Archives mensuelles : mai 2013

 » Pays Basque : EELV appelle à manifester le 1er juin pour la création d’une collectivité territoriale  » Communiqué de presse d’EELV ( Europe Ecologie les Verts )

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg)) Notre site national __[eelv.fr|http://eelv.fr/ |fr]__  » EELV appelle les écologistes et toutes celles et ceux qui aspirent à une gouvernance plus proche des citoyens, à participer à la manifestation du 1er juin à Bayonne pour soutenir la création d’une collectivité territoriale à statut particulier en Pays Basque. Cette revendication est portée aujourd’hui par la quasi totalité de la classe politique locale – toutes sensibilités confondues – et par beaucoup d’acteurs dans les domaines économiques, sociaux ou culturels. Cette nouvelle institution ne créerait pas une strate supplémentaire dans le mille-feuille institutionnel français – elle reprendrait notamment les compétences du département des Pyrénées-Atlantiques – mais serait au contraire par sa proximité un facteur d’efficacité renforcée des politiques publiques. De longue date, la société du Pays Basque espère la reconnaissance de ses spécificités territoriales, culturelles et linguistiques. Les lois de décentralisation peuvent constituer une opportunité sans pareil pour aller dans ce sens. EELV poursuivra son action pour pousser le gouvernement à oser franchir ce pas.  » Elise LOWY, Porte-parole

Vidéo en direct : l’Assemblée nationale se saisit enfin de la question de la sûreté des installations nucléaires !

 » En direct sur le site d’Europe Écologie-les Verts Pour la première fois, à l’initiative du groupe des députés écologistes, aura lieu à l’Assemblée jeudi 30 mai un débat en séance sur le thème de la sûreté nucléaire, de 21 h 30 à minuit trente. Ce débat sera introduit par Denis Baupin, vice-président de l’Assemblée Nationale, chef de file du groupe Écologiste. Il se déroulera en 2 temps avec en première partie une audition par les députés d’experts» : Pierre-Franck Chevet, président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) , Jacques Repussard, directeur général de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté nucléaire (IRSN), Dominique Minière, Directeur délégué Groupe, Production et ingénierie d’EDF et Bernard Laponche physicien nucléaire, polytechnicien. Dans un second temps, un débat entre les députés et la ministre Delphine Batho permettra de poursuivre les échanges pendant 1 heure trente. L’objectif est de sortir de l’ombre la question de la sûreté nucléaire et tenter de remédier au déficit démocratique sur ce sujet. Et surtout, par rapport au débat énergie en cours, c’est l’occasion de réintroduire la question de la sûreté (et de ses coûts) pour inverser la charge de la preuve : ce n’est pas la crédibilité des alternatives qui fait question, c’est la crédibilité de la poursuite du nucléaire. Le débat du 30 mai doit permettre d’expliciter dans un cadre contradictoire les positions des uns et des autres sur des sujets majeurs : la durée des vie des centrales, l’application par EDF des mesures préconisées par l’ASN suite à Fukushima (1000 recommandations), les travaux engagés à Fessenheim, l’assurance en cas d’accident majeur, l’EPR, la dangerosité respective des installations (cf le classement de Greenpeace), La Hague et le MOX, etc. Pour suivre le débat : · depuis chez vous : sur le__ [site internet|http://www.assemblee-nationale.fr/|fr]__ de l’Assemblée nationale sur le__ [site|http://eelv.fr/|fr]__ d’Europe Écologie-les Verts · à l’Assemblée nationale : salle Lamartine – entrée 101, rue de l’université, inscription préalable impérative – adressez un mail à dbaupin@assemblee-nationale.fr (Les mesures de sécurité propres à l’Assemblée nationale imposent une inscription préalable et la présentation d’une pièce d’identité à l’arrivée. La capacité de la salle étant de 50 places, ne pourront être inscrites que les personnes ayant répondu le plus rapidement). « 

 » Pour une loi encadrant la rémunération des dirigeants  » par Eva SAS députée EELV ( Europe Ecologie les Verts – RAPPEL : il devait y avoir une loi pour encadrer les salaires des grands patrons du privé « avant l’été »

J’estime que tout travail mérite salaire … mais le salaire doit être assez proportionné à certains facteurs tels que durée du travail, études réalisées, pénibilité, dangerosité, réussite … etc. La santé mentale d’une société est à ce prix ! Et cela doit correspondre à un travail effectif et avec un certain résultat. Le problème se pose pour des salaires ou rémunérations sans rapport avec le « travail » fourni, ou sans un certain travail ayant des résultats positifs. %%% On a vu naguère des « patrons » de boites en quasi faillite, ou en déshérence et manifestement mal gérée, qui partaient avec un pactole et une place au moins aussi rémunératrice après. Une prime à l’échec !%%% Puis des sportifs avec rémunération totalement disproportionnée. Ou des individus du « show bizz » cinématographique, sportif et autres remportant des contrats avec une somme énorme pour l’écrasante majorité des citoyens, pour quelques minutes de publicité. Alors que des personnes apportant tout leur art, leur savoir, leur savoir faire à la société se retrouve avec des revenus ridicules à côté de ces revenus excessifs. Dans une société imposée où seul l’argent compte, cela finit par poser un grave probléme. Il y a cinquante ans on trouvait qu’un écart de salaire de 1 à 30 était indécent. Aujourd’hui, nous en sommes à au moins 1 pour 300 ! Et encore dans un même pays dit « riche » comme la France. Si on compare à l’échelon de tous les pays, on a un écart de plusieurs années-lumière entre la rémunération la plus basse et la plus haute. Ce n’est pas sain pour assurer un avenir serein aux générations suivantes. C’est le moins que l’on puisse dire. Et réguler est le moins que nous puissions faire. Un peu plus de courage, monsieur le Président ! Nous serons à vos côtés. Le __[SITE|http://evasas.eelv.fr/pour-une-loi-specifique-sur-la-remuneration-des-dirigeants/|fr]__ d’Eva ( SAS ) et son intervention : Assemblée Nationale Question posée au gouvernement le 28 Mai 2013  » « Ma question s’adresse à Monsieur le Ministre de l’économie et des finances, M. le ministre, Vous avez récemment déclaré qu’ « il n’y aurait pas de projet de loi spécifique sur la rémunération des dirigeants » rompant ainsi avec les déclarations de la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem qui assurait, en Mars, qu’une loi pour encadrer les salaires des grands patrons du privé verrait le jour « avant l’été ».
Continue reading

Parlement Européen :  » Commission des Pétitions : OGM et évaluations des risques  » par Sandrine BELIER eurodéputée EELV ( Europe Ecologie Les Verts )

((/OGM_free_Europe.jpg|OGM_free_Europe.jpg||OGM_free_Europe.jpg, mai 2013)) Le __[SITE|http://sandrinebelier.wordpress.com/2013/05/27/commission-des-petitions-ogm-et-evaluations-des-risques/|fr]__ de Sandrine  » À l’agenda de la Commission des Pétitions ce lundi 27 mai 2013, trois pétitions déposées au Parlement européen sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) et leurs processus d’autorisation dans l’Union européenne en présence du professeur Gilles Eric Seralini. Le débat faisait salle comble alors que samedi dernier, des milliers de personnes manifestaient dans plusieurs villes européennes, notamment aux Pays-Bas, en France, en Autriche et en Allemagne, pour protester contre le géant américain de l’agrochimie Monsanto, et plus généralement contre les OGM, pesticides et autres produits chimiques.
Continue reading

 » Syrie : l’UE est revenue dans le jeu  » Communiqué de presse des eurodéputé-e-s EELV

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg))  » Les ministres européens des affaires étrangères se sont réunis hier à Bruxelles pour réévaluer leur position vis-à-vis de la Syrie. Dans la perspective d’une conférence pour la paix et face à la nette détérioration de la situation syrienne – intensification des combats menés par les troupes gouvernementales, usage d’armes chimiques, régionalisation du conflit, situation humanitaire désastreuse- le Conseil affaires étrangères a finalement décidé de profondément modifier sa politique. Réagissant à l’issue de cette réunion, Hélène Flautre, députée européenne EELV, a estimé que : « L’UE a su revenir à temps dans le jeu. Elle a enfin réarticulé, à un moment clef, les dimensions politiques, humanitaires et militaires de la crise syrienne, renforçant par la même l’efficacité de l’aide européenne pour la formation d’une Syrie démocratique. En levant, sous conditions, l’embargo sur les armes en faveur de la Coalition, elle envoie un signal clair en faveur des forces de l’opposition et un avertissement au régime syrien. Elle contribue ainsi à renforcer la pression pour assurer une issue positive à la prochaine conférence de paix. De même, cette décision du Conseil participe-t-elle à l’unification des forces démocratiques de l’opposition. Dans cette période critique, il est indispensable que certaines forces, en particulier kurdes, rejoignent la Coalition. « 

 » Durand hausse le ton et s’en prend à certains ministres  » interview de Pascal DURAND, Secrétaire national d’EELV ( Europe Ecologie Les Verts ) dans le JDD

((/images/Nice Matin Pascal Durand sept 2012.jpg)) Photo :  » Pascal Durand face à notre rédaction se dit déterminé à « alerter François Hollande » « (Photo Frantz Bouton) interview dans Nice Matin 26 septembre 2012 A lire en entier dans le __[JDD|http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Le-patron-d-Europe-Ecologie-Les-Verts-Pascal-Durand-hausse-le-ton-et-s-en-prend-a-certains-ministres-610023|fr]__  » Pascal Durand a changé de ton.
Continue reading

« Les élues écologistes saisissent la Commission Européenne sur les incidences environnementales du déplacement du MIN à la Baronne et du PLU de la Gaude » Nice Côte d’Azur Communiqué de presse

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg))  » Alors que les élus métropolitains s’apprêtent à voter ce jour le PLU de la Gaude et le déplacement du MIN de Nice à la Baronne, les élues écologistes, Annabelle Jaeger et Mari-Luz Hernandez-Nicaise, dénoncent les conséquences environnementales de ces décisions d’aménagement sur la zone Natura 2000. > Les deux élues écologistes ont saisi la Commission des Pétitions ; > Cette initiative est menée en étroite concertation avec les associations citoyennes de la plaine du Var : le Collectif OIN pour un débat citoyen et le CAPRE 06* qui ont également déposé une saisine auprès de la Commission ; > Les députés européennes Michèle Rivasi et Sandrine Bélier vont relayer ces interrogations sous la forme d’une question orale à la Commission.
Continue reading

 » Printemps des Chercheurs – Alpes-Maritimes  » vendredi 31 mai et le samedi 1 juin 2013 Place Garibaldi à Nice

((/Printemps_Chercheurs_2013.jpg|Printemps_Chercheurs_2013.jpg||Printemps_Chercheurs_2013.jpg, mai 2013)) __[LE SITE|http://www.persan.asso.fr/index.php?page=pdc|fr]__ __[LE PROGRAMME|http://www.persan.asso.fr/pages/pdf/PdC2012-13/Depliant_PdC2013_light.pdf|fr]__ Le Printemps des Chercheurs est une opération régionale, lancée il y a 7 ans par « Tous Chercheurs », qui consiste à faire découvrir au grand public et aux scolaires la vitalité de la recherche en PACA en présentant des découvertes récentes ou en lien avec l’actualité. Organisée au printemps, dans des lieux de rendez vous culturels comme les médiathèques, les bibliothèques, les centres culturels, ou en centre ville, cette opération consiste à aller vers le public pour lui proposer une programmation d’animations sous formes d’ateliers, de démonstrations, ou de conférences interactives..
Continue reading

« Gouvernement : un changement de cap s’impose ! Pour sortir des politiques d’austérité, engager une politique écologique : environnementale, sociale, économique et démocratique » Motion votée en Conseil Fédéral d’EELV le 25 mai 2013

Voici la motion que nous venons de voter ce soir lors de notre Conseil Fédéral d’Europe Ecologie Les Verts, pratiquement à l’unanimité.  » Cela fait longtemps que nous n’avions pas eu à affronter une telle tempête et la convergence des crises politiques, environnementales, économiques, sociales : la réorganisation de l’extrême droite, les discours inquiétants de l’UMP autour de l’opposition au mariage pour tous, le retour de la violence politique, de l’homophobie, la fragilisation des institutions de la V° République, la montée du chômage et de la précarité nous inquiètent…L’affaire Cahuzac a relancé le débat sur la politique d’austérité que celui-ci incarnait depuis mai 2012. De plus en plus de voix s’accordent pour reconnaître la dimension suicidaire, à l’échelle de l’Europe, d’une telle politique. Car, comme l’indique l’OFCE cette politique « mise en œuvre dans une période de basse conjoncture (…) conduit à une impasse complète dans les pays les plus en difficulté. L’obstination des gouvernements à réduire le déficit débouche ainsi sur une spirale de rigueur et de récession ». L’orientation économique du gouvernement et son refus d’écouter toutes les composantes de sa majorité ne peuvent que nous inquiéter.%%% D’autant qu’à cette impasse économique se surajoute une crise écologique, une crise institutionnelle, une crise du vivre-ensemble, une crise du politique qui ne saurait se résoudre par l’intermédiaire d’une quelconque « morale laïque » ou par la transparence du patrimoine de nos ministres. Nous ne pouvons rester sourds au déficit de confiance des français vis-à-vis de la politique gouvernementale. Pour autant, les avancées enregistrées ces derniers mois ne sauraient être masquées.%%% C’est quand nous plaçons l’intérêt général au dessus des mouvements d’influence divers que nous avançons dans la bonne direction : Mariage pour tous ; révision de la trajectoire de désendettement en repoussant l’objectif des 3% ; progrès notables – même si loin d’être suffisants – sur la transparence des banques ; la lutte contre l’évasion fiscale et les paradis fiscaux ; premières victoires sur Notre Dame des Landes, dont le chantier est désormais et durablement bloqué ; encadrement des loyers et politique du logement claire et volontariste ; création de la banque publique d’investissement, présentée comme « banque de la transition » écologique et énergétique ; verdissement de l’aide publique au développement ; réouverture du débat, en Europe, sur la taxe sur les transactions financières ; interdiction de l’exploitation des gaz de schiste. Sur ces combats portés de longue date par les écologistes, les lignes ont bougé. Après le changement de gouvernement, l’ensemble de l’appareil de l’Etat n’a pas encore évolué vers plus d’écoute des citoyens, plus de prise en compte des processus démocratiques à tous les échelons, plus de respect du tissu associatif qui milite en faveur de la solidarité et des plus démunis. Les administrations publiques n’ont pas encore renouvelé leurs pratiques en se donnant de nouveaux indicateurs de réussite en lien avec la transition énergétique, la lutte contre toutes les formes d’exclusion et le respect des droits fondamentaux : droit au logement, à la santé, à l’éducation, à la formation, à l’information et à la participation démocratique.%%% Les autorités hiérarchiques n’ont pas encore adopté une attitude plus modeste et ouverte. La pression technocratique sur les acteurs n’a pas encore laissé place à la responsabilisation collective autour de finalités partagées. Le maintien de l’arrogance de l’administration à tous les échelons contribue à nourrir le rejet du politique et à faire basculer nos concitoyens dans l’amertume et l’extrémisme. %%% Nous sommes à la croisée des chemins et nos objectifs doivent s’inscrire dans une dynamique politique, des propositions concrètes d’action sur le moyen et le long terme. Sans cette dynamique, nos initiatives sont fragiles et n’ont pas l’impact que nous pourrions escompter. MOTION Le Conseil Fédéral d’EELV demande une véritable réorientation des politiques actuellement menées par le gouvernement. Il appelle à l’affirmation forte par la majorité gouvernementale d’un cap politique et économique faisant de la transition écologique le pivot pour sortir de l’austérité et de la crise. Il souligne… · que la réduction du déficit budgétaire semble constituer actuellement le principe supérieur de la politique impulsée par le président de la république et le premier ministre,%%% · que les efforts ne sont pas justement répartis : augmentation de la TVA pour les ménages, CICE sans contrepartie ni ciblage précis pour les entreprises, et maintien de dangereux gaspillages (niches fiscales anti écologiques, grands projets inutiles et imposés comme Notre Dame des Landes),%%% · que le chômage progresse à un rythme insupportable,%%% · que les études vantant les mérites d’une rigueur budgétaire importante sont aujourd’hui remises en question,%%%
Continue reading

Projet de loi de refondation de l’école de la République :  » Le groupe écologiste du Sénat satisfait par le texte adopté » Communiqué de presse du groupe écologiste du Sénat

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg))  » Le groupe écologiste du Sénat satisfait par le texte adopté Les sénatrices et sénateurs écologistes se félicitent de l’adoption par le Sénat du projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République. « Profondément enrichi par le travail de la Commission, il porte une ambition nouvelle pour notre école après 10 années désastreuses pour notre système scolaire » indique Marie-Christine Blandin (EELV-Nord), Présidente de la Commission de la Culture, de l’Education et de la Communication. Les élu-e-s écologistes se félicitent d’avoir fait adopter plusieurs amendements qui ont significativement amélioré le texte initial dans le sens de davantage d’innovations pédagogiques. L’éducation à l’environnement et au développement durable est désormais considérée comme un enseignement scolaire à part entière, les notions de dialogue et de coopération sont inscrites comme des objectifs du service public de l’éducation, les élèves professeurs pourront suivre dans les écoles supérieures du professorat et de l’éducation des formations à la prévention et à la résolution non violente des conflits. Les écologistes ont également obtenu que des échanges de pratiques et d’enseignants entre les établissements pourront être expérimentés sur la base du volontariat. Pour Corinne Bouchoux (EELV-Maine-et-Loire) « c’est une autre école pour notre pays, pour notre société que propose le texte que nous avons voté, il répond à une nécessité et à une priorité que nous avons tous au cœur : l’éducation ». André Gattolin (EELV-Hauts-de-Seine) s’est félicité de la valorisation de l’usage du numérique dans le cadre des apprentissages, qui permettra de « développer de nouvelles coopérations, entre les élèves mais aussi entre les enseignants » et de la promotion de la diversité linguistique dont l’initiation aux langues régionales dans les territoires où elles sont pratiquées. « 

« Situation en Syrie – Syrie: l’UE doit revenir dans le jeu » Communiqué de presse d’ Hélène FLAUTRE, députée européenne (EELV)

Situation en Syrie

Syrie: l’UE doit revenir dans le jeu

A la suite de la résolution adoptée ce 23 mai par le Parlement européen portant sur la situation des réfugiés de Syrie, Hélène FLAUTRE, députée européenne, déclare:

« La reprise du dialogue politique suite à l’initiative Russo-américaine confirme la marginalisation de l’UE : elle ne fait pas partie de la solution syrienne. Se concentrer sur la dimension humanitaire, certes dramatique, traduit une profonde division et lâcheté politique vis-à-vis de la question de l’armement qui traverse l’ensemble des groupes parlementaires européens. La multiplication des massacres contre les civils par les forces gouvernementales (Quousseyr, Banya, etc.) et la propagation des violences, notamment aux frontières libanaises, irakiennes et turques, ne changent malheureusement rien à cette posture.

Alors qu’Assad profite de la perspective d’une conférence pour la paix pour intensifier les combats avec l’assistance de la Russie qui continue de lui livrer des armes, l’UE, elle, continue de douter du bien fondé d’un renforcement de l’assistance aux forces de l’opposition soutenu par le Sénat américain.

A quelques jours d’une réunion du Conseil qui statuera sur ce sujet, il nous faut très rapidement ouvrir toutes les options et réarticuler les dimensions politiques, humanitaires et militaires afin de contraindre Assad au départ et contribuer efficacement à la perspective d’une Syrie démocratique. « 

Continue reading

Réunion publique organisée par Anticor et le Collectif pour un audit citoyen de la dette à Nice mercredi 29 mai a 19h au CMCAS 16 route de Turin à Nice

 » Anticor et le Collectif pour un audit citoyen de la dette Nice vous convient a une reunion publique le mercredi 29 mai a 19h Au CMCAS 16 route de Turin 06300 Nice Arret du tram « palais des expositions » Puis longer la voie du tram route de turin jusqu’au numéro 16 « Nice : nos finances sont toxiques ? Suite des actions contre l’explosion de la dette publique locale. » « La spéculation a l’assaut de nos impôts locaux » Une réunion publique qui fait suite a celle du mardi 2 avril durant laquelle des engagements avaient été pris et des démarches annoncées. Depuis le 2 avril concernant le Grand Stade ? Lors de la réunion publique du 2 avril il était prévu d’entreprendre une action concernant la partie financière du PPP du Grand Stade.%%% La plainte est en cours de constitution et sera présentée en l’état des avancées lors de la réunion publique par l’avocat d’Anticor. Depuis le 2 avril concernant les emprunts dit « toxiques » de la ville de nice ? Comme annoncé lors de la réunion publique du mardi 2 avril une lettre ouverte demandant au maire de nice la remise en cause des emprunts dit « toxiques » de la ville de nice contractes en 2007 ou avant, a été adressée a Mr Estrosi maire de Nice ainsi qu’a Mr Mirmand préfet des alpes-maritimes et a trois élus d’opposition. Cette lettre a été réceptionnée le 23 avril 2013 par les services de Mr Estrosi et le 26 avril 2013 par la préfecture. Par ailleurs, trois élus d’opposition, Mme Gaziello Emmanuelle, Mme Nicaise Mari-Luz et Mr Yann Librati étaient présents a cette réunion et se sont engages publiquement tant sur la démarche que sur le contenu.%%% A ce jour aucune réponse n’est parvenue au collectif pour un audit citoyen de la dette nice ou a anticor de la part de la mairie de nice ni de la préfecture.%%% L’urgence pour le conseil municipal du 3 juin est de prendre la délibération adéquate pour entamer une procédure juridique qui remettrait en cause ces emprunts toxiques.%%% Pour signer la pétition internet demandant à Mr Estrosi et Mr le Préfet une mise à l’ordre du jour de la délibération remettant en cause les emprunts toxiques : %%% https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/mr-estrosi-christian-maire-de-nice-demande-de-convocation-d-un-conseil-municipal-pour-annuler-les-emprunts-toxiques Venez manifester votre soutien !%%% Il faut exiger que cette délibération soit portée a l’ordre du jour du Conseil Municipal du 3 juin !!!!! Venez débattre avec nous le 29 mai !! « 

Projection à Nice du film « The Land of Hope » (première fiction réalisée au Japon sur le thème de l’accident de Fukushima) au Mercury, place Garibaldi le lundi 27 mai 2013 avec le soutien de Ciné-Café de Nice

((/agora/images/The Land of Hope.jpg)) FILM : The Land of Hope (2013) REALISATEUR : Sion Sono (Japon) DUREE : 133mn DATE : le lundi 27 mai 2013 HEURE : 20H00 LIEU : Cinéma Mercury ADRESSE : Place Garibaldi (Nice) ENTREE : tarif réduit pour tous ANIMATION: exCANAM et Greenpeace 06 Avec le soutien de : Ciné-Café de Nice CONTACT : Daniel 06.78.24.63.79. COMMENTAIRE : Il s’agit de la première fiction réalisée au Japon sur le thème de l’accident de Fukushima. L’idée en est venue au cinéaste Sion Sono lors de son précédent tournage (le film Himizu) dont le hasard a voulu qu’il se déroulât dans la zone sinistrée, à l’époque même du désastre nucléaire de 2011.%%% Bousculé dans son organisation, mais plus encore dans son inspiration, le réalisateur entame alors l’écriture d’un récit-catastrophe imaginaire destiné à contourner les poncifs du genre… Délaissant ainsi les facilités du spectaculaire, le narrateur s’efforcera de traduire de préférence les bouleversements affectifs et mentaux de ses personnages : la famille Ono, des maraîchers et éleveurs ; ces derniers voient, en effet, leur univers s’effondrer lorsque survient un séisme naturel suivi par l’explosion d’un réacteur.%%% Sion Sono aura dû combattre pour convaincre ses habituels producteurs japonais, le parti politique pronucléaire Jiminto exerçant des pressions afin de dissuader les artisans du projet. Finalement des capitaux dénichés à l’international permettront de boucler tout de même le montage financier.%%% Place donc, maintenant, à l’artiste-guerrier au poête-conteur chez qui « l’on sent plus que jamais un désir de fictionaliser le monde, d’utiliser le cinéma comme recours, là où toute autre forme d’expression s’avère inefficace » ! (Olivia Cooper-Hadjian) « 

L’eurodéputé Philippe LAMBERTS ( ECOLO parti écologiste belge ) dans Mediapart : «Les banques doivent être plus petites et moins profitables» … et il a bien raison !

Historique du PVE / EGP ( Parti Vert Européen / European Green Party ) « En 1984, les partis verts de Belgique, des Pays-Bas, du Luxembourg, du Royaume-Uni, de la France, de l’Allemagne, de la Suède et de la Suisse formaient la Coordination européenne des partis verts. En juin 1993, la Coordination devenait la Fédération européenne des partis verts, appelée « Verts européens ».%%% En février 2004, un pas encore plus grand est franchi avec la naissance du Parti Vert Européen. Grâce à la volonté de 32 partis écologistes d’Europe, de l’Irlande à la Géorgie en passant par Malte et la Norvège, la création de ce parti anticipe les modifications du processus électoral européen qui, à terme, devrait amener la possibilité pour les citoyens de voter pour n’importe quel candidat ressortissant d’un Etat Membre.%%% En juin 2004, pour la première fois dans l’histoire de l’Union, une famille politique s’unissait pour mener une campagne électorale. Dépasser les seuls intérêts nationaux et prendre en compte l’intérêt général européen, tel est le sens de cette orientation importante et novatrice pour une Europe, mais aussi un monde, plus viable écologiquement et socialement plus juste. Au cœur des décisions européennes se situent en effet de nombreux enjeux qui ont des incidences tant sur nos propres modes de vie que sur ceux des pays du Sud. Il s’agit, tout en construisant l’Europe, de refuser qu’elle soit uniquement synonyme de compétition et de libre-échange. » Le site du __[Parti Vert Européen / European Green Party|http://europeangreens.eu/|fr]__ Le site de __[The Greens|http://www.greens-efa.eu/129-news.html|fr]__ ( Parlement Européen ) Ecolo est un parti francophone et germanophone belge se réclamant de l’écologie politique, et suivant certains des principes de la politique écologique. Créé en 1980, Il fut l’un des premiers partis verts au monde à entrer dans un parlement national. ( __[Wikipedia|http://fr.wikipedia.org/wiki/Ecolo|fr]__ ) Le site d’__[Ecolo|http://web4.ecolo.be/index.php|fr]__ L’article à lire en entier dans __[MEDIAPART|http://www.mediapart.fr/journal/economie/070513/leurodepute-philippe-lamberts-les-banques-doivent-etre-plus-petites-et-moins-profitables|fr]__  » À partir de janvier prochain, les bonus des banquiers travaillant dans l’Union seront plafonnés. C’est l’une des mesures phares adoptées par le parlement européen en avril dernier, en réaction à la crise financière qui secoue l’Europe. À la manœuvre, un eurodéputé belge, Philippe Lamberts, désormais considéré comme « l’homme le plus détesté de la City ». Entretien avec cet élu écolo, qui juge sévèrement la réforme des banques conduite en France. … »