.

Accueil | Déclaration de candidature | Biographie | Contacter le Dr. A. MINETTO

" Nous ne sommes pas là pour promouvoir une écologie de punition mais une écologie de solutions "

Animateur et créateur du MAGAZINE D'INFORMATION GÉOSTRATÉGIQUE

Sur Radio Chalom Nitsan.

Un monument classé et un joyau de nos quartiers Est : l'Eglise St Roch

Le boulevard St Roch et son tram, progrès indéniable,

mais revers de la médaille : pas d'arrêt minute et pas de places de livraison prévus suffisamment !

A la manifestation du Collectif des Comités de quartiers,

dont il est Vice Président, le 14 octobre 2009, contre la ligne 2 du tram sur la Prom'

A l'Assemblée Générale de l'APIL St Roch en mai 2010,

dont il est membre du Bureau

Avec Guy Marimot, Conseiller municipal Vert,

à une conférence de Vert l'Avenir ( dont le Dr André Minetto fait partie ), avec le Pr Marc Dufumier le 22 novembre 2008 à Mouans Sartoux

A la Journée d'Action autour du climat

Le samedi 24 octobre 2009 à Nice

Avec Corinne Lepage, Députée européenne, lors du colloque d'Europe Ecologie à Aix

Le 18 octobre 2009

Le 29 avril 2009, à la manifestation de soutien au candidat de Patrick Mottard,

Sami Cheniti, à la cantonale partielle du Nice 12

Journée d'étude sur cette "Eco"-Vallée bidon, avec Michèle RIVASI, députée européenne, entourée par des candidats EELV, d'Annabelle JAEGER, Conseillère régionale, de Joelle FAGUER, Conseillère régionale, Conseillère municipale à Grasse.

Rencontre EELV à NICE le 27 janvier 2011 sur les actions de nos élus régionaux pour l'emploi au PECOS (Pôle d'ECOnomie Solidaire); des candidats niçois et de G à D Joelle FAGUER et Annabelle JAEGER, conseillères régionales et Mari-Luz NICAISE, Conseillère municipale de Nice

Un des acteurs de la défense du bâtiment Costanzo depuis février 2010, ex-trésorier du Comité de défense Riquier-Barla-République-Risso; voir ses communiqués de presse du 8 juin 2010, 6 juillet 2010 et sa réponse au Comité de défense

L'interview du lundi 20 septembre 2010 sur DIRECT NICE après son communiqué de presse du 17 septembre 2010: "Déni de démocratie, abattage d'arbres, dégradation du cadre de vie, manque d'information et de concertation: ça suffit !"

Le Dr Minetto lors d'une manifestation pour la défense de la Vallée du Paillon le 20 avril 2009 contre l'incinération de déchets industriels toxiques à l'usine de ciment de Contes


lundi 30 avril 2012

Communiqué de presse EELV "Efficacité énergétique en Europe : le gouvernement français saborde le navire avant de le quitter"

Efficacité énergétique en Europe : le gouvernement français saborde le navire avant de le quitter

L’efficacité énergétique fait l’objet de discussions âpres à l’échelon européen. La France y prend une place "particulière" en étant le principal Etat membre qui cherche à saborder les ambitions de la Commission européenne et du Parlement.

La Commission Européenne, soutenue par le Parlement, souhaite rendre contraignant l’objectif d’efficacité énergétique du paquet « climat énergie ».

Une nouvelle directive prévoit l’adoption d’outils concrets, telle la réduction obligatoire des volumes pour les énergéticiens, l'obligation de rénover annuellement 3% du des bâtiments publics, etc... Or, par différents artifices et des arguments fallacieux, la France cherche à vider le texte de sa substance, au point de mettre en danger le processus de discussion.

Le second enjeu porte sur le fonds européen FEDER - fonds européen de développement régional - La Commission européenne propose le fléchage de 20% du prochain budget vers l’efficacité énergétique, ce qui est une proposition indispensable pour que l’Union Européenne atteigne ses objectifs. Plusieurs Etats membres, en tête desquels la France, ne veulent pas en entendre parler.

Pour Europe Écologie - les Verts, la position des négociateurs français à Bruxelles sur l’efficacité énergétique est inadmissible. Le gouvernement français devrait impérativement faire adopter par son administration une position conforme aux engagements souscrits par la France lors du Grenelle et de l'adoption du paquet Climat-Energie.

EELV se désespère que sur un tel sujet d'intérêt général, le tandem Fillon-Sarkozy saborde le navire avant de le quitter. "

Rassemblement du 1er mai à Nice à partir de 10h au théâtre de verdure ... et les photos d'EELV 06 !

DERNIERE MINUTE du 1er mai :

Un rassemblement réussi, bon enfant où étaient réunis dans la bonne humeur et la solidarité un très grand nombre de Niçois ! Et ni trop de soleil, ni de pluie : un régal !!


****************************

Cette année, nous devons être réunis pour cette année de changement.

Nous comptons naturellement sur votre présence à tous !

COMMUNIQUE

" Pour un premier mai , journée de solidarité internationale du monde du travail, contre les politiques d'austérité et la spéculation financière, pour une autre répartition des richesses ,

l'intersyndicales 06 organise un

rassemblement à partir de 10h au théâtre de verdure à Nice

La manifestation partira vers 10h 30 remontera la promenade des anglais jusqu'au Negresco puis reviendra par la rive sud , pour rejoindre Jean jaurès; nous nous arrêterons symboliquement devant le vice consulat d'Espagne pour exprimer notre solidarité avec les peuples victimes de la politique d'austérité et et nous nous diperserons place Garibaldi; ce qui permettra aux manifestants qui le désirent d'aller se rassembler devant le consulat grec à 12h30 à l'appel du Collectif pour un Audit Citoyen. "

Pour une Nouvelle Majorité le 7 mai avec le PS et EELV, comme actuellement au Sénat, dans la plupart des régions, pas mal de villes, des départements ... etc. Union de la Gauche, des écologistes ... et autres Démocrates et Républcains

dimanche 29 avril 2012

" Le 6 mai je vote François HOLLANDE ! " Dr André MINETTO candidat EELV - Partit Occitan aux cantonales en 2011 à Nice Est, Conseiller Fédéral EELV, Membre du Conseil Communal Consultatif de Nice

Le 6 mai rassemblement de la Gauche, des Écologistes et de tous les autres Démocrates et Républicains pour tourner enfin la page et repartir en avant !
Au lieu de :
- regarder dans le rétroviseur,
- diviser gravement les Français,
- aggraver la chute vers une paupérisation scandaleuse de notre population,
- faire que un quart des jeunes sont au chômage et que les trois quarts restant aient un travail précaire à 80%,
- de laisser de plus en plus de salariés de plus de 50 ans au chômage,
- de mettre notre industrie en berne ( GM a sauvé Peugeot 4 ans après avoir failli être en faillite aux USA ! ), - de laisser couler notre balance extérieure de plus en plus déficitaires à cause de trop d'importation ( pétrole, produits plus fabriqués en France, image de marque de produits allemands ou autres ... etc ) - faire une géopostratégie dangereuse ( vente de procédés nucléaires à des dictatures en Méditerranée, en Asie ... par exemple ),
- de favoriser les multinationales au dépends des PME notamment mais aussi de notre écolomie locale, de noptre santé, de notre vie quotidienne ... ,
- se foutre de l'écologie ( "L'écologie ça commence à bien faire" ) alors qu'une écrasante majorité de citoyens sont conscients des enjeux et des risques,
- saborder les énergies renouvelables, donc d'endetter encore plus le pays pour importer les matières premières à grand fraisb ( uranium, pétrole ... ), - stigmatiser l'Etranger quel qu'il soit, - laisser se répandre l'insécurité et de cultiver le sentiment d'insécurité,
- ne rien faire d'efficace dans le domaine Santé - Environnement

... etc, etc

Pour toutes ces raisons ... et bien d'autres encore, le 6 mai je vote François HOLLANDE ! "

Dr André MINETTO

Conseiller Fédéral national d'EELV

Membre de la Coordination des Délégués EELV des Alpes Maritimes
Délégué EELV Nice - Est

Membre du " Comité des outils numériques " de EELV
Membre de la Commission Nationale " Partage 2.0 ( Libertés numériques ) " de EELV "
Membre de la Commission Nationale " Santé " de EELV

candidat EELV - Partit Occitan aux cantonales à Nice en 2011

Membre du Conseil Communal Consultatif de Nice

mardi 24 avril 2012

LU FESTIN DE NISSA samedi 12 mai 2012 à partir de 11h place Arson ... a Nissa

lundi 23 avril 2012

Eva JOLY : " Je veux vous dire mille fois merci "

" Chère amie, cher ami,

Le temps du bilan de cette campagne viendra et nous devrons le tirer de manière approfondie.

Mais d’ores et déjà, je veux vous dire mille fois merci. Je voudrais que mes mots puissent parler à chacun pour vous remercier individuellement.

L’écologie n’est pas une cause facile à défendre par temps de crise, avec en plus le vent mauvais de la calomnie et du mensonge.

Je n’étais peut être pas non plus une candidate facile.

Et pourtant vous avez défendu les deux avec courage et opiniâtreté.

Je sais que le score n’est pas à la hauteur de nos espérances. Mais je vous invite a garder la tête haute. Quand on défend la cause de la planète, il n’y a pas de honte à avoir. Le temps viendra, j’en suis sûre, où les électeurs et les électrices se tourneront vers nous pour changer de destin. Alors merci à vous, et dès demain, continuons le combat.

Premier combat, la mobilisation pour la défaite de Nicolas Sarkozy.

C’est une ardente obligation que de débarrasser notre démocratie d’un pouvoir exagérément tourné vers la défense des intérêts privés, un pouvoir qui n’a que faire des règles, un pouvoir qui n’a eu de cesse de diviser les Français. Chacune et chacun d’entre vous doit prendre toute sa place dans la mobilisation des quinze prochains jours. Je veux que les écologistes soient les fers de lance de la lutte pour le changement.

Deuxième combat, les élections législatives.

C’est un combat essentiel pour l’avenir de notre pays. Prenez-y toute votre part. Les écologistes doivent être présents en force dans la prochaine Assemblée pour peser sur la prochaine législature. Alors, nous devons aller chercher chaque voix. Je serai présente à vos côtés dans cette bataille. Débarrassés de la contrainte du vote utile, beaucoup d’électeurs chercheront à signifier à François Hollande quelles sont leurs priorités. A nous de tout faire pour que l’écologie y figure.

Troisième combat, le débat au sein de la majorité pour qu’émerge une nouvelle donne politique.

Je souhaite que ce soit une confrontation honnête et sérieuse basée non pas sur le rapport de force brut, mais sur la conception que l’on doit avoir d’une dynamique de transformation sociale : le PS ne réussira pas seul, sans partenaire d’une part, et surtout sans la mobilisation de la société pour construire le changement. Là encore, les écologistes devront être, aux côtés du mouvement social, la partie dynamique de la future majorité, à l’écoute des Françaises et des Français, mobilisés dans les mouvements associatifs ou syndicaux.

Je vous appelle à vous mobiliser pour réussir le troisième tour écologique, qui ne manquera pas de se produire parce que personne ne peut faire l’impasse sur le réchauffement climatique, la sortie du nucléaire ou la lutte pour la biodiversité.

La France a besoin de l’écologie, et L’écologie a besoin de vous. Alors, haut les cœurs, au boulot les écolos !

Vive l’écologie, vive la République, vive la France ! "

dimanche 22 avril 2012

Déclaration d’Eva Joly à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle 2012

Eva JOLY à France Nature Environnement en janvier 2012

" Mes chers et chères compatriotes. Les urnes ont parlé.

Je tiens à remercier avec chaleur le million de Françaises et de Français qui m’ont apporté leur suffrage, et ce faisant ont défendu par leur vote l’écologie, l’Europe, et la république exemplaire.

Le score du Front national est une tache indélébile sur les valeurs de notre démocratie, une menace pour la république, un avertissement que chaque responsable politique doit entendre.

Je veux dire à celles et ceux qui se sont laissé abuser par le Front national, qu’ils se trompent de colère.

Je veux dénoncer les apprentis sorciers de l’identité nationale, qui à force de discours de division et de haine ont permis à l’extrême-droite de faire son plus haut score dans une élection présidentielle.

Je veux redire ce soir, que l’écologie est bien le grand défi du temps qui vient. Aucune politique ne pourra réussir sans entamer d’urgence une transition écologique basée sur la conversion de l’économie, la lutte contre le réchauffement climatique, le choix des énergies renouvelables et la protection des écosystèmes.

Chacun doit désormais prendre ses responsabilités.

J’appelle, dès à présent, toutes celles et ceux qui ont voté pour moi, et au-delà, toutes celles et ceux qui sont attachés aux valeurs de la république, à tout faire pour que notre pays sorte enfin du sarkozysme, en se rassemblant autour de la candidature de François Hollande, qui doit désormais porter toutes les couleurs de la gauche et des écologistes.

Lire la suite

vendredi 20 avril 2012

Bienvenue au Sarkotour ... avec Eva JOLY !


Eva Joly organise le Sarkotour : visite des... par evajoly

Aujourd’hui, Eva Joly a guidé son bus « Sarkotour » de l’île de la Jatte à la Commission Nationale des Comptes de Campagne, sur les traces de la République « irréprochable » de Nicolas Sarkozy, qu’il a appelée de ses vœux en 2007 et bafouée pendant tout son quinquennat.

Cinq ans après l’élection de Sarkozy, les zones d’ombres se font effectivement de plus en plus épaisses sur ses comptes de campagne de 2007. Si l’obligation juridique nous oblige à mettre les informations abordées au conditionnel, il est intolérable que le président de la République en fonction ne réponde pas aux questions qui sont laissées en suspens par les actions et enquêtes de Médiapart, du Canard Enchaîné ou de collectifs comme Jeudi Noir.

Ce tour était donc également une manière de rendre hommage à ces sentinelles de la démocratie qui n’ont cessé de décrypter les ficelles du pouvoir de Nicolas Sarkozy dont il convenait aujourd’hui de défiler la pelote pour le forcer à (enfin) réagir.

Lire la suite

jeudi 19 avril 2012

LGV PACA : lettre d'Eva JOLY

Objet: Réponse à votre courrier * du 20 mars demandant l’abandon du projet de LGV PACA

Messieurs,

Vous m’interpelez, en tant que candidate à l’élection présidentielle, sur mon positionnement concernant le projet de nouvelle ligne ferroviaire dite LGV PACA, dont vous rappelez le coût global estimé, l’impact sur le territoire, le déroulement de la concertation et la compatibilité avec différentes analyses, dont celles présentées dans le cadre des assises du ferroviaire.

Comme vous le savez, je suis favorable aux initiatives allant dans le sens d’une meilleure qualité de vie des citoyens, du plus grand respect de l’environnement, donc d’un développement humain qui soit soutenable sur les plans sociaux, environnementaux et économiques, pour nous-mêmes comme pour les générations futures. A ce titre, le sujet des transports se situe au cœur des enjeux, de court comme de long terme. De nombreuses initiatives sont impulsées ou soutenues par les élus écologistes dans les régions et les agglomérations, sièges des déplacements du quotidien pour lesquels de nombreuses améliorations doivent encore être apportées, tant sur le plan des services que des infrastructures et de leur financement. Avec eux, je considère que la priorité des financements publics, notamment territoriaux, doit être accordée à la pérennisation, à la modernisation et au développement de transports publics adaptés aux besoins quotidiens de nos concitoyens.

De même, l’audit du réseau ferroviaire national et les récentes assises du ferroviaire ont pointé la nécessité de consacrer à l’entretien et à la modernisation du réseau existant (LGV comprises) les sommes indispensables au maintien – et à l’amélioration – de ses performances. Je ne peux que partager ce point de vue, et regretter que le SNIT (schéma national des infrastructures et des transports) ne le mette pas assez en exergue, dans un contexte où l’AFITF (agence de financement des infrastructures terrestres) a été privée, par le gouvernement actuel, de sa principale ressource que constituait une part substantielle des péages autoroutiers.

A l’inverse, le SNIT préconise la construction de plusieurs milliers de kilomètres de lignes à grande vitesse (et d’autoroutes), dont il est illusoire de penser que l’Etat et les collectivités territoriales (qu’on prive progressivement de dotations et d’autonomie budgétaire) sauront le financer dans les 10, 20 ou 30 ans qui viennent.

Reste donc la question de l’utilité sociale – et de l’efficacité environnementale – comparée de ces (trop) nombreux projets, et des ressources prioritaires à y affecter, dans un contexte général d’optimisation des deniers publics, et de faible latitude de contribution des usagers bénéficiaires.

Concernant la LGV PACA, les écologistes ont pointé d’emblée l’aspect inutile et irréaliste, tant techniquement qu’économiquement, d’une ligne à très grande vitesse reliant Paris à Nice en 4 heures, ou encore Marseille à Nice en 1 heure.
Parallèlement, ils ont impulsé, notamment au sein du conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, une démarche prospective d’audit du réseau ferroviaire pour déterminer les infrastructures nécessaires à la satisfaction des besoins de déplacements de moyenne et longue distance, dans une région urbaine à démographie croissante et dans un contexte incontournable de transfert modal maximal de la route vers les transports les rationnels dont le rail.

Lire la suite

mercredi 18 avril 2012

Grand meeting d'Eva JOLY à Paris au Cirque d’hiver le 18 avril 2012

A suivre en direct sur EVA JOLY 2012

Hausse des carburants : le transport public régional est une alternative crédible !

Cmmuniqué de presse

" Trajet Marseille – Aix :
Coût en voiture : 4.09€
Le tarif TER avec 75 % de réduction : 1,90 € (sur carnet de 10 voyages ZOU !)
Soit une économie sur 5 trajets aller/retour de 21.90€ (87.66€ par mois)



Pour le second mois consécutif, la consommation de carburants est en baisse en France (-3,5 % rien que pour le mois de mars). Cette baisse est la conséquence logique de la hausse des prix. Tout indique que, la tendance à la hausse des prix des carburants se confirmant mois après mois, cette réduction des consommations sera durable.



D’'un point de vue environnemental, moins de carburant consommé, c'est moins d'épuisement d'une formidable ressource naturelle (le pétrole) en quantité limitée, c'est moins de pollution de l'air, et moins d'émission de gaz à effet de serre.



Pour autant, on ne peut ignorer les impacts sociaux de cette évolution, utiliser sa voiture devient de plus en plus onéreux !

Lire la suite

mardi 17 avril 2012

Réponse d'Eva JOLY Objet à l’interpellation d’ « ALIMENTONS 2012 »

A 6 jours du scrutin, trois formations et candidats ont répondu. Dont EELV et Eva JOLY.

" Monsieur le Président,

Depuis René Dumont, le combat pour une alimentation saine est un « fondamental » de l’écologie politique. Le nombre, la diversité, la qualité des signataires de l’appel d’Alimentons 2012 souligne à quel point la question de la production, la distribution et l’accès à une alimentation saine est devenue une préoccupation essentielle de nos concitoyens.

Grâce aux lanceurs d’alerte, aux chercheurs engagés, aux associations d’éducation populaire, aux organisations de l’économie sociale et solidaire qui partagent nos préoccupations et relaient le discours de l’écologie, grâce aux luttes des paysans pour « vivre et travailler au pays », grâce aux combats des ONG, à certains média, les Français ont pris conscience que leurs choix alimentaires pèsent sur leur santé (diabète, obésité, maladies cardio‐vasculaires, cancers liés aux résidus chimiques, …) autant que sur l’avenir de planète et sur la survie des habitants du Sud (impact sanitaire et social des cultures OGM et des pesticides, suicides des paysans en Inde, emprise foncière des protéines animales et des cultures pour le bétail, bilan énergie‐carbone des aliments transformés et transportés). A Durban, les écologistes ont rappelé que le système alimentaire mondial est le principal émetteur de gaz à effet de serre, et que pour sauver le climat, comme pour garantir la sécurité alimentaire de 7 milliards d’habitants de la planète (9 milliards en 2050), il faudra changer de modèle alimentaire.

En France, depuis les années 60, les lobbies de l’industrie agro‐alimentaire, des grandes cultures, des engrais, pesticides et OGM, de l’élevage intensif, ont pénétré en profondeur le marché de l’alimentation. Présents, avec leurs experts, dans toutes les instances gouvernementales qui ont à en traiter, intervenants jusque dans les modules de formation des diététiciens, ils ont considérablement modifié tant les habitudes individuelles que les pratiques collectives, et sont largement responsables de l’épidémie des « maladies de civilisation ».
Alors qu’un milliard d’êtres humain souffrent de la faim, on constate un gaspillage effarant de denrées alimentaires, qui atteint 40% de la production. Il devra être combattu à tous les niveaux, notamment par la révision des normes de la restauration collective, puisque les repas pris hors domicile (cantines scolaires, restaurants d’entreprise, hôpitaux et maisons de retraite) représentent au quotidien 13 millions de convives.

Alors que la crise du pouvoir d’achat met de plus en plus de ménages en difficulté, quand il faut acheter de quoi se nourrir, le poids des emballages, du marketing, de la publicité, de la transformation et du transport des aliments pèse bien trop dans le « panier de la ménagère » au détriment de la seule valeur nutritive des produits. L’inquiétude est vive chez celles et ceux qui ont la charge de nourrir les plus démunis (restos du coeur, banque alimentaire, secours populaire, épiceries sociales).
Pour toutes ces raisons, les écologistes proposeront en 2012 une série de mesures pour une politique d’alimentation soutenable. Ces mesures, vous les trouverez ci‐dessous. Mais l’action des écologistes pour un changement de modèle alimentaire ne date pas d’aujourd’hui. C’est pourquoi vous trouverez également des exemples concrets de l’engagement des écologistes au niveau local pour ce changement.

Veuillez recevoir M. le Président mes sincères salutations. "

Eva Joly

lundi 16 avril 2012

Vidéos d'Hélène FLAUTRE, députée européenne EELV sur l'immigration : trois films d'animation contre les idées reçues

Chapeau Hélène ! Nos députés EELV ont du talents !!

A voir sur MEDIAPART

Et article à lire aussi :

Hélène Flautre : « La politique migratoire est prise en otage par les discours racistes à la tête de l’État »

Les vidéos :

Immigration: trois films d'animation contre les idées reçues

1/3 Les pays riches... et toute la misère du monde

2/3 L'Europe et la France... terres d'asile ?

3/3 Les migrants... et les caisses de l'Etat

" Les questions migratoires sont souvent maltraitées lors des campagnes électorales. Cette année n'échappe pas à la règle. À la suite de l'audit mené par des parlementaires de tous bords avec l'association Cette France-là (à retrouver ici sur la page spéciale de Mediapart avec tous les entretiens audio des experts), la députée européenne d'Europe Écologie-Les Verts Hélène Flautre a imaginé et conçu trois vidéos d'animation de quelque deux minutes chacune visant à recontextualiser les enjeux et à tailler en pièces les fantasmes. "

dimanche 15 avril 2012

Crises sanitaires : les ONG interpellent les candidats à l'Elysée - " notre modèle de développement ne prend toujours pas en compte les risques sanitaires " Leila AÏCHI sénatrice Europe Ecologie Les Verts (EELV)

Le Dr André MINETTO est bien sûr pour le vote d’une loi qui comprendrait ces 25 mesures proposées par ces ONG ( Générations Futures, Réseau environnement santé, Robin des toits et Ecologie sans frontières ). Rappelons qu'il fait partie du RES.

A lire en entier dans LA TRIBUNE

Crises sanitaires : les ONG interpellent les candidats à l'Elysée

Fabien Piliu

Pour éviter que les scandales de l'amiante, du Mediator, des insecticides Gaucho et Regent se répètent, quatre organisations non gouvernementales proposent une loi comprenant vingt-cinq mesures pour reconstruire la sécurité sanitaire autour d'une vision globale de l'environnement.
Elles auront attendu jusqu’au dernier moment. Les questions sanitaires ayant donc été totalement absentes du débat présidentiel, quatre organisations non gouvernementales (ONG), ont décidé de prendre les choses en main pour interpeller les candidats à l’Elysée.
Reçues ce lundi au Sénat, Générations Futures, Réseau environnement santé, Robin des toits et Ecologie sans frontières celles-ci ont dénoncé dans un document le fait que la santé faisait invariablement figure de variable d’ajustement face à des intérêts « supérieurs » pour développer au plus vite un produit ou une technologie.

La santé, une variable d'ajustement

« C’est un fait, notre modèle de développement ne prend toujours pas en compte les risques sanitaires. C’est trop souvent fort dommageable pour la santé de nos concitoyens », a expliqué Leila Aïchi, la sénatrice Europe Ecologie Les Verts (EELV) en introduction de la conférence de presse.

... "

samedi 14 avril 2012

L'écologie en marche : l'écologie politique au passé, au présent ... et surtout au futur !


L'écologie en marche par evajoly

vendredi 13 avril 2012

Eva JOLY sur France 2 le 11 avril : découvrez la vidéo



"L'écologie demande des efforts aux citoyens, de changer ses habitudes. Moi je suis coincée entre la gauche molle qui ne promet rien et la gauche folle qui promet tout, et moi je représente la gauche raisonnable et l'écologie qui essaye de voir le monde tel qu'il est."

Et je rajouterai après cette belle intervention d'Eva :

" Nous ne sommes pas là pour promouvoir une écologie de punition mais une écologie de solutions "


jeudi 12 avril 2012

Avec Eva JOLY passons la finance au Kärcher !

LE SYSTÈME BANCAIRE EST OPAQUE

L’argent circule toujours plus vite, d’un compte français à l’étranger, en passant par un ou plusieurs paradis fiscaux. Les banques, les avocats d’affaires, les cabinets de conseil en « optimisation fiscale » organisent l’opacité de notre système bancaire. Et nos dirigeants politiques laissent faire !

Les paradis fiscaux, ce sont :

- 2 fonds spéculatifs sur 3 ;
- 2 400 000 sociétés écran ;
- 11 000 milliards de dollars abrités.

POURQUOI CETTE OPACITÉ ?
A QUI PROFITE-T-ELLE ?

A l'évasion fiscale de grandes entreprises ou de particuliers très fortunés. Chaque année, l’évasion coûte au budget de la France autant que l’impôt sur le revenu de tous les français !
Ce sont 1000 euros de perdus par personne !



Au blanchiment et à la circulation d'argent sale : corruption, rétro-commissions, etc.

A la spéculation et à l'instabilité financière.

Nicolas Sarkozy dit avoir gagné le combat contre les paradis fiscaux. C’est un mensonge grossier. Rien de sérieux n’a été fait. Sur les 72 paradis fiscaux dans le monde, seuls 18 sont sur la liste “grise” dont le can- didat-Président est tellement fier. Une liste où on ne trouve ni le Luxembourg, ni les îles Caïmans, ni les Bermudes ! Et pour ceux qui on la malchance d’être sur la liste, pas de souci : ils ne risquent aucune sanc- tion sérieuse.

DE LA TRANSPARENCE POUR LES TRANSACTIONS FINANCIÈRES

IL N’Y A PAS DE FATALITÉ,
DES SOLUTIONS EXISTENT.

LES PROPOSITIONS D’EVA JOLY ET DES ÉCOLOGISTES :

Pour en finir avec le secret bancaire et l’évasion fis- cale, toutes les institutions financières qui opèrent en France et qui ouvrent un compte à une Française ou un Français, n’importe où dans le monde, devront en informer l’administration fiscale. Une disposition sem- blable a été votée aux Etats Unis, qui s’appliquera dès 2013 aux citoyennes et citoyens américains.
Seules les banques qui n’opèrent plus dans les paradis fiscaux garderont leur licence bancaire. Cette licence, octroyée par l’Etat, donne le droit de vendre des ser- vices bancaires.

La France pèsera de tout son poids pour l’instauration d’une vraie taxe sur les transactions financières au sein de l’Union Européenne, en commençant par la zone euro.

Les banques disposent d’une garantie de l’Etat pour les dépôts des épargnantEs. La garantie publique sera réservée aux banques n’exerçant pas d’activités spé- culatives sur les marchés financiers, de sorte que les contribuables ne soient plus les assureurs des activités financières à haut risque.

Avec Eva JOLY passons la finance au Kärcher !

Réaction d’Eva JOLY au décès de Raymond AUBRAC " l’un des derniers résistants français "

" J’ai appris ce matin avec une très vive émotion le décès de Raymond Aubrac, l’un des derniers résistants français.

Sa disparition doit nous inciter à réfléchir un instant aux leçons de l’histoire de France, à prendre la mesure de ce que cet homme et sa femme ont pu réaliser pour la France et nos droits universels. Le temps aussi de se recueillir et de commémorer un souvenir et un esprit de résistance qu’il ne faudra jamais oublier.

Ne jamais oublier notamment que nous devons nos libertés à des hommes qui, comme lui, ont fait de la résistance un acte d’existence collective.

Son engagement est une leçon de courage et de résistance pour tous.

Aujourd’hui, tout particulièrement, je souhaite adresser un message de sympathie à sa famille et ses proches. "

mercredi 11 avril 2012

Présidentielles 2012 : Eva JOLY sur BFM TV le 10 avril 2012 dans " Bourdin 2012 "

lundi 9 avril 2012

NON à ACTA ( accord international qui ne profite qu'à une fraction d'industriels ) : manifestation à Nice Est le samedi 14 avril place Garibaldi à 13h organisée par les Anonymous

" En tant que membre de la Commission Nationale Partage 2.0 ( Libertés numériques ), et membre du Conseil Fédéral d'Europe Ecologie Les Verts, je soutiens bien évidemment cette action ! " Dr André MINETTO

COMMUNIQUE

" /!\ Appel à la mobilisation mondiale pour défendre la liberté d'internet. /!\

ACTA (Accord Commercial Anti Contrefaçon), un accord qui menace la liberté d'internet. Cet accord vise officiellement à protéger la propriété intellectuelle au niveau international. Jusque là tout va bien.. Mais le terme de "propriété intellectuelle" est volontairement flou. Il peut désigner des marques, idées ou informations. ACTA devrait donc s'attaquer à l'imitation de quelque chose soumis au droit d'auteur. Il suffira d'échanger une information copyrightée pour voir son accès internet supprimé et écoper de poursuites judiciaires.

Afin de vérifier que vous n'échangez aucun contenu soumis au droit d'auteur, ACTA va renforcer la surveillance. Les fournisseurs d'accès à internet devront vérifier toutes les données envoyées et reçues sur votre ordinateur. Il suffira de citer un article de presse dans un email ou d'envoyer un extrait de musique pour être pris la main dans le sac. Les informations seront alors envoyées à leur auteur et vous pourrez écoper à leur demande d'une amende ou d'une peine de prison.

L'accord ne profite qu'à une fraction d'industriels tels que les compagnies RIAA et MPAA (associations interprofessionnelles qui défendent les intérêts de l'industrie du disque et du cinéma). ACTA est la conséquence de leurs actions de lobbying auprès des gouvernements.

A nouveau la démocratie est bafouée et ce sont des accords liberticides pour internet qui pourraient nous être imposés par des personnes non élues. Cette censure pourrait de plus permettre de supprimer des informations gênantes comme c'est déjà le cas dans certains pays où l'on bloque l'accès à certains contenus, mots clés ou sites internet.

La seule solution, c'est la mobilisation de toutes et tous dans les rassemblements prévus le samedi 24 Mars pour dire non aux :

- semences copyrightées
- interdictions des médicaments génériques
- censure d'internet
- restriction de la liberté d'expression
- surveillance totale de toutes nos activités en ligne
- perte de libertés et droits civiques
- perte de connexion internet pour ceux qui enfreindraient les nouvelles règles "

vendredi 6 avril 2012

Présidentielles : Eva JOLY 2012 l'affiche officielle bientôt à Nice : à partir de lundi 9 avril 2012 sur les panneaux officiels de la campagne

jeudi 5 avril 2012

Franc succès pour le meeting d'Eva JOLY à Nantes ! Plus de 1400 militants présents


Réaction des militantEs à la sortie du meeting... par evajoly

Franc succès pour le meeting de Nantes

Mercredi 4 avril, plus de 1400 militants écologistes se sont retrouvés à Saint Herblain, près de Nantes, pour marteler haut et fort leur soutien à leur candidate Eva Joly. Revenue de deux jours de repos après un malheureux accident dimanche soir, elle a été accueillie avec chaleur et fierté.

La dernière ligne droite jusqu'au 22 avril se fera grace à vous.

mercredi 4 avril 2012

Procuration pour les Présidentielles : RAPPEL des Infos pratiques

Le site :

EVA JOLY 2012

Rappel important :

Mandant et mandataire doivent être inscrits dans la même commune mais pas nécessairement dans le même bureau : à Nice dans n'importe quel bureau de la ville.

En revanche la personne mandatée devra bien sur aller voter dans le bureau de vote du mandant.



Il suffit d'une pièce d'identité, d'une copie de cette pièce et de remplir le formulaire. La pièce d'identité de la personne que vous mandatez n'est plus nécessaire depuis quelques jours.



Où faire établir sa procuration ?

- au commissariat de police du lieu de résidence ou du lieu de travail; - au tribunal d'instance du lieu de résidence ou du lieu de travail;



Bon à savoir : une personne mandatée peut avoir 2 procurations si l'une émane d'une personne établie à l'étranger ((loi n°88-1262 du 30 décembre 1988.



ATTENTION :

la personne qui va établir la procuration doit remplir un simple formulaire mais doit connaître les nom, prénom, adresse, code postal, commune et date et lieu de naissance de la personne qu'elle mandate.

Toutes les infos sur :

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/elections/comment_voter/vote-par-procuration

>> Trouver un mandataire (la personne qui vote à la place de la personne abstente)

Si d'aventure vous ne trouviez pas de personne dans notre groupe local de Nice pour voter à la place d'une personne absente (donc après avoir cherché), écrivez à :

procuration@evajoly.fr avec les coordonnées de la personne à représenter et en particulier son code postal pour que nous puissions essayer les mettre en relation avec d'autres personnes.

mardi 3 avril 2012

Réunion Publique du collectif alpes maritimes " Non au gaz de schiste " à Nice, Maison des associations de Saint Roch , mercredi 4 avril à 19h

Maison des associations de Saint Roch

50 boulevard Saint Roch

arrêt du tram Saint Roch

NON au permis de Brignoles
NON au permis de pétrole Off-Shore dans la méditerranée

TOUS ET TOUTES à LA SEYNE LE 8 AVRIL POUR LE TRAFALGAR DES GAZ DE SCHISTE

lundi 2 avril 2012

"Un tram sur le quai Cassini. C'est NON" de Mari-Luz NICAISE Conseillère Municipale EELV-Nous sommes donc contre le projet actuel et demandons que tous les tracés en surface soient étudiés à nouveau afin de desservir la gare de Riquier

A lire sur son blog ESPACE VERT

Un tram sur le quai Cassini. C'est NON

" Je reviens encore une fois sur le projet de ligne du tramway, tant les visions urbanistes de l'équipe en place m'interpellent. Le conseil municipal de Nice du 29 mars a voté la délibération adoptant le trajet définitif de la ligne 2 du tramway : un projet fou , très coûteux (prévisions optimistes sous évaluées de 770 Millions d'Euros). Le projet définitif maintient un tunnel de 3 km sous l'hypercentre, avec des stations distantes de près d'un km. Ainsi pour le plus grand bonheur des piétons il n'est prévu aucun arrêt entre le boulevard Gambetta (au jardin Alsace Lorraine Lorraine ) et l'avenue Jean Médecin (au carrefour avec Dubouchage). Et cerise sur le gâteau le terminus Est est finalement fixé au Port, SUR LE QUAI CASSINI. Le tram débouchera sur le quai à travers le mur Ouest, à l'issue des 3 km de tunnel.

Le terminus - si toutefois on peut appeler cela un terminus - se trouvera au pied de l'escalier monumental, en pierre de taille, certes d'une grande valeur historique, .. mais totalement inadapté comme desserte d'un terminus destiné à recevoir des milliers de passagers chaque jour. Il ne peut convenir ni aux usagers handicapés en fauteuil roulant ou se déplaçant avec une canne, ni aux mamans avec poussette et/ou très jeunes enfants, ni non plus aux passagers encombrés de valises, ou caddies.

Pour toute cette population - présente dans toutes les rames, toute la journée sur la ligne 1 - un ou deux ascenseurs seront créés. Où? avec quel débit? Quelle sera leur robustesse dans le temps? Et pour avoir passé et suivi les marchés de maintenance des ascenseurs de la ville ... je pourrais en raconter pas mal sur le laxisme des entreprises et suis pessimiste sur la réelle accessibiltié de cette station.
Le quai sera ainsi occupé par les deux voies du tram et le mobilier "léger" (dixit les textes) de la station, et par deux voies de circulation automobile. Le parking le plus proche sera (au futur, car pas commencé) le parking construit par le Conseil Général sous le quai de la Douane.
Et tous ces équipements lourds et chers se trouveront 170 cm au-dessus du plan d'eau de mer... imaginez le moindre scénario catastrophe, car le tunnel arrive en remontant de Garibaldi d'une profondeur de 30m. Même pas peur ?
Et on veut nous faire croire que la liaison à la gare de Riquier se fera dans un deuxième temps .. par où? et quand? L'exemple de la ligne 1bis qui devait desservir l'Ariane et La Trinité, et qui a été jugée pas assez rentable et repoussée sans cesse, nous laisse songeurs.
Evidemment, le prestigieux marché des antiquaires est sauvé, certains commerces du Port aussi, mais que disent les autres habitants des quartiers voisins? On voit bien que le tracé du tram à travers ce quartier n'a aucune pertinence, que la demande pressante de milliers de foyers d'une vraie desserte n'est pas prise en compte (une navette de bus même électriques, impliquant une rupture de charge et encombrant les rues, est la mauvaise réponse.

Bref, NOUS N'AVONS PAS UN TRAITEMENT DEMOCRATIQUE DE NOS DEMANDES, ET IL FAUDRA CONTINUER A SE BATTRE.

Lire la suite

dimanche 1 avril 2012

"Ecologie Hebdo" distribué dans toutes les bonnes gares de France le mardi 3 avril 2012 ! EELV a décidé de faire une campagne sur les idées, sur les propositions, les réalisations concrètes : à la gare Riquier à partir de 17h

Dans toutes les gares de France, les militants écologistes participeront à la “vague verte”, vaste diffusion d’un million d’exemplaires de notre journal de campagne “Ecologie Hebdo”, un moyen de faire de la pédagogie pour convaincre de l’efficacité des solutions proposées par les écologistes.

Cette opération est l’une des plus importantes de la campagne présidentielle.

Face aux shows politiques et à toutes les mises en scène, EELV a décidé d’axer sa campagne sur les idées, les propositions et les réalisations concrètes. Pour ce faire, le journal était le support idéal.

Ce numéro unique d’Écologie Hebdo présentera une interview exclusive de la candidate Europe Écologie – Les Verts Eva Joly, ainsi que de nombreux articles et reportages sur les propositions des écologistes.

A Paris, Jean-Vincent Placé, Président du groupe écologiste et sénateur de l’Essonne, André Gattolin, sénateur des Hauts-de-Seine, Jean Desessard, sénateur de Paris, Ronan Dantec, sénateur de Loire-Atlantique, Noël Mamère, député de Gironde, Yannick Jadot, député européen de l’euro-région Ouest, et Karima Delli, députée européenne de l’euro-région Nord, ainsi que de nombreux militants, seront présents sur le parvis de la Gare Montparnasse à 8h demain.

Vous pourrez également retrouver :

Aline Archimbaud, sénatrice de Seine-Saint-Denis, à la gare RER de Pantin (7h30) ;
Marie Blandin, sénatrice du Nord, à la gare de Lille-Europe (8h15) ;
Anny Poursinoff, députée des Yvelines, à la gare de Rambouillet (7h30);
Corinne Bouchoux, sénatrice de Maine-et-Loire, à la gare d’Angers (7h);
François de Rugy, député de Loire-Atlantique, à la gare de Nantes.
Sandrine Bélier, députée européenne de l’euro-région Est, à la gare de Limoge.
Cécile Duflot, secrétaire national d’EELV et Philippe Meirieu, conseiller regional Rhône-Alpes à la gare de Lyon Part-Dieu.
Les parlementaires d’Europe Écologie – Les Verts