« Les chômeurs ne doivent pas devenir les boucs émissaires d’une politique en échec » communiqué d’EELV ( Europe Ecologie les Verts )

Si vous n’arrivez pas à lire cet email, cliquez ici

 

Lettre d'information EELV

COMMUNIQUÉ

« Quelques jours après avoir reconnu que la politique était « un échec », le ministre du Travail annonce vouloir généraliser le « contrôle des chômeurs ». Pour EELV, le problème du chômage ne vient pas des chômeurs !… Stigmatiser les chômeurs ne permettra en rien d’inverser la courbe du chômage, par contre cela ne fait que renforcer un discours trop courant qui consiste à culpabiliser ceux qui perdent leur emploi, à surcharger la mission de ceux qui travaillent déjà dans des conditions difficiles à Pôle Emploi.350 000 offres d’emploi non pourvues ne signifient en rien qu’une partie des chômeurs n’est pas assez efficace dans sa recherche d’emploi, cela signifie juste qu’il existe des temps nécessaires sur le marché de l’emploi pour ajuster « offre et demande » diraient les économistes. Enfin rappelons que le nombre de demandeurs d’emplois s’élève aujourd’hui à 5,3 millions de personnes dont la quasi-totalité rêverait de trouver un emploi.

Pour lutter efficacement contre le chômage, il est urgent, répétons-le, d’investir dans les filières d’avenir qui créent de l’emploi durable : de la rénovation à l’agriculture bio en passant par le développement des énergies renouvelables, ce sont des centaines de milliers d’emplois non-délocalisables que l’on peut créer et stabiliser.

Les marges de manoeuvre existent, elles supposent cependant de revoir les dispositifs existants comme le pacte de responsabilité ou le CICE pour en faire de véritables leviers de développement de filières d’avenir.

Julien Bayou et Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *