Nice le Conseil municipal de trop lundi 25 avril 2016 : « Nous ne sommes pas dupes des intentions du maire. Ce conseil municipal extraordinaire n’a pas lieu d’être

Conseil municipal de lundi Nice: « Nous ne sommes pas dupes des intentions du maire.
Ce conseil municipal extraordinaire de lundi n’a pas lieu d’être.

En utilisant tous les prétextes pour refuser l’implantation d’une mosquée dans la plaine du Var, le Maire attise et instrumentalise le climat délétère qui règne ces derniers mois en France.
Les 5 délibérations qui nous sont proposées n’ont pour seule et unique intention que de pointer du doigt une communauté.

En s’immisçant dans les affaires d’un culte, le Maire transgresse la loi de 1905 sur la séparation de l’église et de l’Etat qui assure non seulement la liberté de conscience mais aussi celle des moyens des organisations religieuses à pratiquer leur culte sous le contrôle des services de l’Etat afin d’éviter toutes dérives sectaires comme la loi l’exige.

En ces temps difficiles pour notre pays, traversé par une crise sociale, politique et économique, il appartient aux élus de la république, que nous sommes, d’apaiser les débats et d’être des fédérateurs du vivre ensemble en respectant scrupuleusement la laïcité.

Nous ne pouvons pas accepter que Monsieur le Maire joue avec les institutions de notre république à des fins électoralistes.

Le débat qui se prépare sur les élections partielles dans la 5ème circonscription des AM, qu’il entend préserver du FN, n’a rien à gagner dans des surenchères nauséabondes. Nous le ferons savoir lundi et ne tomberons pas dans le piège d’un faux débat sur la laïcité que le maire de Nice nous tend. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *