» EELV soutient la filière bois face au projet ERSCIA, une aberration économique et écologique en Bourgogne  » Communiqué de presse d’EELV ( Europe Ecologie les Verts )

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg)) Notre site national __[eelv.fr|http://eelv.fr/ |fr]__ ERSCIA France, filiale de IBV Belgique, veut créer un pôle de transformation bois à l’entrée du Parc Naturel du Morvan à SARDY LES EPIRY dans la NIÈVRE (58) en BOURGOGNE. Véritable zone d’activités industrielles, cette plate-forme comprendrait une entreprise de sciage de résineux, une centrale de cogénération de biomasse et une fabrication de granulés destinée à produire de l’électricité en BELGIQUE, chez ELECTRABEL, une filiale de GDF/Suez.

Ce projet industriel institue une concurrence sans merci pour l’accès à la ressource avec les principales scieries existantes, dont certaines ont bénéficié de fonds publics, situées dans un rayon d’une cinquantaine de km comme la scierie de SOUGY (58), la scierie FRUYTIER (21) et la scierie d’AUTUN (71), et surtout avec les entreprises de travaux forestiers plus modestes, déjà fragilisées. Ce projet est un danger écologique à terme. Prévoyant déjà de consommer plus d’un million de m3 de bois, il menacera très rapidement l’équilibre des massifs forestiers dans la zone d’approvisionnement prévue par l’industriel, en plus d’engendrer un bilan carbone désastreux. EELV se prononce, comme les professionnels du bois des quatre départements bourguignons, notamment via APROVALBOIS, leur interprofession régionale, contre ce projet surdimensionné, destructeur de ressources et d’emplois, et s’oppose à l’octroi de subventions publiques permettant sa réalisation. EELV soutient la filière bois, qui a un grand rôle à assurer dans la transition énergétique. Elle doit notamment accompagner la construction, la rénovation et l’isolation de bâtiments dans l’objectif d’une excellence thermique et de réalisations vertueuses du point de vue écologique. Loin du gigantisme et de la centralisation du projet ERSCIA, EELV défend une filière qui exige avant tout une gestion durable.  » Elise LOWY, Jean-Philippe MAGNEN Porte-parole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *