« Les élues écologistes saisissent la Commission Européenne sur les incidences environnementales du déplacement du MIN à la Baronne et du PLU de la Gaude » Nice Côte d’Azur Communiqué de presse

((/agora/images/EELV logo définitif – copie.jpg))  » Alors que les élus métropolitains s’apprêtent à voter ce jour le PLU de la Gaude et le déplacement du MIN de Nice à la Baronne, les élues écologistes, Annabelle Jaeger et Mari-Luz Hernandez-Nicaise, dénoncent les conséquences environnementales de ces décisions d’aménagement sur la zone Natura 2000. > Les deux élues écologistes ont saisi la Commission des Pétitions ; > Cette initiative est menée en étroite concertation avec les associations citoyennes de la plaine du Var : le Collectif OIN pour un débat citoyen et le CAPRE 06* qui ont également déposé une saisine auprès de la Commission ; > Les députés européennes Michèle Rivasi et Sandrine Bélier vont relayer ces interrogations sous la forme d’une question orale à la Commission.

* Collectif Associatif pour des Réalisations Ecologiques 06 Faut-il le rappeler ? La Basse Vallée du Var est un site protégé au titre du réseau Natura 2000 depuis 2006. Le site représente une importance écologique majeure aussi bien pour sa biodiversité floristique et faunistique et sa forte valeur patrimoniale que pour sa fonction de pièce maitresse de la trame bleue et verte qui est un réseau de continuités écologiques. Cette zone naturelle est directement visée par le Plan Local d’Urbanisme de la Gaude, et le déplacement du Marché d’Intérêt National (MIN) de Nice à la Baronne (commune de la Gaude). Le projet de PLU et l’implantation du MIN à la Baronne, ce sont encore plus de terres fertiles sacrifiées dans le périmètre de l’ « Eco »-vallée, et des hectares de zones boisées collinaires mises en danger. Nous constatons une destruction des vraies zones de maraîchage périurbain au profit d’un projet incompatible de surcroît avec la protection de la zone Natura 2000 du lit mineur du fleuve Var. > Le déplacement du MIN et le pôle agro-alimentaire de La Baronne, un non sens économique et écologique ! Nous l’avions déjà souligné lors de l’enquête publique sur le projet de mise en compatibilité du POS de la Gaude en décembre dernier : outre la consommation de 25 ha de terres nourricières, la localisation du futur pôle agroalimentaire va générer une série de nuisances : – création d’importantes nuisances sonores et imperméabilisation de grandes surfaces lié aux dimensions du bâti, – accroissement considérable de la circulation : 1200 mouvements de PL/J et 5200 VL/J avec 800 véhicules/ heure de pointe, et donc pollution atmosphérique accrue, – création d’un échangeur très proche de la zone village. Cette série de nuisances portera gravement atteinte à la zone Natura 2000 Basse Vallée du Var, comme l’a par ailleurs souligné lors de l’enquête publique l’autorité environnementale. Pour toutes ces raisons, nous sommes opposées au projet du PLU de la Gaude et au transfert du MIN et avons saisi la Commission des pétitions européennes à propos de la mise en danger de la zone Natura 2000 Basse Vallée du Var par les effets cumulés des opérations en cours.  » Annabelle Jaeger Conseillère régionale EELV déléguée à la biodiversité Représentant la Région au sein du Conseil d’administration de l’EPA OIN Plaine du Var Mari-Luz Hernandez Nicaise Conseillère municipale de Nice Conseillère métropolitaine de Nice-Côte d’Azur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *