Archives mensuelles : juillet 2015

Halte au massacre de notre patrimoine végétal niçois ! Abattage suite : massacre imprévu de platanes bd V Hugo

image001

L’an dernier à la même époque je me mobilisais avec Jeanine Costamagna ( Présidente de Comité de quartier nissart ) afin de dire non aux abattages d’arbre de façon incohérente et massive en cours ou en prévision.

Et nous alertions aussi une énième fois sur les risques d’un « tram » souterrain.

Belle manifestation en août bien couverte par les médias mais au regard des thèmes nous aurions aimé voir des dizaines de milliers de Niçois se mobiliser pour leur ville.

Maintenant le massacre de notre patrimoine végétal continue et cela était prévisible malgré les assurances et belles paroles lénifiantes que nous avions reçu à l’époque ! Et aussi malgré les écrits soporifiques et dithyrambiques reçus en réponse à nos courriers avec un peu de retard …

Rappel de l’article sur notre action en août 2014 :

 

Le Dr André MINETTO, Président de CIVILIZATION INTERNATIONAL : » Bonne fête de l’Aïd el-Fitr 2015/1436 … 5775 ! Bonne fête de l’espoir ! «

 » AID MOUBARAK A TOUS LES MUSULMANS !  »

La fin du mois sacré du jeûne est traditionnellement déterminée par l’observation – à l’œil nu ou au télescope – de la nouvelle lune du mois de Chawwal.

Rappel de la devise de CIVILIZATION INTERNATIONAL

« Unir nos espérances et respecter nos différences pour servir un idéal commun de paix et de respect mutuel »

association de géostratégie solidaire et de dialogue inter-culturel

Préambule

Le monde Euro-Méditerranéen est un creuset qui peut donner le meilleur ou le pire. Son histoire est marquée par ces deux extrêmes de façon indélébile mais en tendant vers l’infini des deux côtés ( avec la Shoah notamment vers l’infini néant ). Et selon l’utilisation que nous ferons de ce formidable potentiel et les décisions que nous prendrons ( ou ne prendrons pas ! ) notre avenir, proche et plus lointain, sera très différent. Le judaïsme, l’Islam, mais aussi le christianisme y ont joué, et joue encore un rôle majeur, mais ils sont trop souvent souvent détournés de leur éthique originelle et utilisés à des fins bassment matérielles d’instrument décisifs de pouvoir, de domination et d’écrasement. L’inquisition espagnole, quintescence du crime contre l’humanité poussé au délire, en est une abominable illustration dur de très longs siècles. La demande de béatification de celle qui l’a instauré et imposé démontre que le mensonge, l’indifférence et la persuasion qui il avait AUSSI de très bonnes choses qui en sont sorties, sont de redoutables alliés de ces abominations qui n’osent pas s’assumer comme telles.

Et là, les politiques en auront la plus grande responsabilité. Car ni la démagogie, ni la fuite en avant, ou en arrière, avec l’ultra-nationalisme archaïque qui renaît et se banalise de plus en plus chez les peuples européens (au sens large, incluant russes, états-uniens …etc ) ou l’intégrisme sectaire qui se diffuse lentement et sûrement en miroir dans les sphères encore fortes et victimes des premiers, ne créeront les conditions d’une vie future harmonieuse. Car les deux sont mortifères pour nos sociétés et nos citoyens de ces deux sphères qui se regardent de travers avant le fantasme de l’attaque finale portée par une infime minorité de chaque côté. Mais minorités très agressives, parfois meurtrières et toujours très activistes en paroles ou en actes, malheureusement.
Alors que cette vie matérielle doit être bâtie dans le respect mutuel et la coopération sans arrière pensées. Le triste blocage ( prévisible ) de l’UPM ( Union Pour la Méditerranée ) doit nous pousser à rebondir et à agir très vite. Le Printemps arabe doit être aidé. Mais il doit l’être sans AUCUNE arrière pensée mercantile ou géostratégique de bas étage et court thermiste ! Aucune nouvelle manoeuvre politicienne venant de pays d’Europe ( ou d’ailleurs ) n’est tolérable, car l’issue dans les trois pays où les dictateurs ont été chassés est très incertaine ( Tunsie, Egypte, Libye ).

La courageuse et laborieuse volonté de Barack Hussen Obama, pour le Moyen Orient notamment, au début de son premier mandat ( difficilement concrétisée hélas et qui s’est étiolée depuis ) était un des éléments fondateur de ce processus ( et qui prenait la suite du travail accompli par Bill Clinton ). Ce processus pouvait aboutir à une zone stable, prospère économiquement et pionnière dans les énergies renouvelables et novatrice dans l’utilisation soutenable des ressources : eau, pêche, agriculture raisonnable, extraction des matières énergétiques dans le respect des populations locales et de l’environnement ( Niger, Mali par exemple ), et plus active dans la protection de la nature. Les forces économiques locales disponibles peuvent aussi encore se rejoindre ( Pays arabes, du Golfe notamment, Turquie, Israël, Sud de l’Europe, U.E. ). C’est à des années lumières des terribles désastres créés par la politique de G. W. Bush et de Poutine notamment, et dont les séquelles actuelles qui n’en finissent pas d’endeuiller familles, communautés et pays, vont durer de trop nombreuses décennies dans le Sud Ouest de l’Asie, débordant en Afrique, mais aussi dans le monde entier.

Mais cette affirmation d’une suprématie états-unienne irréaliste, cette volonté de croisade et de dressage des peuples qui ne l’acceptent pas ( ou plus ) et la suite de l’action mondiale du rouleau compresseur des complexes industriels, ou issu de certaines multinationales hors industries, allié au complexe militaire ( et du poids de services comme la CIA par exemple ) ont fini par retrécir et de rendre infime l’action de Barack Hussein Obama. Et de faire le deuil de l’espoir qu’il avait fait naître. Malgré un énieme reprise de « discussions » après 4 ans de vide et de malheurs, notamment pour la population de la Palestine.
On a hélas à faire face à l’alliance, devant des intérêts communs à court terme, de ces complexes et d’extrémistes en tout genre.

Ce qui se passe actuellement à Gaza ( non reconstruction de tous les bâtiments détruits par les multiples agressions israéliennes, misère, chômage dû à un blocus criminel, manque de médicaments … etc, etc ) et en Cisjordanie dépecée et au peuple brimé, insulté, humilié, torturé sans fin, et de façon plus large en Palestine et en Israël mais aussi au Moyen Orient avec les suites chaotique de l’invasion de l’Afghanistan et de l’Irak par Bush ( et par le sRusses avant en Afghanistan ), le soutien de Poutine à la terrible dictature syrienne notamment qui va faire imploser la Syrie demain, comme l’Irak aujourd’hui,  l’évolution politique au Liban, l’installation, l’aide fourni en douce et l’extension rapide d’un « émirat » du Moyen Orient, la persécution des Chrétiens d’Orient, une terrible guerre au Yemen, la dictature d retour en Egypte, la persistance du groupe extrémiste Al-Shabaab en Somalie, l’extension du conflit avec Boko Haram dans tous les pays riverains du Lac Tchad … etc, est redoutable pour l’avenir de la région, mais aura de plus en plus de répercutions dans le monde entier en commençant par notre grande région Euro-Méditerranée. 

Nous devons nous réveiller bien vite et travailler TOUS ENSEMBLES, avant qu’il ne soit trop tard, car les défis sont énormes et toutes les bonnes volontés de quelque origine qu’elles soient sont les bienvenues.

Bonne fête de l’Aïd el-Fitr !

Dr André MINETTO
Président de CIVILIZATION INTERNATIONAL
Vice Président PACA de la Fédération MOSAÏC, Pôle Civilisation – Dialogue interculturel
Créateur et animateur pendant 18 ans du « Magazine d’information Géostratégique » sur RADIO CHALOM NITSAN

L’Aid Al Fitr

C’est le jour qui suit l’ultime jour du mois sacré du Ramadan et du Jeûne.
La coutume de l’Aid Al Fitr, veut que les croyants musulmans, qui ont fait le jeûne du Ramadan, visitent leurs proches et leurs amis, pour présenter leurs vœux de l’Aïd, les fidèles doivent aussi apporter leur aumône pour la rupture du jeûne, (Zakat el-Fitr). Le jour de l’Aid Al Fitr, le croyant musulman, doit aussi se rendre à la Mosquée, afin de prier, la prière s’appelle salatou el aïd.

 » Le jeûne est terminé, l’heure est à la fête. L’Aïd el-Fitr, qui marque le début du mois de Chawwal, est donc fixé cette année en France au mardi 30 août, date à laquelle les musulmans, qui ont pratiqué le quatrième pilier de l’islam, pourront célébrer la fin du mois de Ramadan.
Nous voilà à la veille de la nuit de Destin, Laylat al-Qadr, où les mosquées se remplissent et les dévotions se multiplient.
Cette nuit qui annonce la fin du Ramadan, ce mois qui chamboule notre quotidien : les heures de repas changent, le rythme des journées ralentit et celui des nuits s’accélère entre jeûne, prières, récitations du Coran… et les mauvaises habitudes sont momentanément abandonnées, les familles s’invitent plus que d’habitude…

Il y a comme une magie de Ramadan, qui touche tout un chacun, même ceux qui ne pratiquent pas le jeûne.
Cette magie s’intensifie la nuit du Destin, même ceux qui ne prient pas d’habitude lèvent leurs mains vers Dieu cette nuit-là, car c’est la nuit de l’espoir, l’espoir de voir sa vie changer pour le meilleur.  »

N’OUBLIEZ PAS ! Ce week end les 3,4,5 juillet c’est la fête de la Place Garibaldi.

nl2_fiesta_garibaldi_2015

N’OUBLIEZ PAS ! Ce week end les 3,4,5 juillet c’est la fête de la Place Garibaldi. L’association Boulegan Sian NIssart rendra hommage à Garibaldi le 4 juillet et invite ses membres et sympathisants ainsi que les associations niçoises à se rassembler à la permanence de Boulegan au 1bis rue Caïs de Pierlas à partir de 18h30 afin de participer au défilé (départ 19h30) et à la commémoration garibaldienne (à 20h-20h30) Place Garibaldi.

Le programme des festivités :
—VENDREDI 3 JUILLET—

19h : Concert inaugural Piano-Voix, offert par l’association Giuseppe Garibaldi

—SAMEDI 4 JUILLET—
11h : Fanfare,

14h : Conférence Christian Maria,

15h : Chorale Stoufa Gari (sous les arcades et dans la Chapelle du St-Sépulcre)

16h30 : Sélection de Courts-métrages « A la Rencontre du Cinéma Niçois » (Cinéma Mercury)

17h30 : Poèmes et Contes Niçois dits par Joan-Pèire Baquié (podium),

18h Batacuda,

19h : « Going back to Nissa la Bella » de C. Passuello (Cinéma Mercury)

20h00 : HOMMAGE A GARIBALDI PAR BOULEGAN SIAN NISSART

20h30 : Spectacle Misteri au coumussariat de Reinat Toscano par le Rodou Nissart (Maison des associations)

21h30 : Concert,

—DIMANCHE 5 JUILLET—

10h30 Conférence Richard Pogliano (Place Garibaldi Rendez-vous devant la statue)

11h : Visites guidées du Vieux Nice,

14h30 : Rencontre avec Luc Thévenon (chapelle du St-Sépulcre)

15h15-16h15 : Nice la Belle

15h : Départ du Théatre de Verdure et remonté de la Coulée Verte de la Fanfare de Turin, des Lanceurs de Drapeaux, Chasseurs Alpins, offert par le Comité Nice et la Ville de Nice,

16h30 Exhibition sur la Place Garibaldi lanceurs de drapeaux et fanfare italienne

17h : Dépôts de gerbes au pied de la statue, discours des officiels,

17h30 : Balleti par Nice La Belle

Nice Conseillers municipaux – Lettre de Marc Concas à Olivier Bettati suite à l’annonce au sujet de la liste régionales 06 FN conduite par ce dernier

Je partage bien évidemment l’étonnement et le rejet de ce choix fait par Olivier Bettati. C’est un suicide politique par démagogie et facilité. Et cela tourne le dos à l’épopée de Mon Parti c’est Nice qui avait convaincu en peu de temps et hors parti de nombreux-ses Niçois-es.

« Olivier,

Tu viens de m’annoncer que Marion MARECHAL LE PEN, tête de liste FN pour la région PACA, vient de te confier la tête de liste du FN pour les Alpes Maritimes.

Tu imagines aisément les dégâts irréparables que cause un tel reniement et le trouble que jette cette annonce auprès de tes ex-colistiers et des 14.000 niçois qui t’ont fait confiance l’an dernier.

Je crois utile de te rappeler que nous avions fait une liste commune aux élections municipales de mars 2014, sur deux engagements forts :

– faire de la politique autrement, en dehors des partis, en plaçant les citoyens au cœur du débat d’idées et en transcendant le clivage gauche-droite.

– adopter une charte éthique dénonçant le cumul des mandats.

Quelques semaines après les élections municipales, j’avais pu noter avec surprise ton empressement à être candidat aux élections sénatoriales de septembre 2014, mais j’avais mis cet empressement sur le compte d’une démarche collective, destinée à assurer la promotion de nos idées et la valorisation de notre mouvement dénommé MON PARTI C’EST NICE, au titre évocateur.

Quelle ne fut pas ma surprise de constater à la lecture de la liste sénatoriale dont tu avais pris la tête, et à la lecture de la profession de foi adressée à tous les grands électeurs de ce département que les belles déclarations d’intention sur l’unité et le dépassement des clivages avaient disparu.

Ta campagne sénatoriale s’est résolument inscrite dans ton camp d’origine à savoir celui de la droite, m’expliquant qu’il était nécessaire de t’adresser à la frange politique majoritaire de ce département.

Je t’en ai donné acte, avec le résultat que l’on sait.

Une fois la séquence des sénatoriales passée, nous sommes entrés dans la campagne des élections départementales et m’appliquant à moi-même la charte éthique signée le 9 janvier 2014, j’ai annoncé mon intention de ne pas me présenter aux élections départementales, puisque je venais d’être élu au conseil municipal de NICE jusqu’en 2020.

Je mettais ainsi en conformité ma situation avec mes propres engagements, et c’est en ce sens que je t’ai interrogé à diverses reprises pour connaître tes intentions.

Il m’a fallu attendre la veille du dépôt des candidatures pour apprendre que tu ne serais pas candidat aux élections départementales, sans qu’une conférence de presse n’ait été organisée pour expliquer ta position, ainsi que j’avais pu le faire en son temps.

Dans l’intervalle, Andrée ALZIARI-NEGRE a quitté notre groupe pour retourner chez l’actuel Maire de NICE, sans que nous n’ayons débattu des raisons de son départ, même si je n’ignore pas que la culture d’opposant politique est un exercice difficile au quotidien. Je peux en témoigner.

C’est dans ce contexte d’ambiguïté qu’ont surgi depuis quelques jours ces rumeurs détestables, laissant croire que le gaulliste et le chiraquien que tu es, aurait soudain renoncé à ses valeurs républicaines, pour non seulement adhérer au FN mais surtout en être le porte étendard, comme tête de liste dans le département des Alpes Maritimes.

Les rumeurs étaient malheureusement fondées.

Le choix que tu viens de faire ne te permet plus d’exercer les fonctions de Président du groupe MON PARTI C’EST NICE, au sein du conseil municipal de NICE.

En effet, les 14.000 niçois qui nous ont fait confiance t’ont donné pour mandat de porter leur voix au conseil municipal et non pas de rejoindre le FN un an seulement après cette élection.

Par respect pour nos électeurs et nos colistiers, je te demande de bien vouloir quitter le groupe MON PARTI C’EST NICE.

Tu m’as indiqué que Benoit KANDEL allait te rejoindre dans cette démarche. Il n’a pas cru devoir m’en informer.

J’en prends toutefois bonne note et l’invite lui aussi à quitter le groupe.

Je suis persuadé que tu as murement pesé les conséquences de ce choix et tu sais que tu ne peux plus représenter le mouvement que nous avions crée en mars 2014.

Il y va de la crédibilité de la parole publique. »

Marc