COMMUNIQUÉ DE PRESSE

" Le passage en force de la réforme des retraites en 2010, sous couvert de bon sens, n’avait pour objet que de présenter l’image d’un Président responsable et volontariste sur le dos des salariés. Aujourd’hui, près de 8 français sur 10 s’y opposent encore. Refusant la résignation et célébrant les 365 jours menant aux prochaines législatives, les Jeunes Ecologistes ont invité des personnalités aussi variées que Thomas Piketty, Hervé Le Bras ou encore Edgar Morin à relancer le débat, en espérant que les candidats à la Présidentielle et aux législatives s’engagent à revoir en profondeur la copie Sarkozy.

En cette période de commémoration de l’accès de la gauche à la Présidence de la République voilà trente ans, les Jeunes Ecologistes souhaitent rappeler leur attachement à l’avancée sociale fondamentale que fut la baisse de l’âge de la retraite à 60 ans. Nicolas Sarkozy avait d’ailleurs déclaré : «Je n’en ai pas parlé pendant ma campagne présidentielle. Ce n’est pas un engagement que j’ai pris devant les Français. Je n’ai donc pas de mandat pour cela. » (RTL, mai 2008) ; drôle de promesse pour les 3 millions de citoyens qui ont battu le pavé pendant plusieurs mois contre la réforme passée en force l’an dernier.

Selon un sondage de l’Observatoire Français des retraites, réalisé par IPSOS, près de huit français sur dix souhaitent une autre réforme des retraites. Pour Les Jeunes Ecologistes, la réforme engagée ne répond pas aux défis actuels : basée sur des chiffres galvaudés, ne prenant pas en compte l’évolution démographique à sa juste mesure, elle constitue un pas en avant vers la capitalisation complète de nos retraites. Elle est tout simplement injuste et inadaptée aux parcours de vie du XXIème siècle. Refusant la résignation, les Jeunes Ecologistes lancent un large appel -aux côtés de personnalités des mondes politique, syndical, intellectuel et militant- afin de faire naître un vrai débat citoyen dont la méthode Sarkozy nous a privé.

L’objectif premier de cet appel est de faire en sorte que tous les candidats à l’élection présidentielle de 2012 se prononcent sur la nécessité d’une réforme systémique ambitieuse. Afin de permettre à chacun de saisir les enjeux d’une réforme de cette ampleur, nous avons mis en place une plate-forme pédagogique « Vraie réforme des retraites » dont l’objectif serra de mettre à disposition des citoyens l’ensemble des travaux déjà produits sur le sujet VRAIE REFORME DES RETRAITES.

Les Jeunes Ecologistes appellent l’ensemble des citoyens à rejoindre la réflexion en signant notre Appel à une vraie réforme des retraites sur notre site internet et à enrichir le débat auquel ont déjà accepté de participer Thomas Piketty, Edgar Morin, Patrick Viveret, Herve Lebras, Philippe Askenazy ou encore Olivier Ferrand (Terra Nova).

Afin de nourrir le site, nous avons entamé une série de rencontres avec les différents syndicats notamment avec la CGT, la CFDT et tous les partenaires sociaux qui accepteront de nous recevoir. Nous appelons aussi chaque citoyen ayant réfléchi sur le sujet à nous envoyer ses travaux, dès lors que ces derniers sont sérieux et argumentés, nous faisons la promesse de les publier quand bien même ils seraient à l’opposé de nos propositions.

La politique étant une affaire de choix, les Jeunes Ecologistes assumeront leurs responsabilités en présentant leur propre vision de la réforme aux futurs candidats écologistes, fin 2011. Ils l’incluront également dans leur campagne « 2072 » de propositions pour la présidentielle de l’année prochaine. Parce que la retraite est aussi une affaire de jeunes ! "

Les Jeunes Écologistes