» Célébrer le 19 mars  » à la mémoire des victimes des deux camps des guerres du Maghreb par Mari Luz NICAISE, Conseillère métropolitaine et Conseillère municipale de Nice Côte d’Azur

Pour moi, c’est une question de mémoire et de respect pour toutes les victimes, très jeunes pour la plupart. La volonté d’ESTROSI de polémiquer et de politiser est indigne ! Un document à voir : [http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news|http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news |fr] Et voici l’article de sur le __[ blog|http://mariluz-espacevert.blogspot.fr/2013/02/celebrer-le-19-mars.html|fr] __ de Mari-Luz :  » Monsieur Estrosi refuse la commémoration des accords d’Evian ! Après son « vive l’Algérie Française » et ses propos xénophobes sur le vote des étrangers vivant en France, le maire-député de la 5ème ville de France, continue de flatter une certaine droite de ce pays en refusant de suivre les instructions du Préfet donc du gouvernement, sur la commémoration des accords d’Evian. Christian Estrosi avait 7 ans lors de la signature de ces accords. Il n’a pas vécu les heures sombres de cette période et visiblement n’a pas eu un bon prof d’histoire … Sans vouloir jouer les anciens combattants, je peux parler du désastre social, humain qu’était cette guerre, des jeunes envoyés là bas pour un service qui durait au moins 2 ans et dont beaucoup trop ne sont pas revenus. Nous étions au bord de la guerre civile et les accords d’Evian, malgré les tragédies qu’ils ont déclenchées en Algérie et en France, étaient un pas décisif vers la paix. Le gouvernement propose une célébration, non pas des accords, mais du cessez-le-feu et appelle à célébrer la mémoire des victimes des deux camps en présence. Je ne vois pas où est l’outrage, au contraire ! « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *