Communiqué de presse de l’association  » La Clé des Champs Non à la reconstruction de la prison de Nice sur place  » et du Comité de quartier Saint Roch Vauban

Comité de quartier Saint Roch Vauban

10603762_879017892150347_5277940396316991955_n
 » Manifestation citoyenne contre une nouvelle prison à Nice Est le samedi 14 mars à 15h.
Le maire de Nice a proposé la construction d’une nouvelle prison de 800 places à Nice Est ( cf Nice Expression de Février ) alors qu’il s’y oppose sur les terres des Iscles à Saint Laurent du Var. Les habitants de Nice Est aspirent à autre chose pour leur quartier.
Nombreux sont ceux qui se sentent sacrifiés et trahis par cette proposition d’autant plus que le maire de Nice s’est toujours prononcé depuis 2008 en faveur d’une délocalisation de la prison de Nice en dehors de la commune. La maison d’arrêt de Nice est surpeuplée ( 650 prisonniers pour 363 places ) et vétuste ( construite en 1887 ) et il est urgent dans l’intérêt général de trouver enfin une solution à sa reconstruction. Cependant une prison n’a plus sa place en plein centre ville et il n’existe aucun terrain suffisamment grand à Nice pour accueillir une maison d’arrêt moderne de 10 hectares dans de bonnes conditions. A la place, nous réclamons des infrastructures publiques et de loisirs, des espaces verts, des commerces et des stationnements ainsi qu’une politique de logements maîtrisée car nous dénonçons la sur-urbanisation croissante dans nos quartiers ( 40 % de logements sociaux dans le canton 8 et un risque de ghettorisation contre 11 % en moyenne à Nice ).Nous avons adressé une lettre ouverte au maire de Nice le 5 janvier dernier qui est restée sans réponse.C’est pourquoi l’association de riverains de la prison de Nice  » La Clé des Champs non à la reconstruction de la prison de Nice sur place  » et le Comité de quartier Saint Roch Vauban organisent une manifestation citoyenne le samedi 14 mars à 15h contre une nouvelle prison à Nice Est. Le cortège se réunira rue Maréchal Vauban face à la caserne Auvare et se rendra ensuite jusqu’à la place Don Bosco à proximité de l’esplanade du Palais des expositions en traversant la nouvelle passerelle du Paillon et en remontant l’avenue Maréchal Lyautey. Un parcours de 1,2 km réparti à parts égales entre les rives Est et Ouest du Paillon et qui symbolise l’union des habitants de ces deux quartiers qui s’opposent ensemble à cette proposition du maire de Nice.Débat public avec les candidats aux élections départementales du canton 8 le lundi 16 mars à 18h.

A l’approche des élections départementales, nous avons également convié le lundi 16 mars à 18h les candidats du canton 8 à venir débattre sur la thématique : Destins croisés, quel avenir pour la maison d’arrêt de Nice et quel avenir pour les quartiers Gendarmerie Lyautey Bas Pasteur et Auvare Vauban ?
Les candiats du Front de gauche, du parti Socialiste et du Front National nous ont confirmé leur présence.
Les candidats UMP UDI qui déclarent pourtant dans un tract de campagne qu’il s’agit  » d’un enjeu stratégique pour le quartier Lyautey Gendarmerie  » ont décliné notre invitation.

Cette réunion publique devait avoir lieu dans la salle Laure Ecard mise à disposition par le Conseil Général des Alpes Maritimes qui nous avait confirmé par écrit son accord le 24 février dernier. Cependant quelques jours après que les candidats UMP UDI aient décliné notre invitation, nous avons été informés le 3 mars, un jour après avoir calé la logistique technique de la salle, que la salle ne pouvait finalement pas nous être allouée, une intervention de maintenance sur la climatisation devant avoir lieu ce jour là entre 8h et 20h sans pouvoir être décalée.
Nous déplorons ce facheux concours de circonstances d’autant plus que la salle Laure Ecard nous a été reproposée à partir du 30 mars soit le lendemain du second tour des départementales.

Cette réunion publique se tiendra donc finalement dans la salle de l’association Le Hublot située 16 rue de Roquebilière à Nice qui a accepté de nous mettre sa salle à disposition. Nous espérons qu’aucune intervention technique ne sera programmée ce jour là d’autant plus que cette salle ne dispose pas de chauffage.

Nous invitons les habitants du quartier qui se sentent concernés par le sujet à venir nombreux écouter les candidats qui ont accepté de venir débattre de ce sujet. D’autres élus et personalités politiques nous ont également confirmé leur présence.

Vous remerciant par avance de bien vouloir relayer ces deux évènements organisés par des habitants de Nice Est investis dans l’avenir de leur quartier  et en espérant également votre présence pour les couvrir médiatiquement.  »

Philippe Hiller

Association  » La Clé des Champs non à la reconstruction de la prison de Nice sur place « .

Jeanine Costamagna

Comité de quartier Saint Roch Vauban.

André Minetto

Comité de quartier Saint Roch Vauban

Nice Ecologie

2 réflexions au sujet de « Communiqué de presse de l’association  » La Clé des Champs Non à la reconstruction de la prison de Nice sur place  » et du Comité de quartier Saint Roch Vauban »

  1. bien le constat est amère , je remarque que les arbres centenaires ne sont dits remarquables et par conséquent n’entrent pas de plein droit dans leurs  » droits » un droit de protection existe pour les arbres .
    Cet effet de décapitation des grands arbres vaut tout aussi bien pour la ville que pour les campagnes . ceci est d’autant plus inquiétant tant pour la destruction de la biodiversité insectes , oiseaux que pour le maintient des sols
    Conséquences à v enir non seulement si aucune replantation n’est faite accélération radicale et non r éversible du réchauffement climatique , agravation de nos états de santé par les co2 des insdustries voitures et chauffages domestiques et ensuite d ‘ordre phychologique un constat a é té fait qu’en ville plus cette dernière contient d ‘espaces verts et d’arbres moins grande est la criminalité , donc un mieux être un é quilibre de nos énergies de vies étant compensée généreusement par ces organismes vivant . nous faisant partie d’un tout par conséquent dans la mesure ou l’un est manquant ou plus abondant il y a rupture d’équilibre d’harmonie du chaos renait l’ordre !
    accrochons nous donc . sans jeu de mot nous scions la branche de plus en plus court sur laquelle nous sommes assis
    bien à tous et aux arbres qui restent
    pour ma par en expl en c ampagne pour raison de profit ou d’assainissement de terrain et par effet de mode avec les poeles à combusion par copeaux de bois
    très en vogue actuellement , les arbres des haies certains centenaires et plus se dont décapités par vingtaine dans les champs , je connais un champ dans lequel s e trouvait 3 magnifiques chènes centenaires , ils ont été abattius du jours au lendemain , ils étaient situés en ligne en plein milieu de champ
    cela fait mal au coeur ce non respect du temps d e creéation de la nature ce qu’elle fait en 1 sciécle ,nous l’éléminons en 2 heures ! avec des moyens aujorud’hui iultra perfectionnés . le jour où une civilisation totalement étrangère à la notre débarquera pour nous éléminer de la même façon on comprendra ce qu’auront érpouvé tous les organismes vivants plantes et animaux de nor pratiques désinvoltes de servitudes ! la planète ne nousa pas été donnée , mais nous sommes vivant avec elle et tout ce qui vit et avec le cosmos , tout ceci ne s era pas sans conséquences sur notre futur devenir
    de ,notre humanité la nature et l’odre cosmique r eprendra ses droits en raison du déséquilibre magistral que nous aurons fait subir à la planètes
    nous devons être totalement conscient de tout c ela pour nos enfants et petits enfant et pour les générations à v enir si nous voulons que l’homme existe encore dans encore des siècles à venir .

    1. Bonjour, vous faites parfaitement le tour de la question. Hélas pour notre planète est pour l’humanité, car les conséquences de nos exactions se retrouvent sur toute la planète. Et aussi bien pour la nature, mers et océans compris, que pour les êtres humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *