Essai des nouvelles Jaguar F-Type, dignes descendantes de la Type E, en tournée à Nice avec Jaguar France par le Dr André Minetto

photo 3-3 - copie

Photo : le Dr Minetto devant le véhicule n°107 ayant couru au 21 ème Rallye de Paris du 14 au 16 mars 2014 à Magny-Cours dans la Nièvre   

Spécialiste du domaine automobile, j’ai eu le grand plaisir d’être invité par Jaguar France ce mardi, pour piloter leur dernier félin d’exception : la gamme F Type. J’y suis allé avec mon gendre ( et mon co-pilote ), passionné aussi d’automobile. Nous avons été accueillis royalement par l’équipe de Jaguar France et notamment accompagnés ensuite par leurs pilotes pour prendre les commandes des véhicules mis à notre disposition.

f-type-12

Photo : La F-Type de 3/4 arrière, sublime

Le F-Type est un véhicule sublime lové dans son dessin, tout de courbes gracieuses croqué, et ses matériaux de haut niveau. Différents moteurs sont disponibles pour ce véhicule de course, rival de la vénérable Porsche 911 ou de la Ferrari 458, mais aussi de la Porsche Cayman haut de gamme, entre autres, avec un bon demi-cran au-dessus de cette dernière quand même !

Capture d’écran 2014-06-06 à 21.20.22

 

preview

Photos : quelques rivales, la Ferrari 458 et la Porsche 911 Carrera S

Le fait qu’il soit de conception très récente joue aussi en sa faveur, car le Cayman ( et le Boxter en cabriolet ) a été à la pointe de son segment à l’époque de sa sortie en 2005 ( 1996 puis 2004 pour le Boxster 1 et 2 ). Mais Porsche et Jaguar ne jouent pas dans la même cour et ne tentent pas la même clientèle …

Et ici, la présence d’un V8 aux côtés de 2 V6, est aussi un atout incontestable.

f-type-1

Photo : La F-Type et ses fabuleuses courbes vues de l’arrière

Tata Motors bravo !

J’apprécie fortement le fait que l’Indien Tata Motors ait permis à la marque de prestige britannique de revenir par le haut dans le paysage automobile mondial et en étant encore plus parfaite,  innovante et toujours avec un rapport qualité – plaisir – performances – prix imbattable ! Ford a fiabilisé les Jaguars, Tata les propulse vers le sommet de ce paysage automobile mondial que nous suivons à la loupe. Et laisse travailler en paix  et dans le respect de la tradition maison les ingénieurs, designers, techniciens, ouvriers …etc au Royaume Uni. Contrairement à certaines marques, chinoises, par exemple : l’exemple de SsangYong est là pour le prouver, qui a retrouvé son élan et ses clients, avec Mahindra autre constructeur indien.

Et Tata est en train de réussir là où Ford a échoué : étendre la gamme vers le bas sans galvauder ni banaliser ce félin exceptionnel ( bientôt la XE concurrente des BMW série 3 ).

Et ensuite il va continuer à diversifier la gamme vers le haut avec l’arrivée d’un SUV premium en 2015, concurrent du cousin Range Rover, du Cayenne de Porsche et autres … ou plutôt du Porsche Macan ou du Range Rover Evoque, des futurs Lamborghini Urus, Maserati Levante,   Alfa Romeo C-SUV et autres Bentley ou Aston Martin.

0_0_860_http___i.haymarket.net.au_Galleries_20130910040742_Jaguar-C-X17-SUV-Concept-22[2]

Photo : Le futur SUV médium, le XQ ( issu du concept car CX17 ) qui devrait sortir en 2015-2016

La F-Type digne héritière de la type E

En effet, la XK 8 puis XK II sont beaucoup plus grandes et on 2 + 2 places.

Voici d’abord la description par Jaguar :

« « R » ( pour Race = course ) est synonyme d’intensité et de sensations de conduite décuplées. La F-TYPE R est la représentation ultime de la F-TYPE : la plus puissante, la plus dynamique, la plus exaltante et la plus sensuelle… C’est la voiture de sport par excellence.

  • V8 5L Suralimenté 550ch CEE avec un couple de 680Nm CEE
  • 0-100 km/h en 4,2 secondes
  • Différentiel actif électronique avec commande vectorielle de couple (Torque Vectoring)
  • Kit carrosserie R »

Déjà toute un lot de promesses en quelques couplets qui mettent les sens en émoi. Seront-elles vraiment tenues ? Nous allons vite le voir, le pilotage commence et je me glisse dans l’élégant, mais sportif cockpit !

Jaguar_E-Type_Coupé

Photo : La type E produite de 1960 à 1975 et qui fait toujours rêver …

J’ai donc commencé l’essai par la F Type R coupée ayant dans son écrin moteur un V8 de 550 cv ( 495 cv sur le cabriolet ). Un moteur bien connu pour moi dans sa mouture 420 cv, ici en livrée encore plus riche en équidés de course : de vrais purs sang arabes … ou indiens, qui ne demandent qu’a piaffer, de concert avec les rugissements du célèbre félin américain. El yaguar, qui porte bien son nom, puisque ce terme américain ( les vrais, pas les British ou les Latinos et qui n’ont aucun rapport avec les Indiens qui possèdent Jaguar, nom dont on les affuble stupidement ! ) signifie  » Fauve qui bondit pour attraper sa proie » !

Tout un programme qui tient toutes ses promesses, croyez en votre pilote préféré !!

photo 1-2

Photo : La F-Type V8 essayée par le Dr Minetto

J’ai ensuite essayé un cabriolet pourvu du V6 de 380 cv, magnifiquement décoré par l’Union Jack … le rendant encore moins discret que les autres modèles pourvus d’un pelage félin plus sobre et discret, presque trop. Mais bon quelle que soit la fourrure, tout cela est So British !! Dehors ET dedans. Un nouveau régal avec encore et toujours polyphonies de rugissements félins, toucher des matériaux sensuels, subtilités et finesses de l’électronique et à nouveau, brutalité ou suavité, à votre guise, de la cavalerie hautement disponible.

A noter que la F-Type sera bientôt équipée d’un moteur quatre cylindres 2 litres turbo de 280 ch ( le downsizing toujours et encore ! ), d’une version V8 de 600 cv, et aussi d’une version 4 roues motrices. Elles seront commercialisées dans les mois qui viennent. Cela répond à la concurrence, notamment celle de Porsche, mais aussi Mercedes, BMW et Audi ( groupe Volkswagen ) ou Aston Martin, Maserati et Ferrari pour les V8 ( avec compresseur pour la F Type ).

photo 4 - copie

Photo : Les 4 F-Type à l’essai, amenées à Nice, pour une demie journée, escale du tour de France de ce mois de mai, par des pilotes de Jaguar France devant la nouvelle concession Jaguar qui vient d’ouvrir à Nice : une « Union Jack », une noire, une grise et une blanche

Les plus :

– pas de version diesel cancérogène

– le downsizing avec le futur quatre cylindres

– lignes superbes

– prestige de la marque intact et depuis 5 ans, à nouveau conquérante

– qualité et diversité des moteurs ( avec ceux qui arrivent )

– les futures versions 4 roues motrices

– technologies innovantes

– caractère sûr mais joueur

– aspect et qualité des matériaux

– plaisir brut de pilotage

– le V 8 impérial, dominateur, ténor et suave

– la V6 ( 380 cv ) très agréable et qui donne aussi de la voix comme tout grand félin qui se respecte mais un ( tout petit ) cran en dessous du V8, bien sûr

–  combien de G subis : vous pouvez le savoir grâce à l’ordinateur !!

– un levier permet de libérer l’échappement et de laisser rugir la bête encore plus

f-type18

Photo : La F-Type et son cockpit très sportif mais accueillant

Les moins

– pas encore de version hybride respectueuse de l’environnement, de notre santé et du climat

– l’imitation carbone, matériau peu valorisant

– le caractère joueur des 2 roues motrices à savoir dompter ( surtout V8 )

Jaguar C-X75 Jaguar C-X75

Photo : Le concept hybride Jaguar C-X75, doté de portes en élytre, a célébré les 75 ans de la firme de Coventry lors du salon de Paris 2010, ne sera pas commercialisé. Il comportait deux moteurs électriques de 150 kW chacun à un moteur thermique 4 cylindres 1,6 litre. Cumulant compresseur et turbocompresseur, ce dernier débitait la puissance de 495 ch, soit au total  838 ch et un couple de 1 000 Nm. Ce n’était qu’un rêve qui passe, mais il devrait influencer un production hybride dans quelques années … quand Jaguar aura terminé l’extension et le renouvellement de sa gamme ( 2017 ? ) 

Jaguar en chiffres

Jaguar et Land Rover ont connu les meilleurs chiffres de leur histoire en 2013. Le constructeur automobile Jaguar Land Rover (JLR), faisant partie du groupe indien Tata Motors, a ainsi vu ses ventes battre des records. Avec 425.006 véhicules vendus, cela donne une une hausse de 19% par rapport à 2012 : c’est un bilan très flatteur.

Dans le détail, le constructeur a vendu 348.338 voitures quatre quatre Land Rover, soit 15% de plus que l’année précédente selon un communiqué de JLR. Les ventes de luxueuses Jaguar ont quant à elles augmenté de 42%, avec 76.668 véhicules écoulés.

De façon paradoxale, Tata Motors est connu en Inde notamment pour avoir créé et vendu la voiture à 100 000 roupies … soit 1 200 € actuels !  La Nano qui se fraie un chemin sur le marché indien où je l’avais découverte il y a quelques années. Elle attaque maintenant par le haut avec ses 2 marques prestigieuses qu’elle a reprises en 2008 à Ford qui ne savait plus les faire prospérer. Belle réussite ! BRAVO TATA !

Tata va surtout investir 3,24 milliards d’euros ces prochaines années. « Nous revendiquons l’héritage britannique de nos marques, a rappelé Ratan Tata. Il repose sur des voitures rapides, attrayantes, aussi sophistiquées que possible et utilisant cuir et bois. La gamme Jaguar devrait être étendue d’ici à cinq ans dans le même esprit que BMW avec ses séries 7, 5 et 3. Une série 3 reste une BMW et pas un produit de masse. Nous poursuivrons les mêmes objectifs avec nos voitures d’entrée de gamme. »

3_4_av_schulte_xe_d_image_photo_leader

 Photo : La future XE ( interprétation de l’Automobile Magazine ), rivale des Mercedes Classe C, Audi A4, BMW série 3,  Infiniti Q50, Lexus IS, … etc

Jaguar enregistre la plus forte croissance, notamment en Allemagne, Inde et USA

Un succès dont le PDG, Ralf Speth a annoncé dans un communiqué :

« L’année 2013 s’est révélée très positive pour Jaguar Land Rover grâce à la forte demande continue de véhicules dans toute la gamme ». « Notre capacité à nous concentrer sur le design, la technologie, l’innovation et la qualité a permis à JLR de séduire des clients sur plus de marchés »

photo 4-3 - copie

 Photo : L’arrière très réussi du cabriolet … mais encore plus sublime en coupé

Pour conclure, deux regrets :

– un grand, que Jaguar ne se soit pas mis à l’hybride essence – électrique sur ce nouveau modèle … comme Porsche le fait depuis quatre ans maintenant. Je roule au quotidien avec un véhicule hybride essence – électrique depuis quelques semaines et j’apprécie beaucoup l’efficacité, l’excellence technologique, la sobriété et le côté écolo : zéro émission en électrique et modification des habitudes de conduite du conducteur. J’ai choisi ce type de moteur car auparavant j’ai roulé au GPL pendant 16 ans jusqu’à il y a quelques mois, et ceci avec 3 véhicules, 2 coréens ( Ssang Yong ) et un français en dernier ( Peugot 307 SW ). Je retiens de cette expérience beaucoup de plaisir et aucune contrainte. Et un regret, que la France ai laissé tuer dans l’oeuf par le lobby diesel ce mode d’énergie alors qu’il a fonctionné et fonctionne encore dans les principaux marchés automobiles de la planète : USA, Japon, Corée, Europe ( Italie, Pays Bas, Turquie … etc ).

– un petit regret, que la marque au fauve bondissante, le célèbre Leaping cat, ai mis un peu de faux carbone, qui ne trompe personne … en tout cas pas moi hélas, dans une des finitions du cockpit : so chocking !!

Mais bon, cela n’enlève pas les qualités exceptionnelles de ces vitrines technologiques, toutes d’aluminium vêtues ( matériau qui a remplacé l’acier depuis pas mal d’années chez Jaguar avec succès pour alléger le poids, donc diminuer les consommations et donc la pollution. Avec, cerise sur le gâteau,  pour conforter l’effort écolo, économiser l’or noir, préserver nos poumons et le climat en ville, un système stop-start.

Enfin, j’attends avec une impatience non dissimulée la moûture électrique qui devrait arriver dans quelques temps, espérons-le !

photo 3-2

 Photo : devant le nouveau concessionnaire Jaguar à Nice La Plaine
A découvrir sur le site Jaguar :

http://www.jaguar.fr/index.html

F-TYPE COUPÉ
« La F-TYPE est l’incarnation parfaite de la sportivité. Elle vous promet des sensations exceptionnelles. Une alliance de performances, de réactivité immédiate, de maniabilité, de raffinement et de convivialité. Le moteur Jaguar V6 3 litres Essence Suralimenté 340 CH CEE assure des performances optimales. « 
F-TYPE S COUPÉ
« Conduite irrésistible, conception séduisante, la F-TYPE S ajoute plus de puissance avec un moteur V6 de 380 CH suralimenté et une série de technologies de conduite sophistiquées. Elle est équipée d’un différentiel à glissement limité, de suspensions sport et du système Adaptive Dynamics. »
you-know-you-want-one
Photo : La F-Type : l’époustouflante vue de dessus avec son toit vitré
F-TYPE R COUPÉ
La F-TYPE R est la définition même de la voiture de sport. Équipée du moteur V8 5 Litres Suralimenté de 550 CH CEE, et développant un couple de 680 Nm CEE, elle offre une expérience de conduite sans précédent. Son potentiel est exploité au maximum – 0-100 km/h en 4,2 secondes – et le fait figurer parmi les meilleures de sa catégorie, en matière de puissance mais également de rapport poids/puissance. La F-TYPE R tire également le meilleur parti de sa structure ultra-rigide, lui permettant une plus grande agilité et une meilleure maîtrise de la puissance du véhicule. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *