Le 19 mars « journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires » des guerres du Maghreb: communiqué de presse d’Europe Ecologie Les Verts Nice Côte d’Azur

Pour moi c’est un mpment de recueillement à la mémoire des victimes de ces guerres imposées et absurdes, et un effort d’apaisement dans notre grande région euro-méditerranéenne très perturbée et qui a du mal à se tourner vers l’avenir … surtout côté français. Et voici notre communiqué de presse : « Le 18 mars 1962, le gouvernement français, sous la présidence du Général de Gaulle, signait un accord avec le FLN algérien. Cet accord reconnaissait l’indépendance de l’Algérie et actait un cessez le feu qui prenait effet le 19 mars. Ces accords mettaient un terme à un conflit qui durait depuis 1954 et avait endeuillé des milliers de familles françaises et algériennes. Malheureusement ce ne fut la fin de la guerre que dans les mots, en grande partie à cause du FLN (exécution de dizaines de milliers de harkis) et du terrorisme aveugle des forces illégales de l’OAS. De sanglants attentats suivis de répressions tout aussi meurtrières donnèrent le signal d’un exil massif de l’Algérie de ceux qu’on allait appeler les « pieds noirs ». Les accords d’Evian méritent d’être reconnus pour ce qu’ils étaient : un acte de courage politique du gouvernement français, qui fut plébiscité par 90,7% des français lors du référendum du 8 avril 1962. Je l’ai voté, ce fut un immense soulagement. La loi du 6 décembre instaurant le 19 mars comme « journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires » des guerres du Maghreb, ne distingue ni bon, ni méchant. Ce tribut à tant de morts n’a que trop tardé. Par son refus et les propos qui l’explicitent Christian Estrosi se positionne aux côtés d’une organisation terroriste responsable d’attentats sanglants et il reste dans la droite ligne de ses récents propos xénophobes et de sa déclaration aussi anachronique que stupide du 20 octobre dernier : « Vive l’Algérie française ! ».. La posture de Monsieur Estrosi est indigne d’un élu de la République. Je souhaite vivement que le préfet organise à NICE une cérémonie de mémoire à laquelle je serais honorée de participer. » Mari Luz NICAISE Conseillère métropolitaine Conseillère municipale de Nice Côte d’Azur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *