres candidats ou ne s’étant pas exprimées, regrettant Nicolas HULOT. Un poids de notre électorat qui aurait pu se situer entre 5 et 10% n’étant pas présomptueux. Et puis le flingage par certains d’une femme, aux idées révolutionnaires, trop en avance sur l’état de réflexion des Français … et ayant un accent « allemand » pour certains, fâchés avec leur géographie européenne, y a était aussi pour beaucoup dans notre score de mai. __La victoire de la Gauche et des Écologistes à l’Assemblée Nationale__ Ensuite la victoire a été confirmée par l’obtention indispensable d’une majorité de la Gauche et des Écologistes à l’Assemblée Nationale; ce qui était probable, mais pas assuré début juin.%%% Là, nous avons fait élire 18 députés avec commes présidents de groupe : François DE RUGY (Loire-Atlantique – 1re) et Barbara POMPILI (Somme – 2e).%%% 17 députés actuellement, Cécile DUFLOT ayant été remplacée par sa suppléante socialiste :%%% Michèle BONNETON (Isère – 9e), Denis BAUPIN (Paris – 10e), Laurence ABEILLE (Val-de-Marne – 6e), Éric ALAUZETl (Doubs – 2e), Brigitte ALLAIN (Dordogne – 2e), Danielle AUROI (Puy-de-Dôme – 3e), Isabelle ATTARD (Calvados – 5e), Christophe CAVARD (Gard – 6e), Sergio CORONADO (Français établis hors de France – 2e), Véronique MASSONNEAU (Vienne – 4e), Paul MOLAC (Morbihan – 4e, app. UDB faisant partie du RPS, Régions et Peuples Solidaires), Noël MAMÈRE, élu au 1er tour (Gironde – 3e), François-Michel LAMBERT (Bouches-du-Rhône – 10e), Jean-Louis ROUMÉGAS (Hérault – 1re), Éva SAS (Essonne – 7e). __Le Gouverenement : 2 ministres EELV dans la majorité gouvernementale__ Puis étape suivante, la constitution du Gouvernement avec une majorité PS et EELV avec 2 ministres pour nous : Cécile DUFLOT, Ministre de l’égalité des territoires et du logement et Pascal CANFIN, Ministre délégué au développement. %%% Le fait de ne pas être seule, comme Dominique VOINET précédemment, étant primordial, comme nous l’a dit Cécile vendredi soir lors d’un dîner. __Rappel des années précédentes ; Parlement Européen, villes, régions, Conseil Généraux … __ Notre 3ème groupe se situe au Parlement Européen avec 14 eurodéputés élus en 2009 avec 16,28 % des suffrages exprimés … à quelques dixièmes de la liste socialiste et en troisième position. Nos élus : François ALFONSI, Sandrine BÉLIER, Malika BENARAB-ATTOU, Jean-Paul BESSET, Jean-Jacob BICEP, José BOVÉ, Yves COCHET, Daniel COHN-BenditENDIT, >Karima DELLI, Hélène FLAUTRE, Catherine GRÈZES, Yannick JADOT, Eva JOLY, Nicole KILL-NIELSEN, Michèle RIVASI, Karim ZÉRIBI%%% Le poids des autres élus EELV : 20 régions sur 22 où nous formons la majorité avec le PS, plus de 60 mairies dont des grandes villes comme celle de Dominique VOINET, Montreuil ( près de 100 00 habitants ). Ou des viles comme Auteuil, Sevran ou des mairies d’arrondissements parisiens par exemple. 54 élus conseillers généraux ( contre 24 en 2008 ) avec au total 8,22 % des suffrages exprimés. élections où j’ai fait 6% à Nice 3; et où j’étais en 4éme position derrière le sortant PC, le FN et l’UMP; et où j’ai permis au sortant communiste d’être réélu au 2ème tour contre un candidat FN : il y a eu seulement 200 voix d’écart dans un des plus gros cantons du département ( 30 000 h. environ ). J’avais fait 5% en 2008 à Nice 2, ou le poids de l’UMP et de l’extrême droite était énorme. __La casse du Centre par SARKOZY et l’élection à la tête de l’UMP en fin 2012__ Pour conclure, la fracture probable de l’UMP en deux achevant cette brillante année politique pour l’ancienne opposition à SARKOZY puisque le parti largement majoritaire est coupé en 2 blocs hostiles et très différents depuis hier soir. Quand je pense à toutes les tentatives de SARKOZY pour faire disparaître le Centre en général, et Bayrou en particulier, il y a une sorte de justice ! Tardive mais bienvenue. Le boomerang ainsi lancé pour éclater le Centre en 2007, en créant des poussières de partis croupions et inexistants réellement, revient en pleine figure de l’UMP qui n’aurait pas dû laisser faire ce massacre à la tronçonneuse indécent et dangereux pour ce parti. Une fraction risquant en effet de rejoindre ce centre d’une façon ou d’une autre en laissant nue l’autre partie qui ira se vêtir au FN … d’une façon ou d’une autre là aussi ! __Un gros bémol quand même pour l’avenir !__ Si tout allait aussi bien dans le domaine économique et commerce extérieur, social, vivre ensemble, sécurité, écologique .. etc ( sans hiérarchisation ) il y aurait de quoi être rassuré et content. Il n’en n’est malheureusement pas ainsi. %%% Alors après ces victoires politiques, après les premiers engagements de campagne tenus par François HOLLANDE, il faut tout faire pour aboutir dans les autres domaines.%%% Et faire en sorte que les autres engagements de campagne soit tenus, que l’accord entre le PS et EELV soit entièrement réalisé dans l’intérêt de tous les Français. Que la transition énergétique soit engagée. Qu’un changement de paradigme s’opère : économie non ultra-libérales, consommer, produire, financer autrement,… etc. Qu’une autre politique de sécurité aboutisse à assurer le premier devoir de l’État, que la coopération devenue Développement installe un autre rapport avec les pays du « Sud » où une domination paternaliste et parfois limite dans le soutien aux dictatures avec ses financement occultes de campagne chez nous n’a plus sa place … etc, etc. %%% __Car nos concitoyens doivent voir les résultats de notre majorité et nous sommes tenus d’avoir des résultats d’ici 2017.__%%% __C’est pour cela que nous avons accepté de mettre les mains dans le cambouis laissé par le président précédent et par 10 ans de droite de plus en plus débridée et ultra-libérale avec la ferme volonté de laisser une FRANCE PROPRE, UNIE, EFFICACE, APPRÉCIÉ, RESPECTABLE ET RESPECTÉE, ET EN ÉTAT DE MARCHE EN 2017. Alors que nous sommes juste derrière l’Italie, le Portugal, l’Espagne et la Grèce, au bord d’un terrible gouffre avec une descente aux enfers ultra-libéraux in fine.__. %%% Je souhaite que cela soit la volonté de nos partenaires socialistes et surtout de ceux d’entre eux qui sont aux responsabilités. Le rattrapage de l’écart de langage du Président HOLLANDE au sujet du mariage pour tous, où il a reconnu que le terme de « liberté de conscience » pour les maires et conseillers n’était pas « approprié » va dans le bon sens. Reste à faire de même sur la fermeture de centrales nucléaires, l’aéroport NDDL de Nantes, …etc. __Il reste quatre ans et demi, laissons donc du temps au temps … mais bossons, unis entre nous, écologistes et autres partenaires de la majorité gouvernementale, ouverts sur les autres qui partagent nos analyses et nos idées, et déterminés à aboutir afin de ne pas remettre les clés aux extrêmes à la sortie.__

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *