Au Court-Circuit Café 4 Rue Vernier à Nice : Conférence/débat Jeudi 14 novembre 2013 à 19 h30 avec Daniel FIMBEL, Médiateur scientifique, militant environnementaliste  » Quelle(s) énergie(s) pour demain ? « 

Le Court-Circuit Café :

4 Rue Vernier à Nice, près de l’Avenue Malausséna entre les 2 arrêts de tram

 tél. : 09 83 67 22 93 

TRANSITION ENERGETIQUE nous dit-on, soit mais « transition » vers quoi ?

Dès l’origine, la direction est indiquée par les théoriciens du concept : l’espèce humaine sort pas à pas d’une ère technologique caractérisée par les ENERGIES de STOCK pour entrer peu à peu dans celle des ENERGIES de FLUX (d’un côté, les Ressources fossiles » emmagasinées par la planète mais en voie d’épuisement, de l’autre, les « Renouvelables » générées par la biosphère, mais  intermittentes et donc en quête d’optimisation industrielle).

Voilà l’horizon !

Pourtant, diverses stratégies économiques peuvent encore s’affronter dans cette perspective d’ensemble, plus ou moins rétives ou complices, plus ou moins recommandables et durables.

STRATEGIE de CONTOURNEMENT : relances ciblées du nucléaire. Nouveaux réacteurs, recyclage des déchets radioactifs, surgénération, transition vers la fusion (ITER, KSTAR, JET, etc…).

STRATEGIE D’AJUSTEMENT : celle du « bouquet » ou mix énergétique. Déploiement coordonné du nucléaire et des renouvelables (plus quelques dispositifs de Fossiles propres) pour sortir de l’ère carbone et de ses effets climatiques.

STRATEGIE D’ADAPTATION : celle dite de le « Troisième révolution industrielle ». Sortie programmée du nucléaire et du cycle carbone, montée en puissance et valorisation industrielle des Renouvelables, maîtrise de la demande par l’efficacité énergétique, transition vers les « Réseaux intelligents » (couplage Energie-Informatique pour réguler la consommation).

AND THE WINNER IS…

Il reste pour les tenants de l’éco-citoyenneté à confronter ces trois scénarios aux grands défis environnementaux globaux de l’époque nouvelle ; lutte contre le réchauffement climatique, mise en avant du principe de précaution, prise en compte des critères de « l’Empreinte écologique ».

Et voici que commencent à filtrer quelques lumières…celles d’un courant électrique qui, pour être alternatif, n’en serait pas moins continu…

Accueil à partir de 18 h avec possibilité  « apéro dinatoire » assiettes de toasts, -petits sandwiches, pizza, pissaladière,   etc… « 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *