COLLOQUE PUBLIC « Changement d’échelle de la bio : la coopération en débat » à Marseille le 26 mars 2014 à partir de 16h30 – AG FNAB (Fédération nationale de l’agriculture biologique)

colloque_ag_2014-47550

Moment fort de la vie du réseau FNAB, il s’agit aussi d’une première en PACA et d’une occasion unique de mettre en valeurs nos productions locales ainsi que les partenaires historiques de l’agriculture biologique régionale.

« Le développement quantitatif de la bio est un enjeu fort des politiques publiques. Après les objectifs du Grenelle de l’environnement (20% de bio en 2020), le programme Ambition bio 2017 a voulu se donner un horizon plus « réaliste » de 8% de la SAU en bio d’ici la fin du mandat alors que la France compte aujourd’hui 4% de sa surface agricole en bio. Certaines régions, comme Provence Alpes Côte d’Azur, comptent déjà plus de 10% de leur SAU en bio (15% pour PACA) et affichent des objectifs plus ambitieux encore.

Dès 2011, l’Assemblée générale de la FNAB a débattu des conditions qualitatives de ce développement de la filière bio au regard des opportunités et des risques du changement d’échelle. Cette réflexion a débouché sur une « recherche action » menée avec des producteurs et des chercheurs pour une « nouvelle économie bio » relocalisée, solidaire, équitable et surtout durable.

Au coeur de cette nouvelle économie bio, il y a la « coopération » entre les producteurs et les parties prenantes (aval, pouvoirs publics, consommateurs). Cette coopération prend des formes très diversifiées selon les territoires, les filières, les acteurs. Elle interroge la gouvernance au sein des structures que ce soient des organisations de producteurs bio, des coopératives ayant développées une activité bio à côté de leur activité conventionnelle ou encore des structures innovantes de coopération associant plusieurs types d’acteurs. Autour de témoignages variés ce colloque interroge les formes de coopérations. Dans quelles conditions sont-elles à même d’accompagner le développement d’une agriculture biologique durable ? Quel type de gouvernance peut garantir un équilibre entre les impératifs économiques et un projet éthique solidaire et durable ? Quant aux coopératives mixtes, peuvent-elles concilier ce développement de la bio sans conflit d’intérêt avec leur activité conventionnelle ? Quel rôle pour le réseau de la FNAB ? Quel rôle pour les pouvoirs publics ?

Programme
Accueil  : 16h30
16h50  : Introduction : Alain Delangle : Quelles coopérations pour accompagner un changement d’échelle de la bio ? – Marie Maurage : Mobiliser en PACA pour éveiller la coopération économique autour de la bio
17h15  : La coopération agricole et le développement de la bio Solebio, Philippe Girard, président : De la mise en place à la consolidation d’une organisation de producteurs bio de F&L dans le contexte de changement d’échelle. Teraneo, Exemple d’une coopérative de F&L de Languedoc Roussillon : Opportunité, demande des adhérents ? Quand, pourquoi et comment l’activité bio s’est-elle développée ? Coop de France : Quelle place des producteurs bio dans les coopératives ayant une double activité conventionnelle et bio ? En quoi les nouvelles lois, « Hamon » et « avenir agricole », impactent-elles la gouvernance des coopératives ?

Débat avec la salle
18h10  : De nouvelles formes de coopération pour une bio reliant acteurs et territoires Sicaba, Luc Mary : développer la bio et s’inscrire dans une SCIC territoriale
FRALIB : un projet de coopération ouvrière dans le cadre d’une filière bio PPAM
Conseil Régional PACA, Mireille PEIRANO, Vice-présidente : quelles politiques régionales pour accompagner le changement d’échelle de la bio en PACA ?

Débat avec la salle. 19h  : Conclusion par un grand témoin, Claire Lamine, sociologue à l’INRA (Ecodéveloppement, Avignon), présentation du programme de filières bio durable en Europe.

MERCREDI 26 MARS DE 16H30 À 19H30 À MARSEILLE DANS LE CADRE DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA FNAB :
AMPHITHÉÂTRE MPM – LE PHARO 58 BD CHARLES LIVON MARSEILLE
ACCESSIBLE EN BUS DEPUIS LES LIGNES N°81, 82 OU 83 : ARRÊT LE PHARO  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *