.

Accueil | Déclaration de candidature | Biographie | Contacter le Dr. A. MINETTO

" Nous ne sommes pas là pour promouvoir une écologie de punition mais une écologie de solutions "

Animateur et créateur du MAGAZINE D'INFORMATION GÉOSTRATÉGIQUE

Sur Radio Chalom Nitsan.

Un monument classé et un joyau de nos quartiers Est : l'Eglise St Roch

Le boulevard St Roch et son tram, progrès indéniable,

mais revers de la médaille : pas d'arrêt minute et pas de places de livraison prévus suffisamment !

A la manifestation du Collectif des Comités de quartiers,

dont il est Vice Président, le 14 octobre 2009, contre la ligne 2 du tram sur la Prom'

A l'Assemblée Générale de l'APIL St Roch en mai 2010,

dont il est membre du Bureau

Avec Guy Marimot, Conseiller municipal Vert,

à une conférence de Vert l'Avenir ( dont le Dr André Minetto fait partie ), avec le Pr Marc Dufumier le 22 novembre 2008 à Mouans Sartoux

A la Journée d'Action autour du climat

Le samedi 24 octobre 2009 à Nice

Avec Corinne Lepage, Députée européenne, lors du colloque d'Europe Ecologie à Aix

Le 18 octobre 2009

Le 29 avril 2009, à la manifestation de soutien au candidat de Patrick Mottard,

Sami Cheniti, à la cantonale partielle du Nice 12

Journée d'étude sur cette "Eco"-Vallée bidon, avec Michèle RIVASI, députée européenne, entourée par des candidats EELV, d'Annabelle JAEGER, Conseillère régionale, de Joelle FAGUER, Conseillère régionale, Conseillère municipale à Grasse.

Rencontre EELV à NICE le 27 janvier 2011 sur les actions de nos élus régionaux pour l'emploi au PECOS (Pôle d'ECOnomie Solidaire); des candidats niçois et de G à D Joelle FAGUER et Annabelle JAEGER, conseillères régionales et Mari-Luz NICAISE, Conseillère municipale de Nice

Un des acteurs de la défense du bâtiment Costanzo depuis février 2010, ex-trésorier du Comité de défense Riquier-Barla-République-Risso; voir ses communiqués de presse du 8 juin 2010, 6 juillet 2010 et sa réponse au Comité de défense

L'interview du lundi 20 septembre 2010 sur DIRECT NICE après son communiqué de presse du 17 septembre 2010: "Déni de démocratie, abattage d'arbres, dégradation du cadre de vie, manque d'information et de concertation: ça suffit !"

Le Dr Minetto lors d'une manifestation pour la défense de la Vallée du Paillon le 20 avril 2009 contre l'incinération de déchets industriels toxiques à l'usine de ciment de Contes


mardi 28 septembre 2010

Autour du stade Vauban début d'abattage massif de dizaines d'arbre ( suite ) : Manifestation demain, mercredi 29 septembre à 17h30 à l'appel du Comité de quartier Saint Roch - Vauban


La précédente manifestation soutenue par le comité de quartier Riquier - Risso - Barla - République et organisée par le Comité de quartier Saint Roch - Vauban et sa Présidente, Jeanine Costamagna (Photo L.B.)

Rendez-vous au jardin à côté du stade Vauban à 17h30 !

Vous pouvez aussi (re)lire mon article du 15 septembre :

" DERNIERE MINUTE : Autour du stade Vauban début d'abattage massif de dizaines d'arbres sans information préalable des citoyens ! "

et mon communiqué de presse du 17 septembre :

NICE: " Déni de démocratie, abattage d'arbres, dégradation du cadre de vie, manque d'information et de concertation : ça suffit ! "

lundi 27 septembre 2010

Réunion publique du Comité de Défense des quartiers RIQUIER RISSO BARLA RÉPUBLIQUE mercredi 29 septembre 2010 à 18h rue Smolett à Nice

DERNIÈRE MINUTE 29 septembre à 20h

Suite à cette réunion il a été décidé d'organiser une rencontre en octobre sur le thème de l'insécurité grave subie par les riverains et les commerçants de la place Armées du Rhin ses environs et qui s'est beaucoup aggravée depuis 6 mois rendant leur quotidien invivable. Une situation inadmissible qui s'enkyste sans réponse concrète et efficace de la Municipalité niçoise.

COMMUNIQUÉ

" Réunion publique du Comité de Défense des quartiers Riquier Risso Barla République

Elle aura lieu le :

mercredi 29 septembre 2010 à 18h

dans la salle de la FSGT, 27 rue Smolett à Nice

Un ordre du jour très important nous attend avec notamment : les problèmes de circulation que nous subissons de plus en plus, le point sur le Centre Costanzo., la ligne 2 du tram dans nos quartier

Venez très nombreux. "

RENSEIGNEMENTS :

Serge AMATO, Vice Président 06 10 85 16 35

André MINETTO, Trésorier 06 89 95 00 91

Ubu roi à Nice Est, quartier du Mont Boron ( suite ) : un arrêt de bus qui avait la bougeotte et qui avait été mis n'importe où, enfin stabilisé au bon endroit !


L’arrêt des Liserons devrait trouver son emplacement définitif à hauteur du 178, boulevard du Mont-Boron.(Photo Cyril Dodergny)

La suite de mon article du 1er septembre
" Ubu roi à Nice Est, quartier du Mont Boron : un arrêt de bus qui a la bougeotte, mis n'importe où et qui est dangereux ! Encore un aménagement de sécurité ?? "

La mobilisation des citoyens a payé et la raison l'a enfin emporté ! Si ça pouvait être partout pareil, dans tous les quartiers de Nice !

A lire en entier dans NICE MATIN :

Mont-Boron: l’arrêt de bus voyageur va se poser au 178

http://www.nicematin.com/article/societe/mont-boron-l’arret-de-bus-voyageur-va-se-poser-au-178http://www.nicematin.com/article/societe/mont-boron-l’arret-de-bus-voyageur-va-se-poser-au-178

Les riverains sont satisfaits : le poteau va être déplacé... pour la dernière fois

Lire la suite

samedi 25 septembre 2010

Une agréable journée : notre visite du " site incomparable, et du bâtiment unique ", qu’est le fort du Mont-Alban, restitué au Comté de Nice en 2007 - Histoire et photos


Vue aérienne du fort du Mont-Alban. Source : ECPAD

Chaque monument qui passe sous la responsabilité de la Ville se voit honoré par un drapeau niçois; excellente initiative que je salue ( Photo F. M. )

A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2010, il est proposé pour la première fois au public l’ouverture du fort, sa visite commentée et les explications sur l’exposition qui lui est consacrée.
La ville de Nice nous invite ainsi à cet événement exceptionnel jusqu'à la fin du mois; qui devrait ensuite être prolongée sous une forme un peu différente. Je vous engage à y aller. Ça vaut largement le coup !

Le fort du Mont Alban qui domine nos quartiers Est fête ses 450 ans. Une longue restauration s'annonce, pendant plusieurs années, car l'état général est assez délabré, malheureusement. Mais pas une rénovation qui serait moins soucieuse de vérité historique ! C'est l'un des rares exemples des premières fortifications entièrement conçues en fonction des progrès de l'artillerie; puisque l'on a tenu compte de la nouvelle portée des canons, beaucoup plus importantes, et c'est le premier fort qui résistait à leurs tirs
La France en devient propriétaire au moment de l'annexion du Comté de Nice en 1860. Classé monument historique en 1909, il est racheté à l'Etat par la ville de Nice en 2007 pour 1 € symbolique. Lorsque Frédéric Mitterrand l'a visité, il a proposé avec humour 2 € pour le racheter, nous a malicieusement répété Jean Marc Giaume lors de la visite !
C'est à 15h30 que nous avions réservé notre visite guidée. Visite faite donc, cette fois-ci, par Jean Marc Giaume, Conseiller municipal, qui nous a fait partager ses connaissances historiques et sa fougue pour défendre notre patrimoine nissart. Une ondée était hélas au rendez-vous lorsque nous sommes sortis du bâtiment sur son toit pour y admirer toits polychromes, échauguettes et vue magnifique ( mais nuageuse et humide ).

Le fort de Mont-Alban est un ouvrage militaire construit entre 1557 et 1560 sur l’ordre d’Emmanuel Philibert, Duc de Savoie, par l’architecte Domenico Ponsello, à la suite du siège de 1543.

La première pierre est posée le 5 avril 1557. Construit par le duc Emmanuel-Philibert ( 1528-1580 ), l’un des princes de la Maison de Savoie. Et pas par Vauban, contrairement à d'autres forts de notre région.

Rappelons enfin que la réservation par téléphone est obligatoire pour cette visite, auprès du centre d’information du patrimoine ( 04 92 00 41 90 ).

Voir aussi Chemins de Mémoire :

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichelieu.php?idLang=fr&idLieu=1401

Voici les photos ( Photo F. M. )

Vues intérieures :

Lire la suite

" Le PORT de NICE coeur poumon économique du 06300 une cocotte minute en ébullition " à lire sur NICE RENDEZ-VOUS


Vous pouvez voir mes articles précédents dans cette rubrique "Port".

Il ne s'agit pas de refaire quelques trottoirs et un peu de goudron autour du port. Mais penser global et avoir une vision de l'avenir de notre ville, de nos quartiers et de notre port. Etre proche des habitants, de leur désirs et de leur galère. Mais aussi des commerçants, professionnels libéraux, artisans ... etc. Comprendre les besoins des compagnies maritimes et autres acteurs qui participent à la survie économique portuaire. Et d'agir en concertation réelle avec et pour tous ce petit monde, même si les intérêts et les avis sont parfois divergents.
Au plan écologique, le transport côtier des marchandises et des personnes par navettes côtières ( non polluantes et peu bruyantes bien sûr ) est une évidence. Donc traffic supplémentaire bien venu sur le plan économique mais à gérer pour les nuisances générées.
Donc un travail de prospective à avoir dans les plus bref délais. Pour exposer une vision vivable, viable et désirable pour notre ville dans 10, 20 ou 30 ans et pour le bien général, et non pour quelques privilégiés ou les intérêts inavouables d'une infime minorité. Et en conséquence, mettre en place une structure de réflexion-concertation-décision largement ouverte en se fixant des objectifs économiques, écologiques, sociaux et artistiques pour ce centre capital de la vie niçoise que constitue ce port

Et voici l'article à lire en entier sur Nice Rendez-vous :

" PORT NICE CORSE - Le succès de la récente Fête du Port ne doit pas brouiller le regard: le bassin Lympia est loin d’être à la fête… En dépit d’un cadre idyllique, d’une voirie embellie bien que peu pratique (avec l’utilisation détournée de tous les sites de livraisons) et malgré les yachts rutilants, notre port est une cocotte minute au bord de l’implosion.

... "

http://www.nicerendezvous.com/car/201009249282/le-port-de-nice-coeur-poumon-economique-du-06300-une-cocotte-minute-en-ebullition.html

vendredi 24 septembre 2010

"Il faut réduire les déchets à la production pour qu'on ait moins d'emballages" interview du Dr André MINETTO sur NICE PREMIUM


Le CNIID Centre National d'Information Indépendante sur les Déchets

http://www.cniid.org/

Le début de l'article de NICE PREMIUM :

" En matière de gestion des déchets, la région PACA est en retard par rapport à d’autre régions. Nice Premium a interrogé André Minetto, le Délégué de CAP 21, le parti écologiste présidé par Corinne Lepage, pour connaître son opinion sur la gestion des déchets azuréens. Pour lui, la responsabilisation des citoyens est primordiale "il faut expliquer. Si on l’explique au citoyen, il est apte à comprendre et il le fera plus volontiers."

Nice Premium : Que pensez-vous de la politique de la Ville en matière de gestion des déchets ?

André Minetto : Il y a différentes thématiques.

... "

A lire en entier sur NICE PREMIUM :

http://www.nice-premium.com/article/-il-faut-reduire-les-dechets-a-la-production-pour-qu-on-n-ait-moins-d-emballages-.6101.html

Ces thématiqes des déchets sont d'actualité avec l'Enquête publique sur le Plan d'Elimination des Déchets et Assimilés qui est en cours. Et surtout avec l'énorme retard pris à Nice et sur la Côte d'Azur.

Vous pouvez donc (re)lire mon article du 12 septembre :

" Enquête publique sur le Plan d'Elimination des Déchets et Assimilés jusqu'au 8 octobre 2010 : comment rattraper l'énorme retard pris par notre département des Alpes Maritimes ? "

La thématique des déchets est en effet d'actualité avec l'Enquête publique sur le Plan d'Elimination des Déchets et Assimilés qui est en cours.
Et par exemple, le fait de consommer "local" et de ne pas trop utiliser les produits issus de l'industrie agro-alimentaire est une piste incontournable. Les AMAP et les magasins de proximité faisant travailler nos agriculteurs locaux, de même que nos marchés niçois sont un excellent moyen de diminuer les emballages et suremballages. On emballe beaucoup moins un produit qui va faire quelques kilomètres que s'il doit faire des milliers de kilomètres.

Il existe donc, en 2010, une alternative à l'enfouissement ou l'incinération.

Lire la suite

Polychromes propose du 23 au 30 septembre 2010 son festival cinéma appelé " L’été indien "


A Nice avec Polychromes, l’été Indien sera lumineux...

Du 23 au 30 septembre, l’association niçoise Polychromes propose la 2e édition de son festival cinéma l’ÉTÉ INDIEN.

Des projections en avant-première, en présence de réalisateurs et comédiens, des films sélectionnés à Cannes et à Berlin...
8 jours de cinéma et de plaisir !

http://www.polychromes.fr/


Programme des films en avant-première, en présence de réalisateurs, et de comédiens. Cette manifestation s’accompagne d’un brunch associatif et de soirées conviviales…

Un aperçu du programme :

Lire la suite

jeudi 23 septembre 2010

Travaux en cours : réaménagement de la place du Pin, modifications des sens de circulation et passage protégé déplacé

RÉAMÉNAGEMENT DE LA PLACE DU PIN

" Depuis lundi 13 septembre 2010, Nice Côte d’Azur et le Conseil Général des Alpes-Maritimes débutent les travaux de réaménagement de la Place du Pin, lieu emblématique du quartier du Port.

Ce projet de proximité a été élaboré en collaboration avec les comités de quartiers et les commerçants de la place au travers de plusieurs réunions de concertation.

Cet aménagement va permettre de redynamiser tout un quartier historique et populaire avec la création d’un espace dédié aux piétons, une circulation apaisée, un nouveau mobilier urbain et des plantations d’arbustes méditerranéens viendront embellir cette place.

Le dallage réalisé sera un véritable lien avec la Place Garibaldi, ainsi qu’un clin d’œil historique à l’ancien chemin de Villefranche-sur-Mer.

Lire la suite

mercredi 22 septembre 2010

Limitation de l'utilisation d'animaux lors d'expériences scientifiques grâce à la nouvelle législation européenne : un pas sur la bonne voie !



L'utilisation d'animaux lors d'expériences scientifiques devrait bientôt diminuer conformément à une nouvelle législation, approuvée par le Parlement européen mercredi 8 septembre 2010, qui veille à établir un équilibre entre l'amélioration du bien-être animal et la contribution à la recherche contre les maladies.

Ce n'est qu'un début, et un pas sur la bonne voie qui demandera encore une évolution importante ! L'animal n'est pas une marchandise. Toute souffrance inutile DOIT être supprimée ou mieux évitée.

Vivre autrement, c'est aussi cela.

mardi 21 septembre 2010

Transport et déplacement à Nice : partager la voirie en diminuant les vitesses, une nécessité ! Plus il y a de vélos, plus la ville est sûre et apaisée


Dessin Le Chat © Philippe Geluck http://www.geluck.com/

Mon slogan, les villes à 30 km/h : indispensable pour des villes apaisées et des rues partagées.

Dans de nombreuses villes étrangères 1/3 des déplacements se font à vélo, 3% chez nous. Et peut-être encore moins à Nice ... ce qui peut s'expliquer aisément !

Voici un avis et des idées que je partage, et des solutions que j'approuve.



" L'urbanisme "tout voiture" conçu et réalisé depuis 30 ans a imprimé dans les esprits la notion de territoire à défendre.



Ceci amène à stigmatiser toute une population comme les soi-disants cyclistes ou inversement les autres usagers alors que toutes les études et statistiques infirment la réalité d'ensemble.



Le vélo est le mode de déplacement le moins dangereux pour les autres.



Cette culture de territoire à défendre a pollué toutes les mesures de sécurité routière. Le développement durable, les déplacements doux, nécessitent et imposent la notion de partage de voirie au profit des faibles, piétons et vélos.

Lire la suite

DERNIERE MINUTE : travaux place St Roch ( Nice )


Un mini cours Saleya sur la place Saint Roch ?

Les travaux de réhabilitation de la place commenceront le 5 octobre 2010.

Avec 1 mois de retard sur le programme annoncé lors de la réunion publique de juin, par E. CIOTTI et C. ESTROSI.

Ceux de l'ancien local PEUGEOT ont commencé.

Vous pouvez (re)lire mon article du 22/06/2010 :

" Résumé de la réunion publique du 17 juin à Nice sur les travaux d'aménagement de la place St Roch : les travaux vont enfin commencer ! "


samedi 18 septembre 2010

Vidéosurveillance: fausse propagande gouvernementale (et niçoise), vraies réponses aux questions que vous vous posez ! Plus de sécurité passe par un plan gobal avec plus de lien social et de solidarité

Comme je l'écris souvent, la vidéosurveillance n'est pas la panacée, ni LA réponse aux problèmes d'insécurité réels ou ressentis qui planent sur notre société. Et dont on nous rebat tellement les oreilles, que ça commence à nous les échauffer sérieusement !
Et ce n'est certainement pas de la vidéoprotection comme on nous le vante de façon mensongère et hautaine à Nice. Ça se saurait ! Royaume Uni, plus de QUATRE MILLIONS de caméras et pas d'amélioration notable, ni bien sûr proportionnelle au coup exorbitant. Car, entre autre, il n'y a pas le personnel suffisant devant et derrière les caméras ( 4,2 millions, une caméra pour quinze habitants ! ).
Rappelons que les caméras ne remplacent surtout pas les policiers, ce n'est qu'un complément ! De luxe et ostentatoire !

Un début de solution à l'épineux problème, c'est déjà de moins mettre en avant les délinquants et criminels en tout genre, y compris en col blanc et y compris les passes droit en tout genre et les petits arrangements avec la règle, norme, loi ... Et de ne pas les transformer en héros ou "people".

L'exemplarité

Ce rôle, y compris d'un ministre, ou d'un fils de président, quand c'est dans ce sens là, est beaucoup plus important vis à vis des jeunes ( et des moins jeunes ) qu'on ne le croit souvent.

Lire la suite

Synthèse des points abordés par le conseil Municipal de Nice du 17 septembre 2010 pour Nice Est ( hors l'Ariane ) sur les 132 dossiers abordés

Un tour d'horizon complet de nos quartiers Est. Et quelques thèmes généraux importants concernants des thèmes écologiques notamment.
Et pour la fourrière automobile, rappelons qu'elle quitte le 31 rue Fontaine de la ville suite à la mise en oeuvre d'un complexe immobilier très important à sa place.
Un point est important :
la mise à disposition par la ville de NICE à la Communauté urbaine Nice Côte d'Azur, de diverses parcelles communales pour l'aménagement d'une gare routière avenue des Diables Bleus sur le site de Saint Jean d'Angély; superficie des parcelles concernées : 11 325m².

Je suivrais les décisions votées hier et en ferais des articles dès que cela sera utile.

Synthèse

1.1 Chrono 1992 Délégation de Service Public de la Fourrière automobile de Nice - Avenant modifiant le contrat de la DSP Il est proposé au Conseil municipal d'accepter le principe d'un avenant au contrat de délégation de service public concernant la fourrière automobile de Nice.

2.2 Chrono 1901 Lancement de la seconde édition du concours les Trophées de l'Environnement. Il est proposé au Conseil municipal d'approuver le lancement de la seconde édition du concours des Trophées de l'Environnement fin septembre 2010 et de réserver une enveloppe budgétaire sur le budget 2011 de la collectivité.



2.3 Chrono 1887 Adoption par la ville de Nice de la charte éco-manifestation de la Communauté urbaine Nice-Côte d'Azur. Afin de réduire l'impact sur l'environnement des manifestations sportives, culturelles et sociale organisées par la ville de Nice, il est proposé au Conseil municipal d'adopter la charte éco-manifestation mise en oeuvre par la Communauté urbaine Nice-Côte d'Azur.

5.4 Chrono 1809 Université Saint Jean d'Angély - construction de la Bibliothèque universitaire et de la Maison des sciences de l'homme - restauration de l'horloge du bâtiment de l'Etat Major - convention de mécénat. Il est proposé au Conseil municipal d'autoriser monsieur le Maire ou son représentant à signer la convention de mécenat à intervenir avec les sociétés EIFFAGE et CRYSTAL qui prennent à leur compte la rénovation de l'horloge du bâtiment de l'Etat Major, faisant partie de l'Université Saint Jean d'Angély.

Lire la suite

Journées Européennes du Patrimoine : (re)découvrons les beautés de notre région niçoise !

" Remontez le temps en découvrant ou redécouvrant le patrimoine niçois les 18, 19 et 20 septembre 2010.

Les musées, les archives, les bibliothèques et tous les autres bâtiments historiques et culturels vous ouvrent leur portes, découvrez le programme...

Les inédites 2010”
Hit visites commentées inédites sur les traces des hommes et des femmes qui ont fait Nice.
Sur réservation / Centre d’Information du Patrimoine / 75, quai des Etats-Unis
04 92 00 41 90 - 06 76 98 68 16 / centre.patrimoine@ville-nice.fr

Sur Nice.fr :
http://www.nice.fr/Actualites/Journees-Europeennes-du-Patrimoine

Samedi et dimanche à 9h30 et 14h30
Durée : environ 2 heures

DE CARLO FELICE A GARIBALDI :

“Nice envahie, annexée, transformée, libérée, restaurée”

Lire la suite

vendredi 17 septembre 2010

COMMUNIQUE DE PRESSE - NICE: " Déni de démocratie, abattage d'arbres, dégradation du cadre de vie, manque d'information et de concertation : ça suffit ! "


Le lundi 20 septembre sur DIRECT NICE

COMMUNIQUE DE PRESSE

" Déni de démocratie, abattage d'arbres, dégradation du cadre de vie, manque d'information et de concertation : ça suffit !

Au niveau du stade Vauban et de ses environs vient de débuter un abattage massif de dizaines d'arbres sans explication ni information préalable des citoyens. Il semblerait que ces arbres aient subi un arrosage excessif source de maladie et de gaspillage du précieux liquide. Heureusement que Nice veut être une ville "verte" !! Ville verte de façade en trompe l'oeil, oui.

Un nouveau déni de concertation et d'information qui additionné aux précédents dans nos quartiers deviennent lassants et que je condamne à nouveau.

Après l'abattage du micocoulier bicentenaire le 29 juillet boulevard Pape Jean XXIII, les nombreux autres arbres détruits avant, et ceux qui risquent de l'être lors des travaux de réhabilitation de la place Saint Roch, on dirait que cette ombre apaisante et fraîche procurée aux rues de notre ville méditerranéenne dérange. Les arbres mis en remplacement, quand il y en a, ne procure en effet pas beaucoup d'ombre, poussant uniquement vers le haut, sans parler des palmiers, qui en plus coûtent plus cher pour leur taille obligatoire, elle. Il est inadmissible que le minéral remplace de plus en plus le végétal alors que le retour des végétaux dans la ville, de préférence ceux de notre région, est une nécessité.

Il ne faut plus que cela se reproduise. Il FAUT donc que la population et les associations soit enfin informées systématiquement AVANT et qu'elles aient la possibilité de participer aux décisions qui touchent la vie quotidienne et la qualité de vie. C'est le sens de la démocratie.

Dr André MINETTO

Délégué CAP21

Parti écologiste présidé par Corinne LEPAGE

jeudi 16 septembre 2010

« Investir sur la solidarité » : soutenez l'appel interassociatif du 14 septembre 2010 ! Signez l'appel en ligne

Comme je l'ai fait, vous pouvez signer l'appel en ligne.

http://www.investirsurlasolidarite.org/

" Les conséquences sociales et humaines de la crise économique ajoutées à celles de la crise de l’endettement public préoccupent au plus haut point les associations chargées de la mise en œuvre des principes de la solidarité. Elles constatent sur le terrain la montée des périls humains et sociaux.

A ces crises notre société répond plus que jamais par le repli sur soi. Par ailleurs, les politiques sociales paraissent toujours davantage subordonnées aux seuls objectifs économiques et, maintenant, aux seuls objectifs financiers.

Ce sont, inévitablement, les plus fragiles qui vont, les premiers, faire les frais de cette décadence de la solidarité (personnes handicapées, malades, personnes âgées, personnes en situation d’exclusion sociale et professionnelle…). Ce sont des droits fondamentaux de la personne qui disparaissent (droit à la santé, droit au travail, droit à une vie décente…).

Aujourd’hui, nos associations, qui s’efforcent de maintenir le lien social dans cette période troublée, sont mises en cause dans leurs missions, comme parfois dans leur existence, par de multiples décisions désordonnées de réduction des financements publics. Qu’elles émanent de l’État, des collectivités locales, ou encore des organismes de sécurité sociale, les décisions, auxquelles s’ajoutent des réformes financières lourdes de conséquences, comme celle de la tarification des Établissements sanitaires et médico-sociaux, ne paraissent guidées par aucune cohérence, ni aucune autre logique d’ensemble que la réalisation d’économies.

Ainsi la solidarité devient actuellement la variable d’ajustement des politiques publiques. Cette solidarité, base de notre protection sociale, valeur fondamentale du pacte républicain, doit être défendue.

Elle est à la fois une nécessité immédiate, économique et humaine, et un investissement de long terme.

Nous, associations de solidarité qui représentons des millions de personnes (adhérents, bénévoles usagers, salariés de nos services et établissements), nous estimons qu’il est, plus que jamais, temps de reposer les bases d’une société dans laquelle la solidarité est partagée par tous.

Nous lançons donc un appel citoyen pour un avenir solidaire et une société activement respectueuse des droits fondamentaux de chacun.

Et l’avenir commence aujourd’hui ! "

mercredi 15 septembre 2010

DERNIERE MINUTE : Autour du stade Vauban début d'abattage massif de dizaines d'arbres sans information préalable des citoyens !

Depuis hier, quartier Saint Roch, le début d'abattage par le service des espaces verts de la mairie a débuté sans explication ni information préalables autour du stade et des installations sportives.

Heureusement que Nice se veut être une ville "verte" ( lol ) !! Ville verte de façade en trompe l'oeil, oui.
A part au niveau de la gestion des espaces verts où de véritables efforts ont été réalisés avec des progrès notables par la Direction Adjointe des espaces verts de Nice. Voir par exemple la plaquette ( en PDF éventuellement ) sur comment faire son jardin "bio".

Encore une attitude étonnante où on prend le citoyen pour des gens passifs. Ce nouveau passage en force est grave !

Un nouveau déni de concertation et d'information qui additionnés deviennent lassant et que je condamne.

Des réactions à venir avec en premier lieu l'interview de Jeanine COSTAMAGNA, Présidente du Comité de quartier Vauban - St Roch, dans le Nice Matin de demain ou après-demain.

Après l'abattage du micocoulier bicentenaire le 29 juillet boulevard Pape Jean XXIII, et les nombreux autres arbres détruits avant, on dirait que cette ombre apaisante et fraîche procurée aux rues de notre ville méditerranéenne dérange et choque certains ! Les arbres mis en remplacement, ( quand il y en a ! ) ne procure en effet pas beaucoup d'ombre ( sans parler des palmiers, qui en plus coûtent beaucoup plus pour leur taille obligatoire, elle ). Et on a de plus en plus, hélas, le minéral qui remplace le végétal, comme sur la place Masséna.

DERNIERES MINUTES

Vendredi 17 septembre


L'article, à lire en entier dans NICE MATIN :

Soutenus par le comité de quartier Riquier-Risso,-Barla- République et le conseiller général Jacques Victor (PCF), les riverains ont manifesté hier soir devant le stade Vauban.
(Photo L.B.)

http://www.nicematin.com/article/societe/stade-vauban-les-riverains-hostiles-a-labattage-des-pins

Une quarantaine de pins doit être abattue. Les habitants se rebiffent

« C’est un massacre à la tronçonneuse ! Ils vont ratiboiser tous les pins ! » Jeanine Costamagna s’étrangle. La présidente du comité de quartier Saint-Roch Vauban hausse la voix pour couvrir le bruit des engins qui scient, taillent dans le vif et débitent sans frémir les pins qui bordent le stade : « Tous les arbres qui sont marqués d’un point rouge vont être abattus. J’en ai compté au moins 41, c’est une hécatombe. Ce n’est plus un stade, c’est un cimetière ! ».

Alice, depuis le banc du square d’où elle contemple la « scène barbare », grince : « Des Attila de la pelouse, ceux-là ! Il ne leur faut que quelques minutes pour réduire des pins majestueux en pauvres souches ». Colette ironise : « Nice ville verte, bonjour ! »

jeudi 16 septembre

Après information auprès du service municipal concerné, que j'ai appelé le jeudi matin et où tous les renseignements utiles m'ont été fournis, l'information a bien été transmise mais pas publiée ensuite !
Il semble aussi d'après les riverains que les arbres aient subi un arrosage excessif. Gaspillage d'eau inadmissible quelques jours après la Semaine mondiale de l’eau de Stockholm ( du 5 au 10 septembre 2010 ); à Nice on dilapide le bien commun si précieux, alors que près de 900 millions de personnes dans le monde n’ont pas accès à une eau potable de qualité et 2,6 milliards ne disposent pas d’installations sanitaires de base.

Ma conclusion :
Il FAUT donc que la population soit enfin informée systématiquement et qu'elle ait la possibilité de participer aux décisions qui touchent sa vie quotidienne. C'est le sens de la démocratie.

Canton, Conseil Général, Conseiller Général : késako ( qu’es aquò ) ? Et le plan du canton NICE 3


Le plan de notre canton, NICE 3 : Riquier, Saint Roch, Saint Jean d'Angelly, bas du Mont Boron près de Riquier ...

Avec comme limites sur 3 côtés, la rue Barla ( partie Nord ), le Paillon, l'avenue Denis Semeria et sur le 4ème côté, le canton NICE 12 .

Le canton est défini comme une subdivision administrative d'un arrondissement ... Bon on est bien avancé avec ça !!

Voici un article, à lire en entier sur NICE PREMIUM :

" ...
Alors que sont les élections cantonales ?

Tous les 6 ans, les Français doivent se rendre aux urnes pour élire des Conseillers généraux. Ces derniers éliront à leur tour le Président du Conseil Général renouvelé tous les 3 ans.

Ces conseillers, renouvelés eux aussi par moitié tous les 3 ans, ont pour mission de gérer la politique du département qui comprend la création des services publics départementaux, la gestion des biens du département et son budget. Concrètement, le Conseil général est chargé de la gestion des collèges, de la protection de l’enfance, des services sanitaires et vétérinaires, du RMI, etc.

Il s’agit d’un scrutin uninominal majoritaire à deux tours comme pour les élections présidentielles et législatives. On aurait tendance à croire que cette institution ne dispose pas d’un grand budget. Pourtant, il est beaucoup plus élevé que celui des régions. En 2007, le budget des Conseils généraux se chiffrait à 63 milliards d’euros tandis que celui des régions s’élevait à 25 milliards d’euros.
... "

http://www.nice-premium.com/article/elections-cantonales-en-vue-a-nice-et-dans-les-alpes-maritimes.6072.html

Et voici les compétences du conseil général et du Conseiller général :

Lire la suite

mardi 14 septembre 2010

Passerelle du Paillon à Saint Roch : les travaux avancent - Un nouveau raccourci bien venu pour les piétons et les cyclistes ! Les photos du chantier

Enfin !
Bientôt cyclistes et piétons pourront traverser le Paillon et rejoindre l'autre côté directement sans avoir à passer beaucoup plus bas ou plus haut. sur les ponts routiers.
C'est un plus important pour ces moyens de déplacement propres et écolos. Et ça ranime les souvenirs de l'ancienne passerelle. Manque plus que les lavandières et les potagers ! Tiens c'est un excellent combat "écolo" et ça serait bien de remettre des jardins de production alimentaire en ville. Bio, bien sûr.

Voici des photos grâce à Green-Turtle Romane dont le Snack Eco Café ( photo au milieu ) se trouve au départ de la passerelle en aval du lycée de l'Est. Et ses pan-bagnats sont aussi bien que ces photos !


Lire la suite

lundi 13 septembre 2010

LE HUBLOT, à Nice en septembre et octobre 2010 : demandez le programme !


Place sur le net 2009, La Rue Luberlu, Les Pieds Bleus, Le Bain, Le Barizone, Photos Olivier Baudoin

Pour plus d’informations : http://www.lehublot.net

Il faut les féliciter et les encourager pour leur implication et leur enracinement artistique dans nos quartiers : 16 ans déjà !

" Ateliers, Créations, Rencontres Artistes et Publics

Pour ce premier édito de début de saison, nous allons essayer de ne pas tomber dans la guimauve … Donc un programme musclé et tonique vous attend, des ateliers graphiques qui transformeront probablement vos enfants en super héros, méga pouvoir à la souris et au crayon, des sorties de résidences qui vous feront découvrir des projets de création en cours de réalisation; à vos marques, pédalage pour un départ dans l’espace sidéral, débat et jeu politique sur la cyberdémocratie et enfin du spectacle, du vrai, dans l’espace public, 100 % local …
Avec cet entrainement, vous serez prêts à enjamber gaiement tous les obstacles qui oseront se dresser face à vous : Avis à la morosité et à la peur ... En ce début d'année nous allons être méga ... bon.

Suivez le programme :

Vendredi 17 septembre 2010 à 19h, au Garage à Vélo (22 av. Denis Semeria).

Installation interactive

Lire la suite

dimanche 12 septembre 2010

Enquête publique sur le Plan d'Elimination des Déchets et Assimilés jusqu'au 8 octobre 2010 : comment rattraper l'énorme retard pris par notre département des Alpes Maritimes ?

Retard énorme avec usines d'incinération, et associées, comme les cimenteries recyclées, toxiques pour notre santé et qui mobilisent les habitants et les élus contre elles à juste titre, décharges archaïques qu'on nous oblige à fermer, exportation vers d'autres départements, par exemple pour l'ouest du département, transports par camions dans les Bouches du Rhône pour une dépense annuelle de 3 millions d'€ et je parle pas du bilan carbone ( ! ).... etc.
Et pas d'incitation et d'aide à la diminution des déchets produits, bien au contraire, un doublement en 20 ans :

517 kilogrammes par personne et par an actuellement !

Comme pour notre énorme dépendance énergétique électrique envers d'autres départements ( sans parler de l'addiction au pétrole ! ), ici aussi nous sommes à la traîne et très en retard, après une trentaine d'année d'apathie et de non-décisions intelligentes et indispensables !

Il est vraiment temps d'apprendre à VIVRE AUTREMENT ! En achetant et consommant des produits qui n'étouffent pas sous des tonnes d'emballages, par exemple. Emballages et déchets divers que nous allons payer de plus en plus cher pour éliminer.

Voici les détail sur le :

LE PLAN D'ÉLIMINATION DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS

Lire la suite

mercredi 8 septembre 2010

Patrimoine niçois : découverte et mise en valeur des vestige découverts sous la place Garibaldi et le boulevard Jean Jaurès


L'étude, la redécouverte et la protection de notre passé nissart est primordiale.

La crypte archéologique " Lu Bastioun ", découverte sous la place sera bientôt accessible par un escalier, en février 2011, qui permettra de découvrir aussi les vestiges vieux de plusieurs siècles, situés au-dessous du boulevard Jean Jaurès. En attendant le grand concours d'architecte qui donnera un forme définitive à ce musée sous-terrain.

C'est la Nice d'avant hier qui se dévoile petit à petit.

Voici un article de NICE MATIN de 2008 qui donnait les détails sur les dessous de la place Garibaldi et du boulevard Jean-Jaurès :


Jean-Marc Giaume, conseiller municipal, conseiller communautaire et délégué au patrimoine historique, et Marc Bouiron devant le vestige impressionnant de la tour Pairolière qui protégeait la porte d'entrée Nord du Vieux-Nice. Photo Patrice Lapoirie

Nice : Visite dans la ville enfouie sous la place Garibaldi

Lire la suite

samedi 4 septembre 2010

Plan de circulation de Riquier ( mais aussi de St Roch ) la Mairie doit revoir sa copie et PENSER GLOBAL !


Serge Amato, vice-président du comité de quartier de Riquier-Barla-République-Risso, est favorable à la création de tunnels : « Pourquoi ne pas envisager de faire passer les véhicules sous Barla et Risso ? »
(Photo N.-M.)

Remarquons là aussi l'intérêt de la formule écolo : " PENSER GLOBAL, AGIR LOCAL* "

Je pense donc depuis longtemps que raisonner globalement permet d'arranger Paul sans gêner Jacques ! Notamment dans la gestion quotidienne d'un ensemble aussi xcomplexe que nos quartiers niçois qui sont de véritables villes ou villages juxtaposés.
En effet modifier le sens de circulation d'une rue sans avoir élaboré un plan de circulation global du ou des quartiers proches, est inefficace. Nous le constatons quotidiennement à Riquier ou à St Roch. Et les quelques retouches apportées cet été ne résolvent pas grand chose, même si c'est mieux que rien !

Voici l'opinion d'un responsable de Comité de quartier.
Quand aux passages sous-terrains pour les véhicules qui sont évoqués ici, c'est une idée que j'avais abordée dans mon article sur le Port, par exemple, ou celui sur la ligne 2 du tram.

Un article à lire en entier sur NICE MATIN :

La circulation étouffe Riquier

Serge Amato, vice-président du comité de quartier Riquier – Barla – République – Risso, liste une série d’urgences

" Serge Amato fait rarement dans la dentelle. Le vice-président du comité de quartier Riquier – Barla – République – Risso exprime crânement ses colères et ses convictions. « Je vis sur place », se justifie-t-il. « Les nuisances que je dénonce, je les subis au quotidien ! » Dans son collimateur : le plan de circulation.


***************

  • : Formule utilisée par René DUBOS (1901-1982), agronome, biologiste et écologue français, lors du premier sommet sur l’environnement en 1972.

Lire la suite

mercredi 1 septembre 2010

Ubu roi à Nice Est, quartier du Mont Boron : un arrêt de bus qui a la bougeotte, mis n'importe où et qui est dangereux ! Encore un aménagement de sécurité ??


Rose-Marie Garbarino et Jean-Louis Courtois – concierge de la résidence Villa Paradou – à l’endroit prévu pour l’arrêt du bus 30 (Photo Fanny Falorni)

Encore une illustration du manque de concertation réelle et d'un manque total de réflexion ! Un arrêt de bus placé devant la sortie d'un garage d'une villa et qui empiète, gène et rend très dangereuse la sortie d'une résidence où il y a une soixantaine de véhicules ! On ne pouvait pas faire pire.
Bon, on se fait une vraie concertation maintenant que toute ces décisions incohérentes sont heureusement suspendues ?


Et on passe au bus électrique, silencieux et non polluant ( et gratuit comme à Arcachon, par exemple, depuis 2005 ! voir la photo ci-dessus ).

Ce manque de pollution sonore aurait permis de répondre à la demande d'un riverain et de satisfaire tous les autres ! Mais bon, à Nice, nos élus en place n'auraient-ils pas d'idées, ni de désir de faire de Nice une ville phare dans le domaine du respect de l'environnement et de la qualité de vie ??

Un très bon article à lire en entier dans le NICE MATIN d'aujourd'hui :

Mont-Boron : l’étrange affaire de l’arrêt de bus voyageur

Lire la suite