SCOOOP: « La Flying Shard, la Bentley de tous les plus …et de tous les moins !  » de Laurent Chevallier paru dans le dernier Sports Auto

« La Flying Shard, la Bentley de tous les plus …et de tous les moins !
Quelques années après Aston Martin et sa Cygnet, la marque de Crewe présentera au prochain Mondial de Paris sa première citadine qui sortira en 2019 pour fêter dignement les cent ans de la marque prestigieuse. La Flying Shard ( l’éclat volant ) est appelée ainsi pour rappeler la fière tour de verre qui se dresse au coeur de Londres et qui la domine : The Shard. Le bâtiment le plus haut d’Europe, lors de son inauguration.

Et cela sera le premier fruit de l’accord signé tout récemment entre VAG et FCA puisque ce sont Bentley et Abarth qui vont collaborer pour créer cette citadine sportive de très grand luxe.
C’est une citadine comme nous les aimons à Sport Auto et qui sera digne d’être une Bentley : 345 cv, 425 Nm, le 0 à 100 en 3,5 s. Et ceci grâce au système électrique que vient d’inaugurer le Bentayga hybride présenté à Genève. Ce qui lui permettra de ne pas polluer et d’avoir une autonomie exceptionnelle de 135 km en ville. Elle sera donc bien accueillie dans les rues devenues propres et calmes de Londres.

Elle sera la Bentley de tous les plus. La citadine la plus rapide du monde avec 255 km/h. La Bentley la plus courte avec ses 3,75m. La plus légère, mais elle pèsera 1 555kg quand même. La plus écolo aussi…

Mais aussi la Bentley de tout les moins. Celle qui rejette le moins de CO2 avec seulement 0,25 g/km. Celle qui consomme le moins d’essence avec ses 0,5 l / 100 km. La moins chère avec un tarif qui serait en dessous de 100 000 € ! Mais aussi la moins logeable avec deux petites places puisque les places arrières accueillent les batteries qui, excellente innovation, servent aussi pour isoler le cockpit quand le moteur thermique fonctionne, Bentley oblige ! Elle n’aura pas de coffre non plus car il est occupé par le moteur électrique.

Elle sortira uniquement en version Speed avec la somptueuse finition Mulliner driving.
Elle sera fabriquée dans l’usine qui a vu tant de Rolls et de Bentley merveilleusement fabriquées à la main, car n’oublions pas que c’est Bentley ( et le groupe VAG ), qui a hérité de l’usine et du savoir faire historique en 2002, aux dépends de BMW. Il ne devrait pas y avoir de W12 ( fabriqué aussi à Crewe ) sous son capot.

Ah ! Que nous avons hâte être au 29 février 2019 pour découvrir cet  » Eclat Volant « , fier héritier du B ailé qui sera la cerise sur le royal gâteau d’anniversaire des 100 ans de sa Majesté Bentley ! «

Sports Auto 2018
Photos : Aksyonov Nikita

https://www.behance.net/gallery/62498773/Bentley-City-Car

Bentley Flying Shard

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *