« Le contrat insensé de l’écotaxe » Une caricature de l’époque Sarkozy qui explose aujourd’hui : jouer avec notre argent pour le perdre dans des Partenariats Privé Public bidons, Corruption, favoritisme … et bien sûr rien d’écolo BASTA !

Il faudra quand même changer de cap au niveau du gouvernement, car le fait que ce soit un media, Mediapart, qui révèle ce scandale est significatif de l’état de décomposition de la gouvernance française ! On voit que cette écotaxe, qui fonctionne très bien dans certains pays d’Europe où elle remplit parfaitement son rôle ( principe pollueur-payeur, dédommagement des dégâts causés à aux routes par les poids lourds, aide financière au développement du transport ferroviaire, diminution du nombre de camions au diesel, accidentogènes et cancérogènes … etc ), ne servira pas à grand chose telle qu’elle a été ( volontairement mal ) conçue par le gouvernement Fillon, sous la présidence Sarkozy.

Le début de l’article :

« Un contrat léonin souscrit au détriment des intérêts de l’État, des soupçons de favoritisme et de corruption, la menace de 800 millions d’euros à verser en cas d’annulation, une taxe qui ne répond pas aux objectifs de fiscalité écologique… La mise en place de l’écotaxe en France, imaginée et portée par la précédente majorité, tourne au scandale d’État.

Qui a signé le contrat de l’écotaxe ? Au lendemain de l’annonce de la suspension de la taxe sur les transports de poids lourds annoncés par Jean-Marc Ayrault, la pression politique monte au fur et à mesure que le gouvernement révèle les termes du contrat de partenariat public-privé dans lequel il se retrouve piégé. L’État devrait verser 800 millions d’euros de dédit à la société privée Ecomouv, chargée de la mise en place de cette taxe, si jamais il revenait sur sa décision de l’implanter dans les conditions arrêtées par le contrat.

800 millions d’euros ! La somme a sidéré l’ensemble des Français. « Il n’y a pas un scandale de l’ écotaxe, il y a un … »

http://www.mediapart.fr/journal/france/311013/le-contrat-insense-de-lecotaxe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *