.

Accueil | Déclaration de candidature | Biographie | Contacter le Dr. A. MINETTO

" Nous ne sommes pas là pour promouvoir une écologie de punition mais une écologie de solutions "

Animateur et créateur du MAGAZINE D'INFORMATION GÉOSTRATÉGIQUE

Sur Radio Chalom Nitsan.

Un monument classé et un joyau de nos quartiers Est : l'Eglise St Roch

Le boulevard St Roch et son tram, progrès indéniable,

mais revers de la médaille : pas d'arrêt minute et pas de places de livraison prévus suffisamment !

A la manifestation du Collectif des Comités de quartiers,

dont il est Vice Président, le 14 octobre 2009, contre la ligne 2 du tram sur la Prom'

A l'Assemblée Générale de l'APIL St Roch en mai 2010,

dont il est membre du Bureau

Avec Guy Marimot, Conseiller municipal Vert,

à une conférence de Vert l'Avenir ( dont le Dr André Minetto fait partie ), avec le Pr Marc Dufumier le 22 novembre 2008 à Mouans Sartoux

A la Journée d'Action autour du climat

Le samedi 24 octobre 2009 à Nice

Avec Corinne Lepage, Députée européenne, lors du colloque d'Europe Ecologie à Aix

Le 18 octobre 2009

Le 29 avril 2009, à la manifestation de soutien au candidat de Patrick Mottard,

Sami Cheniti, à la cantonale partielle du Nice 12

Journée d'étude sur cette "Eco"-Vallée bidon, avec Michèle RIVASI, députée européenne, entourée par des candidats EELV, d'Annabelle JAEGER, Conseillère régionale, de Joelle FAGUER, Conseillère régionale, Conseillère municipale à Grasse.

Rencontre EELV à NICE le 27 janvier 2011 sur les actions de nos élus régionaux pour l'emploi au PECOS (Pôle d'ECOnomie Solidaire); des candidats niçois et de G à D Joelle FAGUER et Annabelle JAEGER, conseillères régionales et Mari-Luz NICAISE, Conseillère municipale de Nice

Un des acteurs de la défense du bâtiment Costanzo depuis février 2010, ex-trésorier du Comité de défense Riquier-Barla-République-Risso; voir ses communiqués de presse du 8 juin 2010, 6 juillet 2010 et sa réponse au Comité de défense

L'interview du lundi 20 septembre 2010 sur DIRECT NICE après son communiqué de presse du 17 septembre 2010: "Déni de démocratie, abattage d'arbres, dégradation du cadre de vie, manque d'information et de concertation: ça suffit !"

Le Dr Minetto lors d'une manifestation pour la défense de la Vallée du Paillon le 20 avril 2009 contre l'incinération de déchets industriels toxiques à l'usine de ciment de Contes


jeudi 30 mai 2013

Le Chantier Sang Neuf et Crossover vous invitent à explorer- voir- écouter-danser-y croire-imaginer-bricoler-savourer-flasherDu vendredi 31 mai 15h00 au dimanche 2 juin 04h0

... en accès libre ou billetterie pour les âmes à voir débattoirs sentiers/champs neufs et concerts Crossover acte #1 et #2



+ d'informations sur le programme de Panda06

Vendredi
15h : Atelier d’écriture slam - Monsieur Florent (Dans la limite des places disponibles)
16h : Atelier M.A.O - Washing Majazz (Dans la limite des places disponibles)
19h – 4h : Concerts Crossover acte #1 :
Kavinsky – Para One – Green Velvet – Washing Majazz

Samedi
4h : en after Merenda ! petit dej au petit jour
7h/10h/11h30/15h/16h30 : Visite guidée pas guindée dans le passé et le futur des abattoirs
11h : brunchada, piquenique citoyen, socca, freemusique
14h : récital entrée libre - Merakhaazan



16h : lecture entrée libre - Mémoire vive - Sophie Duez
19h – 4h : Concerts Crossover acte #2 :
Nina Kraviz – Joris Voorin – Module – La Femme - Servietzki



after, before ou beside de Re-mise en forme(s) #2 et crossover promenoir flashback/flashcode bricoloires participatifs avec Emmaüs, Via Vélo, Yathalie
radio sang neuf, micro trottoir des abattoirs de Cesar Valentine
photobooth
camionbazar
collectif danses urbaines Original France
tradmatik
performance live painting

Informations pratiques

Chantier Sang Neuf (anciens abattoirs)
T. 04 97 12 71 06
chantiersangneuf@ville-nice.fr
facebook.com/Chantier.Sang.Neuf

Accès piéton
50, Bd. Jean-Baptiste Vérany
89 et 89 bis, route de Turin
06300 Nice

Parking visiteurs
Lycée Guillaume APOLLINAIRE 29, Bd. Jean-Baptiste Vérany – 06300 Nice

Transports en commun

Bus 4,6,16 et 89 arrêt abattoirs ou passerelle des abattoirs
Tramway arrêt Vauban puis correspondance Bus 6 arrêt Abattoirs

Vélos Bleus et Auto Bleue Route de Turin

+ d'informations sur le programme de Panda06

mardi 28 mai 2013

" Printemps des Chercheurs - Alpes-Maritimes " vendredi 31 mai et le samedi 1 juin 2013 Place Garibaldi à Nice

Printemps_Chercheurs_2013.jpg

LE SITE

LE PROGRAMME

Le Printemps des Chercheurs est une opération régionale, lancée il y a 7 ans par « Tous Chercheurs », qui consiste à faire découvrir au grand public et aux scolaires la vitalité de la recherche en PACA en présentant des découvertes récentes ou en lien avec l’actualité.

Organisée au printemps, dans des lieux de rendez vous culturels comme les médiathèques, les bibliothèques, les centres culturels, ou en centre ville, cette opération consiste à aller vers le public pour lui proposer une programmation d’animations sous formes d’ateliers, de démonstrations, ou de conférences interactives..

Lire la suite

dimanche 26 mai 2013

"Gouvernement : un changement de cap s’impose ! Pour sortir des politiques d’austérité, engager une politique écologique : environnementale, sociale, économique et démocratique" Motion votée en Conseil Fédéral d'EELV le 25 mai 2013

Voici la motion que nous venons de voter ce soir lors de notre Conseil Fédéral d'Europe Ecologie Les Verts, pratiquement à l'unanimité.

" Cela fait longtemps que nous n’avions pas eu à affronter une telle tempête et la convergence des crises politiques, environnementales, économiques, sociales : la réorganisation de l’extrême droite, les discours inquiétants de l’UMP autour de l’opposition au mariage pour tous, le retour de la violence politique, de l’homophobie, la fragilisation des institutions de la V° République, la montée du chômage et de la précarité nous inquiètent…L’affaire Cahuzac a relancé le débat sur la politique d’austérité que celui-ci incarnait depuis mai 2012. De plus en plus de voix s’accordent pour reconnaître la dimension suicidaire, à l’échelle de l’Europe, d’une telle politique. Car, comme l’indique l’OFCE cette politique « mise en œuvre dans une période de basse conjoncture (…) conduit à une impasse complète dans les pays les plus en difficulté. L’obstination des gouvernements à réduire le déficit débouche ainsi sur une spirale de rigueur et de récession ».

L’orientation économique du gouvernement et son refus d’écouter toutes les composantes de sa majorité ne peuvent que nous inquiéter.

D’autant qu’à cette impasse économique se surajoute une crise écologique, une crise institutionnelle, une crise du vivre-ensemble, une crise du politique qui ne saurait se résoudre par l’intermédiaire d’une quelconque « morale laïque » ou par la transparence du patrimoine de nos ministres. Nous ne pouvons rester sourds au déficit de confiance des français vis-à-vis de la politique gouvernementale.

Pour autant, les avancées enregistrées ces derniers mois ne sauraient être masquées.

C’est quand nous plaçons l’intérêt général au dessus des mouvements d’influence divers que nous avançons dans la bonne direction : Mariage pour tous ; révision de la trajectoire de désendettement en repoussant l’objectif des 3% ; progrès notables – même si loin d'être suffisants – sur la transparence des banques ; la lutte contre l’évasion fiscale et les paradis fiscaux ; premières victoires sur Notre Dame des Landes, dont le chantier est désormais et durablement bloqué ; encadrement des loyers et politique du logement claire et volontariste ; création de la banque publique d’investissement, présentée comme « banque de la transition » écologique et énergétique ; verdissement de l’aide publique au développement ; réouverture du débat, en Europe, sur la taxe sur les transactions financières ; interdiction de l'exploitation des gaz de schiste. Sur ces combats portés de longue date par les écologistes, les lignes ont bougé. Après le changement de gouvernement, l’ensemble de l’appareil de l’Etat n’a pas encore évolué vers plus d’écoute des citoyens, plus de prise en compte des processus démocratiques à tous les échelons, plus de respect du tissu associatif qui milite en faveur de la solidarité et des plus démunis.

Les administrations publiques n’ont pas encore renouvelé leurs pratiques en se donnant de nouveaux indicateurs de réussite en lien avec la transition énergétique, la lutte contre toutes les formes d’exclusion et le respect des droits fondamentaux : droit au logement, à la santé, à l’éducation, à la formation, à l’information et à la participation démocratique.

Les autorités hiérarchiques n’ont pas encore adopté une attitude plus modeste et ouverte. La pression technocratique sur les acteurs n’a pas encore laissé place à la responsabilisation collective autour de finalités partagées. Le maintien de l’arrogance de l’administration à tous les échelons contribue à nourrir le rejet du politique et à faire basculer nos concitoyens dans l’amertume et l’extrémisme.

Nous sommes à la croisée des chemins et nos objectifs doivent s’inscrire dans une dynamique politique, des propositions concrètes d’action sur le moyen et le long terme. Sans cette dynamique, nos initiatives sont fragiles et n’ont pas l’impact que nous pourrions escompter.

MOTION

Le Conseil Fédéral d’EELV demande une véritable réorientation des politiques actuellement menées par le gouvernement. Il appelle à l’affirmation forte par la majorité gouvernementale d’un cap politique et économique faisant de la transition écologique le pivot pour sortir de l’austérité et de la crise.

Il souligne…



· que la réduction du déficit budgétaire semble constituer actuellement le principe supérieur de la politique impulsée par le président de la république et le premier ministre,
· que les efforts ne sont pas justement répartis : augmentation de la TVA pour les ménages, CICE sans contrepartie ni ciblage précis pour les entreprises, et maintien de dangereux gaspillages (niches fiscales anti écologiques, grands projets inutiles et imposés comme Notre Dame des Landes),
· que le chômage progresse à un rythme insupportable,
· que les études vantant les mérites d'une rigueur budgétaire importante sont aujourd'hui remises en question,

Lire la suite

vendredi 24 mai 2013

Communiqué de Presse : " EELV Nice n'est pas associé à la votation organisée par le Parti Socialiste "

" EELV Nice est mobilisé depuis bien longtemps sur la question des transports collectifs de la Ville de Nice. Les embouteillages répétés et les problèmes de stationnements anarchiques entravent grandement la vie de nos concitoyens au quotidien, leur patience et l'économie de notre Ville.

Sur la question du Tram, EELV Nice, lors de l'inauguration du Terminus Pasteur par le Maire Christian Estrosi, a manifesté pour lui rappeler ses engagements à poursuivre la ligne 1 jusqu'à la Trinité. Concernant la ligne 2, nous avons mené des actions auprès de nos concitoyens pour les informer de l'aberration du tracé prévu et du coût supplémentaire faramineux que le passage en souterrain engendrerait sur les finances de la ville en cette période de crise.

Cependant EELV Nice n'est en aucun cas associé à l'opération de Votation qui est à l'initiative du seul Parti Socialiste 06. Notre position est de laisser libres nos adhérents de participer ou non à cette opération pour aider les militants socialistes avec qui nous partageons, sur la ville de Nice, des combats communs.

Nous déplorons, par ailleurs, publiquement l'attitude du premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste du 06 envers EELV Nice. Dernièrement il laissait entendre que nous avions des accords pour les municipales 2014, ce qui est Faux ! Nous voulons affirmer ici qu'EELV Nice est un mouvement indépendant et qu'aucun accord n'est à ce jour signé avec lui pour les municipales 2014. EELV a des discussions ouvertes avec tous les partenaires de Gauche incluant le PS, le PRG et le Front de Gauche. Nous considérons que « le procédé de prise d'otage » du premier fédéral du PS Niçois envers EELV, en particulier, et les partenaires de Gauche, en général, ne va pas du tout dans le sens du rassemblement des forces de Gauche et Écologistes pour 2014. "

M. Eric BÉLISTAN

M. Fabrice DECOUPIGNY

Dr André MINETTO

pour EELV NICE

lundi 20 mai 2013

Projection à Nice du film "The Land of Hope" (première fiction réalisée au Japon sur le thème de l'accident de Fukushima) au Mercury, place Garibaldi le lundi 27 mai 2013 avec le soutien de Ciné-Café de Nice

FILM : The Land of Hope (2013)

REALISATEUR : Sion Sono (Japon)

DUREE : 133mn

DATE : le lundi 27 mai 2013

HEURE : 20H00

LIEU : Cinéma Mercury

ADRESSE : Place Garibaldi (Nice)

ENTREE : tarif réduit pour tous

ANIMATION: exCANAM et Greenpeace 06

Avec le soutien de : Ciné-Café de Nice

CONTACT : Daniel 06.78.24.63.79.

COMMENTAIRE :

Il s'agit de la première fiction réalisée au Japon sur le thème de l'accident de Fukushima. L'idée en est venue au cinéaste Sion Sono lors de son précédent tournage (le film Himizu) dont le hasard a voulu qu'il se déroulât dans la zone sinistrée, à l'époque même du désastre nucléaire de 2011.
Bousculé dans son organisation, mais plus encore dans son inspiration, le réalisateur entame alors l'écriture d'un récit-catastrophe imaginaire destiné à contourner les poncifs du genre... Délaissant ainsi les facilités du spectaculaire, le narrateur s'efforcera de traduire de préférence les bouleversements affectifs et mentaux de ses personnages : la famille Ono, des maraîchers et éleveurs ; ces derniers voient, en effet, leur univers s'effondrer lorsque survient un séisme naturel suivi par l'explosion d'un réacteur.
Sion Sono aura dû combattre pour convaincre ses habituels producteurs japonais, le parti politique pronucléaire Jiminto exerçant des pressions afin de dissuader les artisans du projet. Finalement des capitaux dénichés à l'international permettront de boucler tout de même le montage financier.
Place donc, maintenant, à l'artiste-guerrier au poête-conteur chez qui "l'on sent plus que jamais un désir de fictionaliser le monde, d'utiliser le cinéma comme recours, là où toute autre forme d'expression s'avère inefficace" ! (Olivia Cooper-Hadjian) "

samedi 11 mai 2013

Rappel : forum régional sur l'emploi à Nice samedi 18 mai 2013, au MUSEAAV, place Garibaldi

Mise en page 1

Quelles solutions à la crise de l’emploi en Paca ? Comment lutter contre la précarité de l’emploi ? , notre système économique et social est-il durable ? Vers la reconversion écologique de l’économie et de l’emploi… Vous êtes invités à débattre de ces questions au 3e forum régional d’Europe Ecologie Les Verts Paca qui se tiendra à Nice le 18 mai 2013 de 10 à 18h30.

Quelles solutions à la crise de l’emploi en Paca ? Comment lutter contre la précarité de l’emploi ? , notre système économique et social est-il durable ? Vers la reconversion écologique de l’économie et de l’emploi… Vous êtes invités à débattre de ces questions au 3e forum régional d’Europe Ecologie Les Verts Paca qui se tiendra à Nice le 18 mai 2013 de 10 à 18h30.



• Temps 1 : “Quelles politiques face à la précarité ?”

Animation : Nadège Bonfils 10h-12h30 – Temps liminaire suivi d’un travail en ateliers : Avec :

- Philippe Chesneau, conseiller régional EELV PACA, délégué à l’Economie responsable ;
- En différé : Jérôme Gleizes, économiste atterré, membre du bureau exécutif d’Europe-Ecologie- les verts, directeur de publication à EcoRev ;
- En différé : Jean Desessard, sénateur Europe Ecologie Les Verts, membre de la commission des affaires sociales, co-fondateur d’ AC ! : Agir ensemble contre le chômage.
- Gérard Régnier, “Urgence Sociale 06” ;
- Christophe Giroguy pour le P.E.C.O.S. ;
- Karine Chatenet, association Arcade ;
- Richard Heckly, président de « C’sam » : les Jardins biologiques contre l’exclusion ;
- Zohra Briand pour le Le C.N.T. Syndicat de défense des droits des chômeurs ;
- Le syndicat étudiant U.E.C. représenté par Thomas Waret ;
- Xavier Pozzovivo pour l’UNEF ;
- Alain Goléa, travailleur social et animateur ;
- Franck Gaye syndicaliste engagé dans la défense des précaires ;
- Thomas Waret l’UEC (Union des étudiants communistes) ;
- atelier 1 : “Les retours d’experiences associatives de terrains”, facilitateur : Luc Chesnel
- atelier 2 : “Le droit des chômeur d’un point de vue syndical”, facilitatrice : Jeanine Thiémonge
- atelier 3 : “Que font les institutions institutions pour lutter contre la précarité de l’emploi”, facilitatrice : Katherine Marin



• Temps 2 : “Notre système économique et social est-il durable ?”

14h30-16h30 – Plénière Animation : Denis Grandjean, Secrétaire régional d’EELV Paca Avec :

- Alain Coulombel : enseignant, agrégé d’économie et de gestion, conseiller régional Rhône Alpes ; - Karim Zéribi député européen du grand quart sud-est, co-fondateur d’APC-Recrutement Agir Pour la Compétence et le Recrutement ;
- Daniel Houdet pour la CGT construction ;
- Une représentation de la CFDT niçoise ;
- Jérémie Ozog pour le Front de Gauche ;
- Yann Librati conseiller municipal PS de Nice;
- Jean-Christophe Picard pour le Parti Radical de Gauche ;



• Temps 3 : Comment entamer la reconversion écologique de l’économie et de l’emploi ?

16h30-18h30 Temps liminaire suivi d’un travail en ateliers : - Animation, Eric Bélistan co-coordinateur comité de ville EELV Nice. Avec :

- Francois-Michel Lambert (député des Bouches-du-Rhône), vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l’Assemblée nationale ;
- Annabelle Jaegger, conseillère régionale, déléguée à la biodiversité, présidente de l’Agence régionale pour l’Environnement (ARPE) ;
- Sophie Camard, co-présidente du groupe Europe Ecologie Les Verts-Partit Occitan , présidente de la commission Emploi, développement économique régional, enseignement supérieur et innovation ;
- Joelle Faguer, conseillère régionale déléguée à la solidarité internationale, membre de la commission FEDER;
- Jean-Paul Antonioli, chef d’entreprise (développement de moteurs à Hydrogène Hybrides) ;
- William Michaut, Addict 21 (développement de projets en énergie libre) ;
- Cécile Georges pour « Epis Mellifera », bureau d’etude indépendant sur l’energie solaire. - Jean-Christophe Robert animateur régional de « Filières Paysannes » (relocalisation de l’emploi agricole, circuits-courts) ; - Christian Chouffot pour « Compagnon des Energies Solaires » ;
- Claude Noble porteuse de projet d’une Z.A.C. centrée sur le partage des terres ;
- Jean-Laurent Félizia, chef d’une petite entreprise en paysagisme.

- atelier 1 : “La reconversion mise en oeuvre dans les politiques régionales.” Facilitatrice, Elisabeth Debordes.

- atelier 2 : “Les politiques nationales et la reconversion, du national au local.” Facilitatrice : Marie-Luz Nicaise, Conseillère métropolitaine et Conseillère municipale EELV à Nice Côte d'Azur,

- atelier 3 : “l’expérience de Mouans-Sartoux.” Facilitateur : André Minetto, Conseiller Fédéral d'EELV, membre du Bureau de TAM ( Transition Alpes Maritimes )

jeudi 2 mai 2013

Accueil à Nice de la caravane Gandhi International pour le Droit à la Terre et à l'Agriculture Paysanne Samedi 4 mai 2013, place St Roch

" à partir de 12h :

Place Saint Roch puis Espace Laure Ecard

repas partagé sur le parvis de l'église
14h30 Stands de petits producteurs, associations etc... + Action "Incroyables Comestibles" + Expos "Frères des hommes", "regards sur les mapuches" etc....
17h30 Projection-Débat "cent mille et une victoire pour le monde" sur les paysans sans terre, le droit à la terre et le combat pour les terres fertiles et pour le refus de la misère et du bétonnage ici comme ailleurs

19h30 Apéro solidaire à prix libre
20h00 Concert de la Coopérative Chanson : Anabel & Salgos, Champollion Rock Rock, Michel Borla TrioXpresso

Evénement proposé par Gandhi International association créée à partir du mouvement des paysans sans terre en Inde et qui s'élargit au droit à la terre et à l'agriculture paysanne dans le monde
Cette Caravane part de Nice pour remonter jusqu'à Genève et porter des revendications à Bruxelles
Organisé à Nice par Colibris 06, le P.E.C.O.S., Artisans du Monde, l'A.D.E.A.R. 06, Alliance Provence, la Confédération Paysanne, la N.E.F., Terre de Liens etc....."