.

Accueil | Déclaration de candidature | Biographie | Contacter le Dr. A. MINETTO

" Nous ne sommes pas là pour promouvoir une écologie de punition mais une écologie de solutions "

Animateur et créateur du MAGAZINE D'INFORMATION GÉOSTRATÉGIQUE

Sur Radio Chalom Nitsan.

Un monument classé et un joyau de nos quartiers Est : l'Eglise St Roch

Le boulevard St Roch et son tram, progrès indéniable,

mais revers de la médaille : pas d'arrêt minute et pas de places de livraison prévus suffisamment !

A la manifestation du Collectif des Comités de quartiers,

dont il est Vice Président, le 14 octobre 2009, contre la ligne 2 du tram sur la Prom'

A l'Assemblée Générale de l'APIL St Roch en mai 2010,

dont il est membre du Bureau

Avec Guy Marimot, Conseiller municipal Vert,

à une conférence de Vert l'Avenir ( dont le Dr André Minetto fait partie ), avec le Pr Marc Dufumier le 22 novembre 2008 à Mouans Sartoux

A la Journée d'Action autour du climat

Le samedi 24 octobre 2009 à Nice

Avec Corinne Lepage, Députée européenne, lors du colloque d'Europe Ecologie à Aix

Le 18 octobre 2009

Le 29 avril 2009, à la manifestation de soutien au candidat de Patrick Mottard,

Sami Cheniti, à la cantonale partielle du Nice 12

Journée d'étude sur cette "Eco"-Vallée bidon, avec Michèle RIVASI, députée européenne, entourée par des candidats EELV, d'Annabelle JAEGER, Conseillère régionale, de Joelle FAGUER, Conseillère régionale, Conseillère municipale à Grasse.

Rencontre EELV à NICE le 27 janvier 2011 sur les actions de nos élus régionaux pour l'emploi au PECOS (Pôle d'ECOnomie Solidaire); des candidats niçois et de G à D Joelle FAGUER et Annabelle JAEGER, conseillères régionales et Mari-Luz NICAISE, Conseillère municipale de Nice

Un des acteurs de la défense du bâtiment Costanzo depuis février 2010, ex-trésorier du Comité de défense Riquier-Barla-République-Risso; voir ses communiqués de presse du 8 juin 2010, 6 juillet 2010 et sa réponse au Comité de défense

L'interview du lundi 20 septembre 2010 sur DIRECT NICE après son communiqué de presse du 17 septembre 2010: "Déni de démocratie, abattage d'arbres, dégradation du cadre de vie, manque d'information et de concertation: ça suffit !"

Le Dr Minetto lors d'une manifestation pour la défense de la Vallée du Paillon le 20 avril 2009 contre l'incinération de déchets industriels toxiques à l'usine de ciment de Contes


lundi 27 septembre 2010

Ubu roi à Nice Est, quartier du Mont Boron ( suite ) : un arrêt de bus qui avait la bougeotte et qui avait été mis n'importe où, enfin stabilisé au bon endroit !


L’arrêt des Liserons devrait trouver son emplacement définitif à hauteur du 178, boulevard du Mont-Boron.(Photo Cyril Dodergny)

La suite de mon article du 1er septembre
" Ubu roi à Nice Est, quartier du Mont Boron : un arrêt de bus qui a la bougeotte, mis n'importe où et qui est dangereux ! Encore un aménagement de sécurité ?? "

La mobilisation des citoyens a payé et la raison l'a enfin emporté ! Si ça pouvait être partout pareil, dans tous les quartiers de Nice !

A lire en entier dans NICE MATIN :

Mont-Boron: l’arrêt de bus voyageur va se poser au 178

http://www.nicematin.com/article/societe/mont-boron-l’arret-de-bus-voyageur-va-se-poser-au-178http://www.nicematin.com/article/societe/mont-boron-l’arret-de-bus-voyageur-va-se-poser-au-178

Les riverains sont satisfaits : le poteau va être déplacé... pour la dernière fois

Lire la suite

mercredi 1 septembre 2010

Ubu roi à Nice Est, quartier du Mont Boron : un arrêt de bus qui a la bougeotte, mis n'importe où et qui est dangereux ! Encore un aménagement de sécurité ??


Rose-Marie Garbarino et Jean-Louis Courtois – concierge de la résidence Villa Paradou – à l’endroit prévu pour l’arrêt du bus 30 (Photo Fanny Falorni)

Encore une illustration du manque de concertation réelle et d'un manque total de réflexion ! Un arrêt de bus placé devant la sortie d'un garage d'une villa et qui empiète, gène et rend très dangereuse la sortie d'une résidence où il y a une soixantaine de véhicules ! On ne pouvait pas faire pire.
Bon, on se fait une vraie concertation maintenant que toute ces décisions incohérentes sont heureusement suspendues ?


Et on passe au bus électrique, silencieux et non polluant ( et gratuit comme à Arcachon, par exemple, depuis 2005 ! voir la photo ci-dessus ).

Ce manque de pollution sonore aurait permis de répondre à la demande d'un riverain et de satisfaire tous les autres ! Mais bon, à Nice, nos élus en place n'auraient-ils pas d'idées, ni de désir de faire de Nice une ville phare dans le domaine du respect de l'environnement et de la qualité de vie ??

Un très bon article à lire en entier dans le NICE MATIN d'aujourd'hui :

Mont-Boron : l’étrange affaire de l’arrêt de bus voyageur

Lire la suite

mercredi 28 juillet 2010

Nuits agitées au boulevard du Mont Boron à Nice : travaux nocturnes intempestifs, rodéos automobiles sauvages, motos pétaradantes ... que du bonheur !


Et un p'tit dessin de Chimulus pour détendre l'atmosphère sur le thème SÉCURITÉ et remettre les pendules à l'heure sur les résultats de la politique " sécuritariste " actuelle inefficace !

Après les travaux ayant sévis une bonne partie de la nuit, à grand renfort de tapage nocturne ( les travaux à 95 000 euros qui vont apporter miraculeusement La Sécurité d'après le Président du Conseil Général !! ) et qui ont empêché une bonne partie des riverains de dormir, rappelons qu'il y a aussi d'autres sources de nuisances sonores, illégales celle-là. Et d'autres sources d'insécurité grave qui restent sans réponse de façon inadmissible.

En effet, après en avoir discuté, comme je le fais souvent, avec des riverains excédés et très inquiets, voici quelques constats.

Certaines nuits depuis un bon moment, s'organisent des rodéos nocturnes en voitures ( volés ? Avec des conducteurs ayant consommés des drogues diverses ? Certains se posent des questions ) qui descendent ce boulevard " à fond la caisse " en faisant crisser leurs pneus à toutes les courbes, bien nombreuses sur une partie de cette voie. Il est évident qu'un piéton, un deux roues ou un automobiliste ( ou même un animal, il y a de nombreux chats dans les maisons environnantes ) qui les croiseraient risqueraient gros. D'ailleurs des voitures de riverains en gardent parfois des dégâts importants sur leurs carrosseries.
Il y a aussi les deux roues qui déambulent trop vite la nuit, démunis de silencieux, qui déchirent le silence normal que nous sommes en droit d'attendre, et qui réveillent tous ceux qui sont sur leur passage à leur grand désespoir !

Lire la suite